RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Non à la criminalisation des symboles communistes en Pologne

L’association des Amis d’Edward Gierek condamne avec la plus grande vigueur la
criminalisation des symboles communistes en Pologne découlant de l’application de l’article 256 du code pénal entré en vigueur ce mardi 8 juin 2010.

Désormais, se promener avec une faucille et un marteau ou afficher un drapeau rouge à l’effigie de Marx sur les rives de la Vistule est passible de deux ans d’emprisonnement !

Il s’agit d’une insulte pour les bâtisseurs de la Pologne populaire qui ont émancipé le pays du féodalisme et assuré sa modernisation.

Une insulte aussi pour ces soldats de l’Armée rouge qui se sont sacrifiés afin d’éviter aux Polonais - considérés par Hitler comme des sous-hommes - de devenir les esclaves des nazis.

La restauration du capitalisme en Pologne est synonyme de reculs sociaux, de cléricalisme débridé, de chômage pour les plus jeunes obligés d’émigrer et de misère pour les plus âgés contraints désormais de trouver leur nourriture dans les poubelles, de déclin culturel aussi…

La Pologne qui, dans les années 1970 sous l’impulsion de Gierek, développait une culture de la Paix participe aujourd’hui aux opérations impérialistes guidées par l’Occident en Afghanistan ou en Irak.

Dans les entreprises, les droits des travailleurs sont brimés par un patronat arrogant comme à l’époque de la Pologne dictatoriale de Pilsudski ou des Colonels.

Parce que l’expression d’un idéal collectiviste continue d’inquiéter les possédants et les politiciens à leur service, la négation d’un simple droit d’opinion contraire à la Pensée unique libérale est donc à l’ordre du jour en Pologne. La « démocratie bourgeoise polonaise » révèle ainsi sa véritable nature… de classe.

L’Association des Amis d’Edward Gierek manifeste sa solidarité avec les progressistes polonais et appelle à manifester sa désapprobation en direction du Consulat général de Pologne à Lille et de l’Ambassade de Pologne à Paris.

Fait à Rebreuve-Ranchicourt, le 12 juin 2010

Association des Amis d’Edward Gierek
22, rue nationale
62150 Rebreuve-Ranchicourt

URL de cet article 10882
  

Même Thème
Karl Marx, le retour - Pièce historique en un acte
Howard ZINN
Moins de cinq cents personnes contrôlent deux mille milliards de dollars en actifs commerciaux. Ces gens sont-ils plus nobles ? Travaillent-ils plus durement ? N’ai-je pas dit, voilà cent cinquante ans, que le capitalisme allait augmenter la richesse dans des proportions énormes mais que cette richesse serait concentrée dans des mains de moins en moins nombreuses ? « Gigantesque fusion de la Chemical Bank et de la Chase Manhattan Bank. Douze mille travailleurs vont perdre leur emploi… Actions en (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Nous sommes gouvernés, nos esprits sont moulés, nos goûts formés, nos idées suggérés, en grande partie par des gens dont nous n’avons jamais entendu parler.

Edward Bernays

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.