Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Sauvetage des megabanques, episode 2 :

Le choix du chaos / sauvetage selectif decidé en haut pendant ce week end :

Il faut sauver la Société Generale en France et UNICREDIT en Italie,etc...

SocGen, Unicredit au "bord du désastre" ?

Soumis par Tyler Durden le 08/08/2011 02:57 -0400

Au cours des dernières 48 heures, nous avions entendu des rumeurs persistantes qu’au moins un, peut-être plus, des banques en Europe sont sur le point de s’effondrer.

Notre avoins pensé, naturellement, à Dexia, qui est l’équivalent moderne d’AIG, pour ne pas mentionner la banque la plus "sauvée" par nul autre que la Réserve fédérale US. Eh bien, nous avions tort.

Et si le Daily Mail est correct, les deux banques sur le point de passer l’arme à gauche sont le français Société Générale et UniCredit en Italie.

Alors que le fait que ces deux banques soient en difficulté n’est pas passé inaperçu au yeux du marché, qui a été d’envoyer leurs CDS à des niveaux proche du record, la spéculation qui est plus proche de l’implosion probable signifie que la valeur des actions du secteur bancaire européen est en passe d’être décimée.

"Selon les médias : « Le moindre signe qu’une grande banque pourrait tomber est susceptible de relancer demain la panique sur le marché boursier, que l’on craint déjà de mal réagir à la rétrogradation de crédit des États-Unis par l’agence de notation Standard & Poor".

Eh bien, c’est fait.

Du même journal :

Les craintes sont de plus en plus grandes ce week-end que deux des plus grandes banques européennes pourraient exiger un plan de sauvetage, après avoir été extrêmement touchées par l’aggravation de la crise à travers la zone euro.

En France, le président Nicolas Sarkozy doit faire face à la possibilité que la deuxième plus grande banque du pays, Société Générale, communément appelée la SocGen - serait au bord du désastre, après d’énormes pertes sur les prêts à la Grèce.

De même pour la plus grande banque d’Italie, UniCredit Banca, souffrant d’un effondrement similaire si un plan de sauvetage n’est pas mis en oeuvre par Silvio Berlusconi, est déjà confronté à une situation économique nationale plus dangereuse.

Prochaine étape : les paniques bancaires.

En Grande-Bretagne, une source gouvernementale décrit la position des deux banques comme « périlleuses », bien qu’un porte-parole officiel du Trésor ait refusé de commenter.

Si l’effondrement bancaire se produit, les clients britanniques avec des dépôts de jusqu’à environ £ 85 000 seraient protégés par le Financial Services Compensation Scheme.

Naturellement, aucun des déposants n’attendra la confirmation ou l’infirmation de telles nouvelles.

Ils se rendront simplement aux guichets pour retirer leurs fonds et procéder à la fermeture de leurs comptes.

Et c’est là où l’histoire devient carrément surréaliste :

David Cameron, la nuit dernière est revenu de ses vacances en Toscane pour s’entretenir parler avec le président Sarkozy sur la crise des marchés.

Des nouvelles des pourparlers prévus émergent alors que le secrétaire des affaires étrangères Vince Cable rapellait les appels en provenance de la Chine pour remplacer le dollar en tant que principale monnaie de réserve mondiale par une unité de monnaie internationale nouvelle autour du FMI.

Il a dit : « Ce serait une initiative intelligente mais ce n’est pas quelque chose à faire du jour au lendemain."

Mais M. Câble ajoute : « A court terme, le dollar américain est la devise internationale clé et bien, franchement, les législateurs américains ont commis un terrible gâchis il y a quelques semaines, ils sont maintenant revenus sur les rails.

Ils ont entrepris de gérer leur dette de façon prudente. "

Rappelez-vous lorsque avons dit que la dernière chose qui restait à faire pour la Chine est de laisser flotter le yuan ?

Eh bien, pousser pour le DTS (Droits de Tirage Spéciaux - "monnaie du FMI" - NdR) est à peu près la même chose.

En attendant, gardez un oeil sur les valeurs d’Unicredit et de la Société Générale.

Malgré les déclarations répétées de SocGen et UniCredit que l’article du Mail on Sunday est "faux et irresponsable" les dégâts peuvent déjà avoir été faits.

