RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

Voici un exemple du bulletin hebdomadaire envoyé par courrier aux  (+4000) abonné(e)s

Pour vous abonner gratuitement, cliquez ici.

 

suivez Le Grand Soir sur Twitter - Facebook | Pour vous abonner/désabonner, cliquez ici
Le Grand Soir
Journal Militant d'Information Alternative
Cette semaine
Les États-Unis dangereux comme un fauve blessé
Christophe TRONTIN
Depuis le 11 septembre 2001, l’Amérique n’est plus l’Amérique. Avec l’élection de Donald Trump, elle poursuit sa descente aux enfers. Elle qu’on a connue triomphante, impériale, dominatrice, parfois magnanime, est méconnaissable. Voyez les débats sur Youtube, les talk-shows sur FoxNews, sur CBS, sur HBO... La paranoïa retrouve outre-Atlantique des niveaux inconnus depuis l’époque du Maccarthysme. Le monde à l’envers : traversant le miroir des doubles standards, les bourreaux s’érigent en victimes. (...) Lire la suite »
Au Salvador, 25e anniversaire des Accords de paix
Maurice LEMOINE
Le 16 janvier 1992, dans le château de Chapultepec (Mexique), au terme de plus de vingt-huit mois de difficiles négociations, le gouvernement salvadorien du président Alfredo Cristiani et l’opposition armée du Front Farabundo Martí de libération nationale (FMLN) signaient des accords de paix. Gros de 95 pages et de 27 pages d’annexes, ce texte mettait fin à une sanglante guerre civile née à la fin des années 1970 – quand, les fraudes électorales devenant chaque fois plus insupportables, les luttes (...) Lire la suite »
Le Néolibéralisme – l’idéologie à la source de tous nos maux (The Guardian)
George MONBIOT
Le néolibéralisme a joué un rôle dans la crise financière, la catastrophe écologique et même la montée de Donald Trump. Pourquoi la gauche n’a-t-elle pas réussi à trouver une solution de rechange ? Imaginez si le peuple de l’Union soviétique n’avait jamais entendu parler du communisme. L’idéologie qui domine notre vie n’aurait, pour la plupart d’entre nous, aucun nom. Mentionnez-la dans une conversation et vous obtiendrez en retour un haussement d’épaules. Même si vos auditeurs ont déjà entendu le terme, (...) Lire la suite »
Nous intervenons dans les élections d’autres pays depuis plus d’un siècle (Boston Globe)
Stephen Kinzer
Tout Washington est scandalisé, tandis que les membres du Congrès rivalisent entre eux pour diaboliser la Russie à cause de sa supposée ingérence dans les récentes élections présidentielles américaines. « Toute intervention étrangère dans nos élections est absolument inacceptable », a déclaré Paul Ryan, le Président de la Chambre des représentants. Le comportement des russes, selon d’autres députés, représente une « attaque contre nos principes fondamentaux démocratiques » qui « devrait alarmer tous les (...) Lire la suite »
Mise en perspective de la Résolution 2334 (2016) du Conseil de Sécurité des Nations Unies condamnant la politique de colonisation israélienne
Nicolas BOEGLIN
Pour la première fois depuis l´année 1980, le Conseil de Sécurité des Nations Unies a pu adopter, le 23 décembre 2016, une résolution condamnant en des termes extrêmement fermes, les implantations israéliennes en territoire palestinien. Les projets de résolution sur celles-ci présentés pendant ces dernières décennies étaient systématiquement l´objet d´un véto nord américain, permettant ainsi aux autorités israéliennes, en toute impunité, de continuer la construction de nouvelles implantations et de procéder à (...) Lire la suite »
« Mensonge, fausse bannière et vidéos », une politique américaine.
Bruno GUIGUE
Pour justifier l’ingérence dans les affaires des autres, Washington manifeste à la fois un véritable génie de l’affabulation et un manque évident d’imagination. Les dirigeants US n’oublient jamais d’inventer une histoire à dormir debout, mais elle a toujours un air de déjà-vu. Le plus étonnant n’est pas que Washington fasse preuve d’une telle répétition dans son répertoire, c’est plutôt qu’on semble le découvrir à chaque fois. En attendant, les faits parlent d’eux-mêmes. L’analyse des conflits du demi-siècle (...) Lire la suite »
« Classe politique » ou « Politique de classe » ?
Fabrice AUBERT
PRESENTATION : Je remercie les médias « Main-stream » de l’annonce faite de la mort de François Chéréque « le syndicaliste salué par la Classe Politique », non que je me réjouisse de sa mort, ça n’a aucun sens, mais l’annonce faite me permet ainsi de « discuter » de « la classe médiatique », véritable écho en retour, du fonctionnement de la « cour d’ancien régime ». Les médias ont titrés sur « l’hommage de la classe politique ». D’où cette question saugrenue : Qu’est-ce que la « classe politique » ? LA CLASSE (...) Lire la suite »
