RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Tout sur Kaïs Saïed, en plus de 8000 vers qui pourraient me condamner aux galères

Au vu de ses discours, pour contrôler la presse et l’exercice du journalisme, il s’est déjà attelé
La presse, dernier rempart qui, depuis son coup d’État, continue, malgré tous ses assauts, à lui résister
Avec le Décret-loi liberticide 2022-54, c’est la liberté de s’exprimer [1] a
L’acquis le plus important de la Révolution du 14 janvier, qu’il essaye de museler
Officiellement, son objet est de lutter contre les infractions de la cybercriminalité
« Et [de] soutenir l’effort international dans le domaine », mentionne expressément son article premier
Mais, à vrai dire, en voyant de près, on est convaincu que ce Décret-loi a une autre finalité 
Il s’inscrit dans une tentative de verrouillage de l’espace médiatique et virtuel par les autorités
À la veille d’une échéance électorale risquée pour Kaïser, afin que l’information soit contrôlée
Échéance prévue le 17 décembre afin de désigner les membres de la Chambre des députés
Comme le montre son irréaliste article 24 où un emprisonnement de cinq ans est réservé
À quiconque - pour produire, répandre, diffuser, ou envoyer, ou rédiger de fausses nouvelles, et données- 
Utilise sciemment des systèmes et réseaux d’information et de communication, accompagné
D’une amende de cinquante mille dinars ; de même, est passible des mêmes peines encourues précédemment citées
Toute personne qui procède à l’utilisation de systèmes d’information afin qu’autrui soit diffamé
« Les peines prévues sont portées au double si la personne visée est un agent public ou assimilé »
À aucun moment, sous les régimes passés, nous n’avons été, à un texte aussi répressif, confrontés
Et depuis la Révolution, la sanction est pécuniaire et non pénale, pour une diffamation prouvée
C’est ce qui se passe dans tous les pays du monde où la démocratie gère les lois de la cité
C’est, par exemple, le cas de la France, et cela depuis les années quatre-vingt du siècle avant-dernier
(Articles 23 et 32 de la Loi du 29 juillet 1881, en particulier) [1] b
Il croit pouvoir ainsi, par ce procédé barbare, inédit, faire taire ses opposants et les intimider
Par ce Décret-loi, impensable dans une démocratie, qui, dans nos pages sombres, restera gravé
Il se trompe ; cela dénote le comportement de quelqu’un qui n’a jamais pris le risque de militer
Pour une cause quelconque, au temps où le pays, de liberté d’expression et de la presse, était privé [2]
Décret-loi liberticide, par Kaïser tout seul, dans les murs de son Palais, sans concertations, concocté
Considérant le JORT comme son blog personnel, depuis son coup d’État du 25 juillet [3]
Comme à l’accoutumé, et, par plusieurs organisations nationales et internationales, condamné [4]
D’ailleurs, tout ce qu’il a produit comme textes législatifs est à l’image de sa thèse qu’il n’a pu achever [2]
Comme un malheur n’arrive jamais seul, ledit Décret-loi, jumelé avec celui qui vient juste après
Dans le JORT, à savoir le Décret-loi n° 2022-55, est sensé
Assurer, sans accroc, la réalisation de la phase finale du scénario, par Kaiser, imaginé :
Un super-président et un parlement à ses ordres qui, de boîte d’enregistrement, servirait
On est là en plein dans le système politique que son maître à penser, Carl Schmitt, avait théorisé [5]
Ces deux Décrets-loi sont en rupture avec ce qu’a apporté la Révolution du 14 janvier
En effet, le dernier parmi eux a amendé la Loi électorale dans le sens que Kaiser voulait [6]
Entre autres, il a enterré le principe de parité que nous avons difficilement arraché [7]
Grâce au Sit-in du Départ, a discriminé les binationaux, car de leurs droits civiques, il les a privés
Puisque « La candidature pour les législatives est un droit pour tout électeur ou électrice né
De père ou de mère tunisiens et ayant, celle tunisienne, comme unique et exclusive nationalité »
Et cela pour les circonscriptions du territoire tunisien » ; quant aux Tunisiens naturalisés
Sans parents Tunisiens, pour lui, ils n’existent pas, ils sont moins que rien, car, ils sont privés à jamais
D’être candidat, en aucun lieu, à la députation ; drôle de façon de concevoir l’égalité
Entre citoyens et entre circonscriptions, d’ailleurs pour ces dernières, il y a une monstruosité :
Son texte électoral « risque de donner aux pôles urbains comme Sfax et Tunis le même nombre de députés
Et assure à une petite circonscription du sud comme Tataouine le même nombre de sièges que » ces derniers
« Une situation qui reflète la gouvernance par la base, telle que, par le président Saïed », arrêtée [8]
J’ai bien dit « son texte électoral », car, de manière unilatérale, par Kaïser, a été décidé
Comme pour sa Constitution, et son référendum, et sa E-Istichara qui ont été boycottés
Par une majorité écrasante d’électeurs, malgré ses cris de victoire, sur tous les toits, annoncés 
Et qui, malgré cela, ont constitutionnalisé son antiparlementarisme caractérisé
Sans sanctions, aucune, relatives aux infractions commises par Kaïser, même du financement étranger [9]
Et dire que, devant un Conseil de ministres au complet et devant les caméras de la télé
Il a osé affirmer que son « texte s’était inspiré des exemples français et anglais » [10]
Ne s’agit-il pas d’une infox ? Ceci y ressemble fortement et pourrait tomber sous le couperet
Du dit Décret-loi liberticide ; mais, j’ai oublié qu’il s’était octroyé l’absolue impunité [11]
Avec ce rappel, j’arrête mon analyse sur lesdits Décrets-loi, ainsi que l’écriture de ce billet

