RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Mélenchon en prison !

« On a gagné ! » Ils jubilent tous. L’objectif est atteint. Il fallait « se payer Méluche », l’empêcher d’agresser continuellement les journalistes, ses adversaires, de refuser le politiquement correct de la plupart des petits coquins, « pardon : pouvez-vous avoir l’extrême obligeance de me faire entrer », au lieu d’enfoncer les portes sous l’œil de caméras neutres, objectives, bien intentionnées, indépendantes.

Depuis longtemps nous savons que justice et police ne sont plus en France inféodées au pouvoir. Il est loin le temps où l’on cirait le parquet pour qu’il glisse mieux. Aujourd’hui, on dispose de parquets antidérapants dernier cri, non politiques... Le soupe au lait de Mélenchon s’en fiche. En tant que « marxiste », il devrait pourtant savoir qu’il faut partir des réalités telles qu’elles sont et non telles que nous les voudrions.

MELENCHON, socialiste « converso » « converti », lancé par Mitterrand, ne fait pas toujours dans les bonnes manières. Or, or... pas celui d’élus empêtrés dans des affaires de corruption, de détournements, d’emplois fantasmés, d’yeux estropiés, de violences de manifestants manipulés par le Qatar et l’Arabie Saoudite. Lorsque l’on est un homme public, on ne pète pas les plombs en public, mais en privé. Double morale ! Imaginez Méluche recevant Trump et lui faisant une crise d’insoumission... NON, pour être président, il faut savoir se tenir, mentir, tromper le peuple, le soumettre aux « States », adhérer au « monde libre », terminer son master « politique et éthique » ! Voilà ce qui est correct. Et puis si cela ne suffit pas, il y a la correctionnelle, l’examen terminal (ça, c’est pour les étudiants) pour corriger Ferrand, Benalla, il en faut moins. Et le jeune Mélenchon apprendra.

Tous ensemble ! D’ici là (aux prochaines élections), il va acquérir la dimension de « présidentiable ». Il y en a pléthore à gauche... Faut aider Mélenchon à ne plus jamais déambuler à la fête de « L’Huma »...

Fin du second degré. Si l’on veut révolutionner, on a besoin de Mélenchon, des siens, et de bien d’autres. La conception mélenchonnienne de l’unité, du rassemblement, me pose souvent question. Débattons ! Mais d’abord la solidarité ! Je comprends que le charisme et la vivacité d’esprit du personnage puissent complexer beaucoup de politiciens « sardines ».

Jean ORTIZ

P.S. : L’auteur de ce cri du peuple préfère les politiques qui oublient qu’une porte est fermée à ceux qui s’agenouillent devant les puissants.

URL de cet article 35243
  

Même Auteur
Vive le Che !
Jean ORTIZ
Comment expliquer en 2017 le prestige têtu de Che Guevarra, la fascination qu’il exerce encore et toujours ? Le nouvel ouvrage de Jean Ortiz propose une analyse et un point de vue fournis et argumentés, à contre-courant des poncifs et des contre-vérités qui ne manqueront pas de ressurgir en ce cinquantième anniversaire de son assassinat. Il est évident que se joue sur cette figure du combat anticapitaliste comme dans son legs au mouvement pour l’émancipation humaine, une bataille toujours aussi (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Un socialiste est plus que jamais un charlatan social qui veut, à l’aide d’un tas de panacées et avec toutes sortes de rapiéçages, supprimer les misères sociales, sans faire le moindre tort au capital et au profit.

Friedrich Engels

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.