RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Symphonie d’espoir : un poème pour Gaza

Comme Assange a défendu la transparence et la liberté de la presse, comme Mandela a lutté contre l'apartheid en Afrique du Sud, et comme Gandhi a promu la résolution pacifique des conflits, je m'inspire de leur courage pour dénoncer la barbarie. Ma plume est mon seul moyen de faire entendre ma voix contre les bombardements meurtriers. Alors que l'oppression persiste, je continuerai à utiliser ma plume comme une arme pacifique pour attirer l'attention de l'opinion publique internationale sur cette crise humanitaire et exiger une action immédiate pour mettre fin à la souffrance du peuple palestinien.

Sur les terres meurtries, où la douleur persiste,
Mon encre danse, résolue, pour que la paix subsiste.
Les larmes des innocents, une pluie de tristesse,
Je sculpte des strophes, des cris de détresse.

Les États-Unis, gardiens du veto implacable,
Leurs mains entravent la fin, le dénouement désirable.
Mais je persiste, portant le flambeau de l’espoir,
À travers chaque vers, vers un avenir à revoir.

Dans ce champ de bataille, où résonnent les pleurs,
Ma plume devient bouclier, défiant la terreur.
Je me tiens aux côtés de ceux qui ne peuvent se défendre,
Écrivant l’histoire, un récit que le monde doit entendre.

Les médias résonnent, mais souvent étouffent le cri,
Je crée des métaphores, des rivières de poésie.
Pour que le monde se réveille, écoute l’écho,
Des cieux déchirés, le murmure d’un peuple en écho.

Les ombres de l’injustice, je les éclaire de mots,
Comme une aube naissante, rompant les complots.
Gandhi, Mandela, Assange, étoiles dans ma nuit,
Leurs idées gravées, dans chaque rime, chaque bruit.

La paix, un joyau rare, enfoui dans le sable,

Je le déterre avec des mots, contre vents et marées instables.
Que la lumière de la compassion dissipe l’obscurité,
Que chaque vers soit une clé vers la fraternité.

Là où se mêlent les silences et les cris étouffés,
Ma plume navigue, dans l’océan des destins affligés.
Éveillons les consciences, brisons les chaînes,
Que chaque lecteur devienne le témoin qui saigne.

Le poème persiste, tel un phare dans la nuit,
Sensibilisation, un appel à la justice infinie.
Que chaque syllabe soit une pierre dans l’édifice,
Pour construire un monde où règne l’amour, non le supplice.

© Mustapha STAMBOULI

»» https://mustapha-stambouli.blogspot.com/2023/12/symphonie-despoir-un-p...
URL de cet article 39204
  

Même Thème
Si vous détruisez nos maisons vous ne détruirez pas nos âmes
Daniel VANHOVE
D. Vanhove de formation en psycho-pédagogie, a été bénévole à l’ABP (Association Belgo-Palestinienne) de Bruxelles, où il a participé à la formation et à la coordination des candidats aux Missions Civiles d’Observation en Palestine. Il a encadré une soixantaine de Missions et en a accompagné huit sur le terrain, entre Novembre 2001 et Avril 2004. Auteur de plusieurs livres : co-auteur de « Retour de Palestine », 2002 – Ed. Vista ; « Si vous détruisez nos maisons, vous ne détruirez pas nos âmes », 2004 (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Nous possédons 50% des richesses de la planète, mais seulement 6% de sa population. Dans cette situation, nous ne pouvons éviter d’être l’objet d’envies et de jalousies. Notre véritable tâche dans la période à venir sera de créer un tissu de relations qui nous permettra de faire perdurer cette inégalité.

Département d’Etat Etats-Unien - Planning Study #23, 1948

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.