RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

S’il n’y avait pas de guerre, j’aurais des jambes

Les structures de tous les changements extérieurs qu’amènent les guerres, des révolutions, des réformes, des lois ou des idéologies, ont été incapables de modifier la structure profonde de l’homme, donc, des sociétés. En tant qu’individus humains vivant dans la monstrueuse laideur de ce monde, demandons-mous donc s’il est possible de mettre fin à des sociétés basées sur la compétition, , la compétition, la brutalité et la peur. 

J. Krishnamurti , "Se libérer du connu" 

***

Les enfants victimes des guerres se dessinent des jambes... Les adultes, des pays. Tous des fauchés... Même financièrement. Le garçon a dû rencontrer une mine antipersonnel. Nous, c’est ce que nous voyons chez les politiciens-faussaires c’est leur mine antipersonnel. Ils ont l’art du sang froid, "raisonnable" et raisonné.

Avant, bien avant, on frappait brutalement son adversaire : à coups de haches, à coups d’épée, et le sang giclait. On se disait barbares. Mais les réels barbares ont sut bâtir un mûr avec les avoirs même des peuples : les grandes organisations et les snipers vendeurs d’armes. On vote pour des canulars ambulants. Ces fin finauds à structures pompeuses, pionniers des architectures cancéreuses et métastatiques.

On a séparé l’Homme de la Vie. Consciemment ou... imbécilement. Mais assez intelligemment pour tricoter de la robotique et des automatismes qui rayent les travailleurs et qui transforment en héros des soldats-tueurs en une mission divine ou leur mission divine.

Il n’y a rien de divin dans cette "religion" de société. Il y a maintenant une forme de déité dans les structures. Allez savoir pourquoi ? Probablement que Terminator  est le but ultime du savoir humain. Terminator n’a pas de chakras... (1)

Il est en effet "historiquement" important puisqu’il prévoit une guerre contre la "machine". La machine rendue furtive par l’hypocrisie qui...rapporte.

S’il n’ y avait pas d’armes, il n’y aurait pas de guerres. Il faudrait simplement abolir le métier de vendeurs d’armes. C’est cynique ! Le vendeur d’armes a ses usines dans les pays qui combattent les "raseurs de jambes".

À partir du " on n’a plus de jambes", on en est rendus à "on n’a plus de pays". Alors, on n’a plus de jambes pour migrer... Le "progrès est bâti sur une courte phrase : " Je suis habiles et retors" . Deux qualités essentielles pour les bâtisseurs-destructeurs, sorte de schizophrénie du "génie" à cravate.

S’il n’y avait pas de guerres, je n’aurais pas besoin de migrer, même si j’avais des jambes.

On s’habitue à la laideur, et c’est bien là le drame. Même à la nôtre...

Gaëtan Pelletier, septembre 2015

1 - En 2008, le film a été sélectionné par la National Film Registry de la Bibliothèque du Congrès américain pour y être conservé, comme étant « culturellement, historiquement ou esthétiquement important »1,2.

( Terminator : Il est en effet "historiquement" important puisqu’il prévoit une guerre contre la "machine". gp )

»» http://gaetanpelletier.wordpress.com/2015/09/11/sil-ny-avait-pas-de-gu...
URL de cet article 29240
  

Résistant en Palestine - Une histoire vraie de Gaza.
Ramzy BAROUD
Comprenez, de l’intérieur de Gaza, comment le peuple palestinien a vécu la signature des Accords d’Oslo : les espoirs suscités et immédiatement déçus, la désillusion et la colère suscitée par l’occupation et la colonisation israéliennes qui continuent... La seconde Intifada, et la montée politique du Hamas... Né à Gaza en 1972, Ramzy BAROUD est un journaliste et écrivain américano-palestinien de renommée internationale. Rédacteur en chef de The Brunei Times (version papier et en ligne) et du site Internet (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"La vérité, c’est que le gouvernement ne peut construire une prison qui soit pire que celle qui consisterait à trahir ma conscience ou mes principes."

Chelsea Manning.

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
45 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.