RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

Même Tarzan défend le Code du Travail

« Comment voulez-vous que le chômage recule si je ne peux pas créer des chômeurs ? ».

C’est le dernier illogisme du MEDEF (donc du PS) que des millions de Français ne veulent pas entendre, têtus comme ils l’étaient en 2005 quand on leur a dit qu’il fallait voter « oui » au référendum sur la Constitution européenne sous peine de déclencher un cataclysme.

Le MEDEF et son Perroquet Servile (PS) nous refont le coup des illogismes :

« Comment voulez-vous que vos os se ressoudent si je ne les brise pas avant ? »

« Comment voulez-vous que vos plaies cicatrisent si je ne vous fouette pas préalablement le dos ? »

« Comment voulez-vous apprendre à nouer votre pagne et à pousser la tyrolienne aussi bien que Johnny Weismuller si on ne vous jette pas dans la Jungle sans lois des entreprises où le lion Gattaz est roi ? ».

Hep, Myriam El Khomri, moi Tarzan, toi gène, alors dégage !

Théophraste R (mains en porte-voix : I-ooo-i-oo-i-oOoOooooo…).

URL de cette brève 4995
https://www.legrandsoir.info/meme-tarzan-defend-le-code-du-travail.html
Print Friendly and PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
02/03/2016 à 14:09 par calame julia

Moi Indienne ! Moi faciliter travail de Tarzan ! mettre lianes ou lancer flèches enflammées
sur chemin quand passer destructeurs.

(note pour la DGSI : c’est de l’humour ! sinon j’appelle TARZAN)

#122686 
03/03/2016 à 18:23 par Autrement

Salut Théophraste, alors là, parole, tu es doué, on n’avait jamais si bien entendu le cri d’alerte de Tarzan-Weismuller ! Il résonne et se répercute de loin en loin dans toute la jungle aux sonorités étranges, les lianes en vibrent, les oiseaux se taisent effarés, les bestioles timides se terrent en comprenant que le prédateur approche. Mais voilà que les plus courageux se mobilisent, et à leur suite, tous les animaux de la forêt se mettent en route, même les écureuils et les marmottes, et se rejoignent en une foule immense et déterminée pour faire reculer et s’enfuir définitivement le monstre. Il s’agit d’eux, de leur vie, de leur forêt, de la protection de leurs petits.
Le prédateur a une peau de tigre et apparemment une tête de femme. Khomri a été sciemment droguée au libéralisme et ceinturée de dynamite pour faire face à ces petzouilles qui prétendent la contester. Avant de l’envoyer elle-même à la torgnole, on lui a bourré le crâne à coups d’excellence et de "winners", – misérable, servile et exécrable idéologie, directement destructrice des droits humains, contraire à toute notre tradition des Lumières et de la déclaration de 1793. On l’a droguée au Medef-Juncker, comme on droguait les enfants-soldats dont l’immense Amadou Kourouma raconte l’histoire dans "Allah n’est pas obligé". Faisons en sorte qu’elle explose, elle, avec sa charge, et n’ose plus que se balader la tête baissée dans les sales couloirs de la sale Ve p***publique !

Moi aussi je partage l’inquiétude du Front Syndical de classe (voir ICI). Il y a un an, j’avais envoyé une lettre de protestation à "Valeurs Mutualistes", qui avait publié une double page avec encarts et guirlandes, pour faire la pub du journal le Monde et raccoler les enseignants. J’étais indignée. Le TINA-Terminator rode partout. Je trouve que la FSU (malgré les embrouilles avec la FSE qui elle aussi travaille à pervertir son monde) réagit quand même mieux que d’autres ; les enseignants sont eux aussi à cran. Il ne faut donc plus se fier aux syndicalistes "négociateurs" (baroud+résignation...en attendant Juppé), ou gens de parti plutôt mous, qui parlent déjà d’alléger le poids des chaînes ( j’en ai entendu un à midi, hélas, et non des moindres, sur LCP, il s’agissait du temps de travail !). D’autres heureusement soutiennent énergiquement, y compris en prévoyant des actions locales, la manif du 09/03. Ce sont les jeunes, les étudiants, qui donnent l’exemple. Bravo à eux, suivons-les, cette loi doit être retirée. Khomri-Valls-Macron, c’est NON, point ! Que s’aplatissent tous les Perroquets Serviles devant la jeunesse de notre pays, et devant la mobilisation qui doit suivre !
Le 10, ce sont les retraités qui manifestent et il y a aussi d’autres champs d’action, comme NDDL... Ou les referendums d’entreprise !! Ou les prix agricoles à la production. Alors, dès maintenant et jusqu’à la victoire, tout le monde dehors, dans la rue et aux champs !
La situation "n’est pas révolutionnaire", qu’y disent. Mais il suffit de bien laisser monter la juste colère (au lieu de chercher quelques petits arrangements avec les morts), et O-i-ooooooooooo-i-ooooooooooo ! (Pardon, je sors de mouise et je me rattrape !)

#122726 
04/03/2016 à 09:12 par morvandiaux

"comment voulez-vous que vos têtes soient vides si je ne les remplie pas de merde"

#122747 
RSS RSS Commentaires
   
30 ans d’Humanité, ce que je n’ai pas eu le temps de vous dire
Michel TAUPIN
Quel plaisir de lire José Fort ! Je pose le livre sur mon bureau. Je ferme les yeux. Je viens de l’avaler d’une traite. Comme je le trouve trop court, je décide de le relire. Même à la seconde lecture, il est captivant. Cette fois, j’imagine ce qu’aurait été ce bouquin illustré par son compère Georges Wolinski comme c’était prévu. Ç’aurait été tout simplement génial. Des tarés fanatiques ne l’ont pas permis. La bêtise a fait la peau de l’intelligence et de l’élégance. De l’élégance, José Fort n’en manque pas. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Jamais je ne demanderais pardon au nom des Etats-Unis - quelles que soient les raisons."

Président George Bush (père)
après qu’un avion de ligne régulière Iranien ait été abattu par un missile états-unien

« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.