Le deuil peut-il teinter de rose les œillets d’Avril au Portugal ?
Pedro DA NOBREGA
La multiplication des panégyriques en cours à l’occasion du décès de Mario Soares, ancien secrétaire général du PS portugais, ancien ministre des Affaires Étrangères des gouvernements de la Révolution des Œillets, ancien Premier ministre et Président du Portugal, doit-elle obligatoirement comprendre un moment œcuménique d’amnésie sur le rôle qu’aura joué ce personnage politique dans l’évolution du pays depuis la libération des 48 ans de dictature fasciste par le biais de la Révolution des Œillets entamée par (...) Lire la suite »
Etats-Unis : Les services de renseignement demandent aux Américains de leur « faire confiance les yeux fermés » (The Hill)
Mark WEISBROT
Si la première victime de la guerre est bien la vérité, comme nous le rappelle le vieil adage, force est de constater que la première victime de la Nouvelle Guerre Froide est l’ironie. Nos plus aguerris journalistes n’ont pas l’air d’avoir repéré l’ironie Orwéllienne du Sénateur John McCain demandant au directeur National du Renseignement (Director of National Intelligence, DNI) James Clapper si Julian Assange avait une quelconque crédibilité, durant l’audition de vendredi dernier au Sénat. Assange a (...) Lire la suite »
Là-bas comme ici, les changements sociaux sont réversibles
Fin de cycle en Amérique Latine ?
Jean ORTIZ
De nombreux lecteurs, amis, camarades, demandent avec insistance que je dresse un bilan sur l’Amérique latine. Comment s’y risquer ? Ces mêmes militants de la solidarité sont souvent gagnés par la déprime, la gueule de bois, au sujet de la situation actuelle au sud du Rio Bravo. Il est vrai que nous avons vécu une vingtaine d’années euphoriques, d’avancées révolutionnaires (cette expression me paraît mieux adaptée que « révolution ») jamais vues, un groupe de dirigeants anti-impérialistes exceptionnel, (...) Lire la suite »
VOIR AUSSI
Alerte rouge
La météo l’avait prévu : « alerte rouge aux avalanches » ...de promesses.
Jean ORTIZ
Fringants, maquillés, ils sont tous là ces « hommes neufs ». Ils font leurs premiers pas en politique et sont amnésiques au point d’oublier que les « favoris », lorsqu’ils avaient secrétaires et chauffeurs, et un salaire plusieurs fois supérieur à celui de EVO MORALES, (les Valls, Hamon, Peillon, Montebourg), n’ont pas moufté. Ils ont été ministres du président NORMAL, donc comptables et responsables du bilan cataclysmique. Ils ne se souviennent pas qu’ils ont peu regimbé, ni rué dans les brancards, ni (...) Lire la suite »
Primaires de la Gauche et Écolos : de sinistres va-t-en guerre confirmés !
Daniel VANHOVE
A Mme Pinel & Mrs Montebourg, Bennahmias, de Rugy, Hamon, Peillon, Valls Hier soir, lors du 1er débat télévisé des Primaires, c’est peu dire que vous avez globalement déçu. Je ne suis pas le seul à le penser, la presse dans sa grande majorité en fait ses titres du jour et sur internet, à de rarissimes exceptions près, les avis vont dans le même sens. Pas dramatique en soi, un débat ne présume de rien, et peut-être aurez-vous l’occasion de vous rattraper lors du deuxième débat dans quelques jours. (...) Lire la suite »
5 ans après la mort de Wissam El Yamni, toujours pas de vérité
Mireille FANON MENDES FRANCE
En octobre 2016, au moment de la parution du livre Un président ne devrait pas dire cela, les auditeurs ont appris, dans l’émission de Jean-Jacques Bourdin, que le Président de la République avait ordonné « au moins quatre assassinats ciblés », décisions mises en œuvre par la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Aucun démenti n’a été publié. Selon Vincent Nouzille, dans son dernier livre, Erreurs fatales, ces assassinats ciblés avoisineraient plutôt le nombre de quarante. Cet auteur reconstitue (...) Lire la suite »
Ce drapeau rouge qui flamboie - ou sont passes les drapeaux rouges des meetings de 2012 ?
Fabrice AUBERT
Présentation : Les meetings organisés par les insoumis sont de plus en plus impressionnants, par l’importance du nombre et de la jeunesse qui y participent. Pourtant on peut observer une différence majeure de campagne entre 2012 et 2017, par l’absence de drapeaux rouges apparents. Mais est-ce vraiment le cas ? Rappelons-nous : En 2012, les meetings organisés par le « Front de Gauche » débordaient les salles, et à la fin nous faisions des meetings en plein air…. Se montraient alors la « classe (...) Lire la suite »
L’effrayante primaire de la belle arnaque populaire.
Ariane WALTER
