RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Dans le jaunissement de l’automne un hiver abondant rugit

L'effondrement vu depuis un shithole dans le contexte d'un automne jaunissant qui annonce un hiver abondant ce texte est inspiré d'un chant libre de droit sur youtube

Dans le jaunissement de ses feuilles
L’automne meurt tranquillement
Et on entend au loin rugir entre elles
les premières vagues de froid venues de l’Oural
et les arbres verdoyants tout l’été
laissent tomber leurs premières feuilles mourantes

Sur Varsovie tombent déjà les premiers flocons
Dans les chaumières, en Bavière, on garde espoir
Que Le soleil sera au rendez-vous du printemps
Mais l’hiver sera rude, entre temps,
Abondant même, disent les mauvaises langues (russes)
les Français ne craignent rien, ils ont Jupiter
qui fera fondre la neige comme beurre au soleil.

Pourtant, du fleuve de la Volga à la Seine
Il n’y aura que le crépuscule et la neige abondante
Glacial terrain de chasse rêvé pour le loup des steppes.
Gare aux pièges de l’histoire :
les hivers se suivent mais ne ressemblent en rien
pas plus que celui de 2022 ne ressemblera à ceux de 1812 et de 1942.

Mais comme par hasard, en bonne imposture Occidentale
Politiques, Médias et Experts font dire leurs vœux aux autres
L’heure n’est pas à la guerre,
Oubliant qu’ils l’ont pourtant médiatisée tout l’été et à sens unique
Mais leur humaine médiocrité ne trompe pas
car terrifiant, l’hiver vient, annonçant de la neige dans le gaz manquant

Et c’est seulement maintenant que voyant arriver
L’hécatombe du marcheur blanc
ils veulent arrêter la guerre
Ils savent combien les morsures de L’hiver sont impitoyables sans le gaz de l’Oural

Pour moi qui ne connais que la saison des effondrements provoqués :
de l’esclavage au paiement de la dette de l’indépendance
de l’occupation américaine aux Gangs de l’ONU
je donne rendez-vous au printemps à ceux et celles qui survivront
au feu de la guerre et à la neige de l’hiver.

URL de cet article 38257
  

Vive le Che !
Jean ORTIZ
Comment expliquer en 2017 le prestige têtu de Che Guevarra, la fascination qu’il exerce encore et toujours ? Le nouvel ouvrage de Jean Ortiz propose une analyse et un point de vue fournis et argumentés, à contre-courant des poncifs et des contre-vérités qui ne manqueront pas de ressurgir en ce cinquantième anniversaire de son assassinat. Il est évident que se joue sur cette figure du combat anticapitaliste comme dans son legs au mouvement pour l’émancipation humaine, une bataille toujours aussi (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La liberté commence où l’ignorance finit.

Victor Hugo

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
123 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.