Et quelque chose nous dit les limites seront rapidement atteintes, conduisant à une prophétie auto-réalisatrice comme pour le cas de Lehman.

Nous nous demandons si, en plus de liens PIIGS, la BCE est prêt et disposé à acheter des stocks d’insolvables aurpès des banques européennes

http://www.zerohedge.com/news/socgen-unicredit-bring-disaster

http://socioecohistory.wordpress.com/2011/08/08/france-and-italy-stand...

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2023302/France-Italy-stand-bai...

Pablo75
8 août 2011 à 08:20

Article (en espagnol) de Federico Rampini publié samedi dans le journal italien La Repubblica sur les négociations entre Geithner, Merkel et Sarkozy pour imposer à Berlusconi la tutelle de la BCE sur l’Italie.

http://www.elconfidencial.com/economia/2011/08/08/la-noche-en-que-geit...

Le AAA français menacé

http://www.cotizalia.com/noticias/2011/triple-francia-punto-20110807-72146.html

La situation dramatique des banques espagnoles, qui ont besoin de 90 Mds € avant la fin de l’année et qui depuis 2 mois n’arrivent pas à emprunter de l’argent. Et en 2012 elles auront besoin de 120 Mds €…

http://www.cotizalia.com/en-exclusiva/2011/banca-espanola-sufre-mayor-...

en commentaire a

http://www.pauljorion.com/blog/?p=27181

Grèce La révolte des "On ne paiera pas"

5 août 2011 The Guardian Londres

Confrontés à la dure réalité des salaires impayés, des entreprises en faillite et du chômage de masse, les Grecs ont de plus en plus recours à la désobéissance civile. Va-t-on vers une reconfiguration du paysage politique grec ?

Angelique Chrisafis

A Thessalonique, parmi les bars élégants qui s’alignent sur le front de mer historique, un restaurant attire les regards. "Rendez-nous notre argent !", clame une banderole accrochée à la devanture de cette franchise d’Applebee’s [chaîne américaine de restaurants-grills].

A l’intérieur, 12 salariés ont changé les serrures. Ils servent des canettes de bière de supermarché et dorment à tour de rôle sur le sol du restaurant pour protester contre des retards de salaires qui durent depuis plusieurs mois et la fermeture soudaine du restaurant. On a là un nouveau symbole de la crise financière grecque : une grève de serveurs avec occupation des locaux.......

http://www.presseurop.eu/fr/content/article/837761-la-revolte-des-ne-paiera-pas

(traduction automatique un peu réarrangée par LGS)

URL de cet article 14334
   
La raison ou le chaos
André Prone
Extrait de la préface d’André Tosel, Philosophe, Professeur émérite Avec La raison ou le chaos André Prone dresse un ultime tableau de sa vaste fresque théorique intitulée « Capitalisme et Révolution », consacrée à une critique des divers aspects du capitalisme mondialisé et à la proposition de ce qu’il nomme un écomunisme combinant l’apport du mouvement communiste d’inspiration marxienne et l’écologisme. Nourri d’une culture fondée sur une connaissance effective des sciences de la nature, attentif à la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Citoyens,

Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant votre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; les uns comme les autres ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables. Défiez-vous également des parleurs, incapables de passer à l’action ; ils sacrifieront tout à un beau discours, à un effet oratoire ou à mot spirituel. Evitez également ceux que la fortune a trop favorisés, car trop rarement celui qui possède la fortune est disposé à regarder le travailleur comme un frère. Enfin, cherchez des hommes aux convictions sincères, des hommes du peuple, résolus, actifs, ayant un sens droit et une honnêteté reconnue. Portez vos préférences sur ceux qui ne brigueront pas vos suffrages ; le véritable mérite est modeste, et c’est aux électeurs à choisir leurs hommes, et non à ceux-ci de se présenter. Citoyens, Nous sommes convaincus que si vous tenez compte de ces observations, vous aurez enfin inauguré la véritable représentation populaire, vous aurez trouvé des mandataires qui ne se considèrent jamais comme vos maîtres.

Le Comité Central de la Garde Nationale »

Texte de l’affiche apposée avant l’élection de la Commune de Paris, 25 mars 1871.


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
53 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.