Oui, c’est effrayant. De gros bavards qui mixent dans le vide. Ils parlent vite, vite, parce qu’ils n’ont rien à dire d’honnête ; ils ne répondent jamais, jamais, à la question posée ; ils partent à Brest quand tu leur dis que tu vas à Marseille. La honte. la honte pour eux, La honte pour nous. Je dirai que la droite est plus audible que la gauche, car du moins la droite dit clairement : "On va vous baiser." La gauche sait qu’elle va le faire mais il lui faut noyer le poisson dans un torrent de boue ; (...) Lire la suite »
Une nouvelle internationale des peuples pour contrer la résurgence de l’indigence politique
Erno RENONCOURT
Une onde de choc qui révèle les failles du vote démocratique en termes de légitimité Comme il fallait s’en douter, l’onde de choc provoquée par l’élection de Donald Trump à la présidence des USA n’en finit pas d’étonner et de provoquer des remous. 5 jours après, la colère enfle, l’inquiétude submerge et les rues américaines tendent à se transformer en des champs de bataille plutôt familiers aux paysages du sud. Comme hier à Paris, avec Nuit Debout, de part et d’autre de l’Amérique, un slogan émerge « Not My (...) Lire la suite »
Nous sommes tous Dyab Abou Jahjah !
Luk VERVAET
En Belgique, on peut sans problème défendre les assassinats ciblés systématiques, réalisés avec des drones par le Mossad, le service secret israélien, contre des dirigeants et des militaires palestiniens. Ou l’assassinat par balles, en pleine rue, comme le 15 décembre dernier, il y a à peine trois semaines : Mohammed Alzoari, un dirigeant du Hamas, abattu près de sa maison en Tunisie. On a aussi pu applaudir sans souci à l’opération Plomb durci, dans laquelle Israël a bombardé Gaza sans relâche de (...) Lire la suite »
Les Européens, ou les nouveaux Troyens
PERSONNE
Chaque matin, les Troyens découvraient l’avancement des travaux. Des travaux grandioses auxquels ils ne participèrent qu’à l’insu de leur plein gré, comme si des forces supérieures veillaient à leur bonne exécution. Il fut d’abord édifié une colossale tête de cheval. Cet animal n’était-il pas la plus belle conquête de l’homme ? Cette figure, faite des meilleurs chênes, alliait force et sagesse. Fatigués des travaux d’inutiles guerres, et jouets d’un destin sans cesse plus contraire, les Troyens laissèrent (...) Lire la suite »
Obama, le Bush Bis
vila
Il y a huit ans, Obama a été élu, et la population avait placé son espoir en lui surtout que son intronisation s’était effectué en pleine crise financière des subprimes, qui avait décimé de vastes quartiers de grandes villes et fait tituber les banques. Pendant huit ans, Obama n’a agi pour atténuer la crise, qu’en défendant les intérêts des banques, des entreprises, des grandes sociétés d’assurance et de la classe des riches qui les contrôle. Les banques ont été renflouées de sommes énormes aux dépens des (...) Lire la suite »
Les Zindignés n° 40
Bernard GENSANE
Basile Durand s’interroge sur le revenu universel, qui mérite d’être défini plus clairement. Il souhaite une avancée collective malgré la diversité des opinions et des questions sociétales qui en découlent. Jean-Luc Debry observe une fuite en avant dans la problématique du travail et du crédit. Il cite Balzac : « Prodigues de tout ce qui s’obtient à crédit, ils sont avares de tout ce qui se paye à l’instant et semblent se venger de ce qu’il n’est pas en dissipant tout ce qu’ils peuvent avoir ». Thierry (...) Lire la suite »
Fidel Castro à Oran
Ahmed BENSAADA
Retrouvez l’ensemble de ce dossier dans le numéro 134 de janvier 2017 d’AFRIQUE ASIE. C’était une belle et chaude journée du mois de mai 1972. Des nuages blancs et cotonneux parsemaient ce ciel bleu si typique du printemps oranais. Il ne manquait que le triangle rouge et la « Estrella Solitaria » pour parfaire le drapeau du pays de l’hôte de la journée. Mais la météo n’avait pas osé pousser l’extravagance jusqu’à ce point, même si, pour être franc, le visiteur du jour en valait la peine. Il est vrai (...) Lire la suite »

Les abonnements/désabonnements à cette liste, ainsi que la diffusion des nouveautés, sont automatisés et ne sont pas gérés directement par les responsables du site.

Pour se désabonner de cette liste, CLIQUEZ ICI

En cas de problème ou si vous désirez contacter un responsable, ne "répondez" pas à ce courrier (car nous n'en serions pas avertis) mais écrivez directement à contact [chez] legrandsoir.info

Une envie de verser votre obole au Grand Soir ? Voir ici.

Commentaires, réactions, menaces et lettres d'amour : contact [chez] legrandsoir.info

Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.

L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir