Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Nicolas Maduro dénonce le réseau de corruption dans la zone pétrolifère de l’Orénoque : L’ex-procureure générale [en fuite, note du GS] Luisa Ortega a détourné des millions de dollars !

Si vous tapez sur Internet : Luisa Ortega Díaz, ex-procureure générale du Venezuela, vous croulerez sous une avalanche d’articles à rendre fou le Decodex du Monde. Tous nous présentent une ancienne chaviste, passée dans l’opposition de Maduro, démise de ses fonctions, victime et preuve vivante que la dictature est en marche chez les Bolivariens.
Or, chargée depuis 4 ans de la lutte anti-corruption et inefficace à 100%, elle avait monté avec son époux, député, un réseau d’extorsion qui a sorti plus de six millions de dollars du pays vers des comptes aux Bahamas.
Détails documentés dans cet article et les deux autres qui suivent.
LGS

Le président de la République, Nicolás Maduro, a donné des détails sur le réseau de corruption découvert par la Police nationale anti-corruption dans la zone pétrolifère de l’Orénoque, des faits qui n’ont jamais fait l’objet d’une enquête de la part de l’ex-procureure générale Luisa Ortega Díaz pour capturer les responsables.
Au cours d’une interview (par le journaliste José Vicente Rangel), le chef de l’État a déclaré lors de la dernière réunion qu’il a tenue dans son bureau avec l’ex-procureure, l’avoir informée des cas de corruption découverts dans certaines entreprises liées à la zone pétrolifère de l’Orénoque.
"Qu’est-ce que le bureau de la procureure a fait ?" a demandé le président.
"Maintenant, nous le savons, il a averti les corrompus qui ont pu quitter le pays, chargés de millions de dollars avec lesquels ils ont ouvert des comptes à l’étranger. Nous disposons des preuves originales des banques dans les îles des Caraïbes qui sont des paradis fiscaux, où le propre époux de l’ex-procureure générale était en charge d’un réseau d’extorsion" a déclaré Maduro.
Il a déclaré avoir ressenti une "immense frustration" lorsqu’il a découvert le réseau de corruption autour de certains projets dans cette zone, et ordonné l’arrestation des personnes impliquées, mais la surprise a été qu’elles avaient déjà fui le pays.
"Et nous découvrons ensuite pourquoi elles ont fui le pays : la procureure générale, les personnes chargées de l’enquête et de l’établissement des mandats d’arrêt respectifs, étaient les mêmes qui extorquaient et protégeaient ces secteurs de la corruption" a déclaré le président.

De plus, il a soutenu qu’en quatre ans et quatre mois de présidence, il n’avait jamais pu compter sur le soutien de l’ex-procureure générale pour lutter contre la corruption.

(traduction Michel Taupin)
http://www.resumenlatinoamericano.org/2017/08/21/maduro-denuncia-red-d...

»» http://www.resumenlatinoamericano.org/2017/08/21/maduro-denuncia-red-d...
URL de cet article 32217
   
Israël/Palestine - Du refus d’être complice à l’engagement
Pierre STAMBUL
Entre Mer Méditerranée et Jourdain, Palestiniens et Israéliens sont en nombre sensiblement égal. Mais les Israéliens possèdent tout : les richesses, la terre, l’eau, les droits politiques. La Palestine est volontairement étranglée et sa société est détruite. L’inégalité est flagrante et institutionnelle. Il faut dire les mots pour décrire ce qui est à l’oeuvre : occupation, colonisation, apartheid, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, racisme. La majorité des Israéliens espèrent qu’à terme, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La liberté commence où l’ignorance finit.

Victor Hugo


Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
117 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.