RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

JO : russophobie et israélophilie obligatoires !

Étude de cas :

Du 26 juillet au 11 août 2024 se tient en France la 33e édition des Jeux olympiques, à laquelle prennent part 206 délégations du monde entier.

Le Comité international olympique (CIO) interdit à la Fédération de Russie de faire participer ses athlètes aux disciplines par équipes, et oblige ses athlètes de sports individuels à concourir « sous bannière neutre », les privant de toute manifestation d’appartenance à leur pays et les excluant par ailleurs de la cérémonie d’ouverture.

Pour rappel, la Fédération de Russie a lancé en février 2022 une opération militaire spéciale en Ukraine, en réponse aux agressions et blocages répétés que subissent depuis 2014 les populations du Donbass de la part du gouvernement de Kiev soutenu par l’OTAN.

Questions :

1. Comment qualifieriez-vous la décision du CIO vis-à-vis des athlètes russes ?

2. Comment expliquer que les athlètes d’Israël, dont l’armée mène un programme d’extermination des populations civiles de Palestine (les immeubles d’habitation, écoles, hôpitaux et organisations humanitaires n’étant pas épargnés), et dont le premier ministre est visé par un mandat d’arrêt international pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, soient autorisés par le CIO à participer aux épreuves collectives et à concourir sous leur drapeau ?

3. Selon vous, les États-Unis d’Amérique, dont les gouvernements successifs ces deux dernières décennies ont, de guerres impériales en occupations criminelles, ravagé le Moyen-Orient (Afghanistan, Irak, Syrie et Libye notamment), doivent-ils être inclus, au même titre que les autres pays, dans le projet olympique ?

4. D’après vos réponses précédentes, donnez une définition de l’olympisme en 2024 en la comparant avec le concept défendu historiquement par Pierre de Coubertin. Que constatez-vous ?

URL de cet article 39658
  

Circus politicus
Christophe Deloire, Christophe Dubois
A quelques mois de l’élection présidentielle de 2012, les Français sont saisis d’angoisse à l’idée que la fête électorale débouchera sur une gueule de bois. La crise aidant, la politique se révèle un théâtre d’ombres où les signes du pouvoir servent surtout à masquer l’impuissance. Qui gouverne ? Qui décide ? Circus politicus révèle les dessous d’un véritable « putsch démocratique », une tentative de neutralisation du suffrage universel par une superclasse qui oriente la décision publique. Il montre comment le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Avant les missiles, ils lancent des narratives. Avant les bombes, ils larguent des idées. Avant l’invasion, la propagande. Avant le massacre, la manipulation. La ligne de front de tout mouvement anti-guerre est le combat contre les opérations psychologiques des médias de masse.

Caitlin Johnstone

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.