RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Quand la famine devient rentable

Nous sommes tous consternés par la famine qui sévit en Somalie et nous accepterons donc que nos gouvernements programment une aide. Jusqu’ici rien de choquant. Mais ce qui est véritablement choquant c’est le mécanisme induit par les lobbys financiers.
Qu’il allait y avoir famine, ils le savaient et pourtant n’ont jamais proposé de vendre moins cher, alors qu’ils se sont débrouillés pour vendre au moins deux fois plus cher la plupart des céréales. Comme toujours ce ne sont pas les coûts de production qui ont augmenté mais les dividendes des richissimes actionnaires.
En fait ils préfèrent attendre qu’il y en ait quelques-uns qui crèvent de faim et que les médias s’emparent de l’histoire pour pouvoir revendre au prix fort sous couvert d’aide internationale aux gouvernements qui participeront aux programmes.

Et ainsi chaque mort rapporte chaque jour un peu plus.
Il est temps ! Investissez dans la nourriture. Les bénéfices sont considérables, en occident ils en consomment tant que leur poubelle en est remplie et que les magasins font la traque à ceux qui pourraient s’en nourrir comme ce salarié qui avait pris melons et salades risquant d’être licencié. Alors que dans d’autres pays il suffit d’attendre des morts pour écouler les surplus.

URL de cet article 14284
  

Même Thème
We Feed The World (documentaire)
DIVERS
Synopsis Un film pour éveiller les consciences sur les absurdités et les gachis de la production, la distribution et la consommation des produits alimentaires. Chaque jour à Vienne, la quantité de pain inutilisée, et vouée à la destrction, pourrait nourrir la seconde plus grande ville d’Autriche, Graz... Environ 350 000 hectares de terres agricoles, essentiellement en Amérique latine, sont employés à la culture du soja destiné à la nourriture du cheptel des pays européens alors que près d’un quart de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Aussi longtemps qu’on ne le prend pas au sérieux, celui qui dit la vérité peut survivre dans une démocratie.

Nicolás Gómez Dávila
philosophe colombien

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.