RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Nombre de manifestants, toujours la même histoire !

On connaît depuis longtemps la fiabilité des chiffres donnés par la police.

Il y a 35 ans, Reagan relançait la course aux armements et Chirac jouait à affronter Mitterrand à propos de l’école privée (seul terrain sur lequel ils pouvaient faire semblant d’être différents).

Il y eut, bien sûr, des manifs.

Bizarrement au même endroit, sur la Pelouse de Reuilly.

Eh bien, cet endroit, de même surface avec la même densité de manifestants, une fois contre les bombes, une autre fois pour l’école catho, c’était 50 000 selon la police ou 500 000 selon ... la police, en fonction de la couleur de la manif.

Zapartça, il est dommage que la majorité des Français soient des veaux, sinon ils auraient compris comment certains comptent les manifestants en voyant « L’Œil du 20 Heures », de l’équipe à David Pujadas.

Brillante démonstration que la CGT raconte des blagues car le chemin entre Italie et Invalides ne peut pas contenir un million de manifestants, sauf à les tasser à cinq au mètre carré, trottoirs compris.

C’est évident. « La preuve par l’image » comme l’a si bien dit Pujadas à Martinez.

Il suffit de supprimer le paramètre du temps dans un événement qui duré plus de cinq heures ! Et le tour est joué !

On considère le parcours de la manif comme l’emplacement total d’un rassemblement statique, on cache aux téléspectateurs que c’est en réalité un simple lieu de passage où les manifestants se renouvellent de 14 à 19 heures. On cache en plus ce qu’a fait remarquer Martinez, qu’une foule de gens n’a pas pu défiler et a poireauté tout ce temps Place d’Italie et sur les boulevards environnants tellement il y avait du monde devant eux.

Parce qu’ils sont informés par des journalistes, les Français ignorent aussi que quelques trains et des dizaines de cars auraient dû aller à Paris et n’ont pas pu, car la SNCF et les patrons de compagnies de bus se sont livrés envers la CGT à un refus de vente au demeurant illégal. Quelques milliers de manifestants ont donc été obligés de rester dans leur patelin. Il ne seront jamais comptabilisés, sinon dans la majorité silencieuse chère aux diverses droites.

Mais à quoi cela servirait-il que les Français sachent tout cela ? Dans une conversation de bistrot ou un repas de famille, on a toujours l’air beaucoup plus malin si on renvoie dos à dos les chiffres de la police et ceux des organisateurs.

Car les Français sont des veaux qui préfèrent la brillance d’un reportage pujadassé à la complexité d’un calcul exact.

URL de cet article 30531
  

L’écologie réelle
Guillaume SUING
Des premières aires naturelles protégées (zapovedniki) en 1918 jusqu’au plus grand plan d’agroforesterie au monde en 1948, avant que Nikita Khrouchtchev ne s’aligne sur le modèle intensif américain dans les années soixante, c’est toute une écologie soviétique qui fut jadis raillée par les premiers zélateurs occidentaux de l’agriculture « chimique ». Cette « préhistoire dogmatique », pourtant riche d’enseignements pour l’époque actuelle, est aujourd’hui totalement passée sous silence, y compris dans le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Le Maire Daley et d’autres officiels du gouvernement pendant les émeutes des années 60 ont prouvé leur préférence pour la propriété plutôt que l’humanité en ordonnant à la police de tirer pour tuer sur les pilleurs. Ils n’ont jamais dit de tirer pour tuer sur des assassins ou des trafiquants de drogue"

Dick Gregory (1932-2017)

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.