Quant au reste des huit mille vers, dans le titre annoncés
Le lecteur intéressé pourra, sur ce sujet, consulter
Les douze poèmes suivants, déjà, dans Mediapart, publiés
Et, j’en suis convaincu, personne ne s’en sentira diffamé 
Car, tout ce que j’ai écrit a été toujours bien argumenté
Ce qui explique le nombre impressionnant de sources citées
Qui, dans tout ce que j’ai écrit, se comptent aussi par milliers :

1- « E-Istichara : Monsieur le Président Kaïs Saïed, à votre place, de Gaulle partirait », paru sous le lien suivant (environ 2950 vers) :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/210322/e-istichara-mons...

2- « Tunisie – Kaïs Saïed ou petite (mais inquiétante) histoire de poings serrés ! », paru sous le lien suivant (environ 2030 vers) :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/301021/tunisie-kais-sai...

3- « Tunisie - Monsieur le Président Kaïs Saïed, de votre système, on n’en veut pas ! », paru sous le lien suivant (environ 600 vers) :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/080921/tunisie-monsieur...

4- « Tunisie - Lettre au Président Kaïs Saïed, sur un air de Boris Vian », paru sous le lien suivant (environ 1100 vers) :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/220221/tunisie-lettre-a...

5- « Poème ouvert à Monsieur Elyes Fakhfakh, Chef du gouvernement tunisien proposé », paru sous le lien suivant (environ 200 vers) :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/210120/poeme-ouvert-mon...

6- « Tunisie : L’espoir renaît ! », paru sous le lien suivant (environ 330 vers) :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/110120/tunisie-l-espoir-renait

7- « Tunisie-Élections : Le deal entre Ennahdha et Qalb Tounes, les débuts de Kaïs Saïed », paru sous le lien suivant (environ 470 vers) :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/111219/tunisie-election...

8- « Tunisie : Puissions-nous, de la Révolution culturelle de Kaïs Saïed, être préservés ! », paru sous le lien suivant (environ 130 vers) :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/201119/tunisie-puission...

9- « Tunisie - Le jugement porté sur l’enseignant-chercheur Kaïs Saïed par ses pairs », paru sous le lien suivant (environ 40 vers) :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/161119/tunisie-le-jugem...

10- « Mais, qui est Naoufel Saïed, frère et matière grise du président tunisien Kaïs Saïed ? », paru sous le lien suivant (environ 220 vers) :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/241019/maisqui-est-naou...

11- « Tunisie - Mais, qui est Kaïs Saïed, favori de la course au Palais de Carthage ? », paru sous le lien suivant (environ 200 vers) :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/220919/tunisie-mais-qui...

12- « Deuxième tour de la présidentielle tunisienne 2019 : Mon choix », paru sous le lien suivant (environ 70 vers) :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/180919/deuxieme-tour-de...

Salah HORCHANI

[1] a. https://www.lemonde.fr/afrique/article/2022/09/22/en-tunisie-un-decret...

[1] b. Il s’agit de la Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, en particulier ses articles 23 et 32 de sa version en vigueur au 25 septembre 2022 que l’on peut trouver dans le lien suivant :

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/article_lc/LEGIARTI000038313312/

[2] https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/220919/tunisie-mais-qui...

[3] JORT = Journal officiel de la République tunisienne.

[4] https://rsf.org/fr/un-d%C3%A9cret-loi-sans-pr%C3%A9c%C3%A9dent-crimina...

https://www.businessnews.com.tn/des-associations-et-organisations-exho...,520,122989,3

[5] https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/080921/tunisie-monsieur...

[6] Décret-loi n° 2022-55 du 15 septembre 2022, portant modification de la loi organique n° 2014-16 du 26 mai 2014, relative aux élections et aux référendums.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2022/09/16/en-tunisie-le-presid...;

[7] http://blogs.mediapart.fr/blog/salah-horchani/010314/tunisie-aux-femme...

[8] https://www.jeuneafrique.com/1377862/politique/tunisie-a-peine-publiee...

[9] https://www.businessnews.com.tn/salwa-hamrouni--les--innovations--du-p...,534,123017,3

[10] https://lapresse.tn/139709/amendement-de-la-loi-electorale-les-partis-...

[11] https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/210322/e-istichara-mons...

»» https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/240922/tout-sur-kais-sa...
URL de cet article 38258
  

Islamophobie. Comment les élites françaises construisent le "problème musulman"
A. Hajjat et M. Mohammed
Les connaissances sur l’islam produites par différents acteurs appellent généralement une action politique pour « résoudre » le « problème musulman ». En ce sens, les conditions de production des connaissances sur l’islam peuvent être déterminées par la « solution » envisagée, et cette « solution » peut varier considérablement en fonction du diagnostic que l’on fait de la réalité sociale. Les mythes propagés par les experts sécuritaires et certains intellectuels médiatiques s’accompagnent souvent d’appels au (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire, car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin.

Henry Ford (1863-1947)

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.