RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
12 

Merkel provoque une inondation d’émigrants puis construit des digues de toute urgence.

La chancelière allemande Angela Merkel a essayé de se faire bien voir de ses amis néolibéraux, des grandes entreprises et des donateurs en ouvrant brusquement sa frontière aux "réfugiés" de toutes sortes, même à ceux qui viennent de pays sûrs. Ces migrants devaient contribuer à faire baisser les salaires allemands qui, après des années de croissance zéro, ont lentement commencé à augmenter à nouveau.

Mais, ni elle, ni ses alliés, n’avaient préparé l’opinion publique allemande à l’arrivée soudaine de plusieurs centaines de milliers d’étrangers. Les changements dans la politique de l’immigration ont été introduits en douce, sans aucun débat public. Soudain, 800.000 étrangers sont attendus cette année et beaucoup plus encore dans les prochaines années. Des gens qui ne parlent pas allemand et qui ne sont pas faciles à intégrer dans l’environnement culturel et socio-économique national. La plupart d’entre eux ne fuient pas des dangers réels, mais viennent de pays sûrs.

Mme Merkel a été félicitée par toutes sortes de médias néolibéraux anglo-américains, de l’Economist jusqu’à au Washington Post en passant par le Financial Times et Newsweek, mais le retour de bâton ne s’est pas fait attendre en Allemagne. Dans l’article : “ Qui mène la campagne médiatique en faveur de l’accueil des migrants et pourquoi ? ”, je l’avais prédit :

Avec le temps Il y aura un formidable retour de bâton contre les politiciens européens qui, comme Mme Merkel, encouragent les migrants à venir dans leur pays. Les salaires stagnent ou baissent en Europe et le chômage est encore beaucoup trop élevé. La dernière chose que les gens veulent en Europe, en ce moment, c’est de se retrouver avec encore plus de concurrence sur le marché du travail. Les parties d’extrême droite vont profiter de tout cela tandis que le centre-droit va perdre le soutien qu’il a.

Malgré une énorme campagne de propagande pro-migrants dans les médias qui soutiennent Merkel, la population allemande lui en veut beaucoup de son coup de pub. Le retour de bâton vient de tous les côtés, mais surtout de son propre parti conservateur. En outre, de nombreux dirigeants européens soulignent que Merkel, qui a insisté pour que les règles européennes soient respectées à la lettre dans le cas de la Grèce, enfreint maintenant ouvertement les lois et les accords européens.

Le flot de migrants que Merkel a provoqué avec sa politique d’ouverture des frontières, met gravement en péril sa position dans les prochaines élections. L’inondation doit maintenant être stoppée. De toute urgence. Merkel se jette sur le frein de secours :

L’Allemagne se prépare à réintroduire une certaine forme de contrôle le long de sa frontière avec l’Autriche, selon les médias locaux.

Le journal allemand Bild a dit que les fonctionnaires bavarois allaient "fermer" la frontière avec l’Autriche, dans ce qu’il décrit comme un "changement radical de la politique des réfugiés".
...
Le ministre de l’Intérieur de l’Allemagne, Thomas de Maizière, a prévu une conférence de presse pour 18 heures, heure locale (17:00 BST), au cours de laquelle il devrait donner plus de détails sur ce qui est prévu.

Je prédis que, dans une semaine ou deux, les frontières allemandes seront étroitement contrôlées et les nouveaux migrants auront du mal à entrer. Beaucoup d’entre eux, sinon la plupart, seront renvoyés soit dans leur pays d’origine, soit dans le pays d’où ils viennent.

Sur cette question, Mme Merkel avait perdu le sens des réalités politiques allemandes. Cela pourrait bien lui coûter sa réélection. Ce serait alors le seul effet positif de cette affaire.

Traduction : Dominique Muselet

»» http://www.moonofalabama.org/2015/09/after-creating-migration-flood-me...
URL de cet article 29241
  

Banque du Sud et nouvelle crise internationale
Eric TOUSSAINT
En pleine crise du subprime, dont les conséquences n’ont pas fini de se faire sentir dans l’économie mondialisée, sept pays l’Amérique latine lancent une Banque du Sud qui pourrait jeter les bases d’une autre architecture financière internationale. En combattant inlassable, Eric Toussaint propose dans ce livre une approche claire et synthétique, destinée à des non-spécialistes, de l’état des résistances au néolibéralisme, du contexte économique international contemporain ainsi que des principaux défis que (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Lorsque les missionnaires chrétiens blancs sont allés en Afrique, les blancs possédaient des bibles et les indigènes possédaient la terre. Lorsque les missionnaires se sont retirés, ce sont les blancs qui possédaient la terre et les indigènes les bibles."

Dick Gregory (1932-2017)

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.