RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
14 
Le Mossad téléphone au poète : "On va te tuer" et ils le tuent avec sa soeur et quatre enfants

Repose en paix, Refaat, à Gaza

Triste nouvelle : Israël a tué le professeur Refaat al-Areer, l’un des écrivains, poètes et activistes les plus connus de Gaza, qui a passé sa vie à essayer de faire entendre la voix de Gaza au monde extérieur.

Muhammad Shehada @muhammadshehad2 - 19:52 UTC - 7 déc. 2023

Il a été tué lors d’une frappe aérienne ciblée sur la maison de sa sœur, qui a également tué son frère, sa sœur et ses quatre enfants...

Le tweet épinglé de Refaat :

Refaat à Gaza @itranslate123 - 13:01 UTC - 1er nov. 2023

Si je dois mourir, que ce soit un conte.

#FreePalestine
#Gaza

Si je dois mourir
Tu dois vivre
Pour raconter mon histoire
Pour vendre mes affaires
Et acheter un morceau de tissu
Avec du fil
(fais-le blanc avec une longue queue)
Pour qu’un enfant, quelque part à Gaza
Qui regarde les cieux
Attendant que son père qui est parti dans un éclat,
Sans faire ses adieux à quiconque,
Pas même à sa chair,
pas même à lui-même,
Voit le cerf-volant, celui que tu as fait pour moi,
Planer loin au-dessus,
Et pense pour un instant qu’un ange est là-haut
Qui rapporte l’amour
Si je dois mourir
Que ça apporte l’espoir
Que ce soit un conte

Dernier tweet de Refaat :

Refaat à Gaza @itranslate123 - 5:00 UTC - 4 déc. 2023

Le parti démocrate et Biden sont responsables du génocide de Gaza perpétré par Israël.

Ses écrits :

Mon enfant demande si Israël peut détruire notre immeuble en cas de panne d’électricité - NY Times - 13 mai 2021

Par Refaat Alareer

M. Alareer vit à Gaza et est l’éditeur de "Gaza Writes Back", un recueil de nouvelles.

Mardi, Linah a reposé sa question alors que ma femme et moi n’y avions pas répondu la première fois : Peuvent-ils détruire notre immeuble si l’électricité est coupée ? J’avais envie de répondre : « Oui, petite Linah, Israël peut toujours détruire le magnifique bâtiment d’al-Jawharah, ou n’importe lequel de nos bâtiments, même dans l’obscurité. Chacune de nos maisons est pleine de contes et d’histoires qui doivent être racontés. Nos maisons dérangent la machine de guerre israélienne, se moquent d’elle, la hantent, même dans l’obscurité. Elle ne peut pas supporter leur existence. Et, avec l’argent des contribuables américains et l’immunité internationale, Israël continuera vraisemblablement à détruire nos bâtiments jusqu’à ce qu’il n’en reste plus rien ».

Mais je ne peux rien dire de tout cela à Linah. Alors je mens : « Non, ma chérie. Ils ne peuvent pas nous voir dans le noir. »

Cours magistraux :

Poésie anglaise Cours magistral 1/28 : Introduction à la poésie (vidéo) - Refaat Alareer / eLearning Centre - IUG

A l’antenne :

Les voix de la Palestine sur la guerre d’Israël contre Gaza - Useful Idiots - 13 oct. 2023

L’interview de cette semaine avec Refaat Alareer, Yumna Patel, et Muhammad Shehada
vidéo

Comment Refaat a été assassiné :

شهداء غزّة Gaza martyrs @Gaza_Shaheed - 12:54 UTC - 8 déc. 2023

Information importante sur l’assassinat de Refaat :

Avant-hier, Refaat a reçu un appel téléphonique des services de renseignement israéliens pour le localiser dans l’école où il s’est réfugié. Ils l’ont informé qu’ils allaient le tuer. Il a quitté l’école pour ne pas mettre en danger les autres, et à 18 heures, l’appartement de sa sœur a été bombardé, où il a été tué, ainsi que sa sœur et ses quatre enfants.

Nécro :

En mémoire du Dr Refaat Alareer - The Electronic Intifada - 7 décembre 2023

« Si je dois mourir, que ce soit un conte » : un hommage à Refaat Alareer - Max Blumenthal - 7 décembre 2023

En lien :

L’histoire de la « chasse au Hamas » occulte les véritables plans d’Israël pour Gaza - Adam Johnson / The Nation - 7 décembre 2023

La presse et les politiciens américains tentent de faire entrer les attaques sur Gaza dans le moule de Zero Dark Thirty, mais il s’agit de quelque chose de beaucoup plus simple - et sinistre.

> Les médias et la classe politique américains analysent, débattent et façonnent un récit à Gaza qui est totalement différent de celui qui est discuté dans les médias israéliens et parmi les dirigeants politiques israéliens. Ce fossé, né d’un racisme désinvolte, d’une crédulité délibérée et d’un alignement réflexe sur la ligne du parti du gouvernement américain, est en train de créer un échec médiatique tel que nous n’en avons pas connu depuis la période précédant la guerre d’Irak. ... <

Une amie très chère de Moon of Alabama tweete :

annie fofani @anniefofani - 22:08 UTC - 7 déc. 2023

Tu me manques tellement Refaat. je suppose que tu m’as envoyé ceci pour que je puisse le transmettre après ta mort. alors, le voici pour le monde entier. clique, la date est à la base.

Refaat in Gaza

Poème

Mort 247

« Lève-toi ! Lève-toi ! Fainéant !
Nous avons du travail, tellement de travail à faire »
Nulle part ailleurs au monde la mort est employée
Avec autant de créativité qu’à Gaza
La mort croit en la diversité
Je siffle, je claque et j’éclate
Je tombe avec la pluie,
Me répand avec l’air
Et coule comme l’eau
Je brille à la première lueur du jour
et ne m’en vais pas sans être sûre
D’avoir beaucoup d’âmes attachées à ma queue
Je viens chercher les enfants par dizaines et par vingtaines
Quand je me repose enfin,
Je me frappe la poitrine,
Comme ça, comme ça, comme ça
Et j’espère ne pas avoir à retourner au travail le jour suivant

La mort proteste trop
À coup de pieds et de bâtons je me réveille
Et vais au travail.

Repose en paix

URL de cet article 39196
  

Même Thème
Chroniques de GAZA 2001-2011
Christophe OBERLIN
L’auteur : Christophe OBERLIN est né en 1952. Chirurgien des hôpitaux et professeur à la faculté Denis Diderot à Paris, il enseigne l’anatomie, la chirurgie de la main et la microchirurgie en France et à l’étranger. Parallèlement à son travail hospitalier et universitaire, il participe depuis 30 ans à des activités de chirurgie humanitaire et d’enseignement en Afrique sub-saharienne, notamment dans le domaine de la chirurgie de la lèpre, au Maghreb et en Asie. Depuis 2001, il dirige régulièrement des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Une baïonnette est une arme avec un travailleur à chaque extrémité. »

Eugene V. Debs

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.