RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Tunisie - Kaïs Saïed : « Un seul pain pour les riches et les pauvres »

Quant aux discours de Kaïs Saïed, ils ne cessent, en rond, de tourner
Avec ses arguments, par la théorie du complot, inspirés
Avec, généralement, accompagnés d’une dualité
Peuple/élite corrompue, pauvres/riches, patriotes/dépravés,...

Jusqu’à parler de pain des pauvres/pain des riches, il est allé
Dans une déclaration enflammée, du doigt, il a pointé
Les prix qui, aux baguettes de pains spéciaux, sont appliqués
Ainsi que les boulangeries où ils sont confectionnés
Dites « boulangeries modernes » que, de « cartels », il a qualifiées
Nouveau terme, depuis quelques jours, dans son vocabulaire, entré
Quand il souhaite dire que tel ou tel secteur est gangréné

Eternelle explication pour justifier son incapacité
De trouver une solution à une crise du secteur concerné
Quand ils ne parlent pas « des groupes de pression et des infiltrés
Qui œuvrent pour empêcher l’achèvement de ses projets » [1]

« Vendre des gâteaux et des glaces, ça leur suffit », a-t-il fustigé
Un seul pain pour tous les Tunisiens, il a même ordonné
À l’un des derniers décrets beylicaux, il s’est référé
La ministre du commerce s’est, illico, exécutée
Et la pénurie de pain à bas prix s’est alors aggravée
Et les files d’attente devant les boulangeries se sont allongées
Celles qui fabriquent le pain avec de la farine compensée [2]

Et cela parce qu’il est né une pénurie de cette denrée
Monopole de l’État qui a aussi sous son autorité
Son contrôle et ses quotas de distribution aux intéressés
Car les caisses de l’État sont vides et elle est subventionnée [3]
État ne parvenant plus à, suffisamment, en acheter
Sur le marché international, par manque de liquidités
Et en raison, aussi, du fait qu’il est lourdement endetté

Ainsi, les importations du blé dur ont enregistré
Une baisse de 30% durant les cinq mois premiers
De 2023 par rapport à la même période de l’an dernier
Ajoutez à cela l’occurrence climatique difficile marquée
Par une sécheresse exceptionnelle qui a affecté
La production du blé dur qui a lourdement chuté
Atteignant à peine le cinquième des besoins du marché [4]
Et nos réserves stratégiques de plus en plus limitées

Dernièrement, d’après l’UGTT, sept navires chargés de blé
Sont en rade de Sfax, depuis des semaines, en attente d’être payés
Car le pays, de régler ses fournisseurs rubis sur ongle, est obligé
Pour qu’enfin ils puissent, leurs tant attendues marchandises, dans le port, décharger [5]

Non, Monsieur le Président, l’État, pour quelque chose, y est
C’est loin d’être un problème de « cartels », le dire, il fallait
Et ce n’est pas non plus, rien que par la spéculation, causé
Fléau qui existera toujours et qui a toujours existé
Et le rôle de l’État est de, au maximum, le minimiser

Connaître les noms qui provoquent les crises, vous prétendez [6]
Alors, Monsieur le Président, qu’attendez-vous pour les juger
Il cherche un bouc émissaire pour, aux yeux du peuple, se disculper
Car, se trouvant bien incapable d’offrir les quantités
Suffisantes de farine, conduisant à une chute effrénée
Du nombre de baguettes produites par les boulangers
Et, comme boucs émissaires, les comploteurs, il a retrouvé
Insinuant que c’est aussi la faute des classes aisées
Et, adieu aux pains spéciaux, aux céréales, aux graines,... ou complets
Et tout le monde sous la même enseigne, de cette denrée-symbole, privé
Et, pourquoi pas, une même voiture pour tous, pendant qu’on y est ?

Cela après des entrevues répétées avec les ministres concernés
Et, à chaque fois, la même rengaine chantée, les mêmes arguments exposés
Ainsi, le 20 mai, devant la ministre du commerce, il a imputé [7]
« Cette situation aux tentatives menées par certains pour exacerber
Le climat social et inventer des crises » pour abuser du peuple et l’affamer
Alors que c’est une crise des finances publiques qui a installé les pénuries dans la durée
Cela après plusieurs réunions, par le « soliloque suprême », présidées
Accusant qu’« [ils] manigancent à l’heure qu’il est pour, de nouvelles crises, créer »
Pour certains autres produits, ou à l’occasion de la scolaire rentrée » [8]
Pendant que le coût de la vie et le taux d’inflation ne font qu’augmenter [9]
Pendant que son gouvernement sur « la forme de la baguette » est penché [10]

Et dire que pendant ce temps-là, Paris s’apprête à lancer
Un métro par l’Intelligence artificielle téléguidé
Pendant que les Tunisiens cherchent leur pain de quartier en quartier
Subissant de longues files d’attente, généralement à pied
À attendre la sacrée baguette, sous un soleil de plomb, résignés
Files qui se créent dès l’aube, devant les boulangeries, ouvertes, supposées
Alors que leurs rideaux sont encore baissés, par une tension certaine, dominées
Images humiliantes pour la Révolution du 14 janvier
À ajouter à l’actif du coup d’État du 25 juillet
Pendant que leur président, par des discours sur le pain, est occupé
Et son gouvernement planche sur la forme finale à lui donner
Et sur le nom, aux boulangers des pains spéciaux, à attribuer [10]

D’ailleurs les observateurs s’accordent à dire que Najla Bouden a payé
Par son limogeage la crise du pain que le régime n’a pas pu endiguer [11]
Qui aurait pensé que la baguette de pain, à ce point, le régime, ébranlerait

J’avoue à mes amis Français qu’il m’arrive souvent de les envier
Ils sont beaucoup mieux lotis que nous, même si le tout n’est pas parfait
Vu qu’on parle du pain et de la France, il convient de signaler
Que le site français Le monde des boulangers s’est intéressé
À notre crise du pain, et, en la commentant, il a fait remarquer [12]
Que, le caractère politique de cet aliment, elle a démontré
Invitant à observer cet événement avec humilité
Et attention, pourtant, bien que, des frontières de la France, éloigné
Car, il rappelle que les dérives tarifaires sur le prix du pain pourraient
Avoir des conséquences, pour une partie de la population, malaisées
Son ancrage culturel dans l’Hexagone pourrait aussi générer
Des réactions similaires à celles, récemment au Maghreb, observées
Si le risque d’une pénurie, en France, semble lointain, a-t-il ajouté
La perspective d’un accident météo ne peut être écartée
Accident qui pourrait impacter l’approvisionnement de la France en blé

En vérité, c’est le pouvoir qui porte la responsabilité
De cette pénurie, comme dans l’article [13], il est prouvé
Alors que le président « s’entête à vouloir valider
Sa thèse du complot des lobbies voulant fomenter
Une crise sociale », sa litanie, sans cesse, chantée [13]
Lui qui, tous azimuts, ne fait que répéter
« Celui qui, prendre des décisions, ne sait
Pas, n’a qu’à, chez lui, dans sa maison, rester »
« Ni trouver des solutions », j’ajouterais
Il est temps que cette règle soit appliquée
À tous, surtout, parmi nous, au plus haut gradés
Ainsi, pour lui, tout est bon, pour nous diviser, pour nous cliver
Stratégie classique chez les populistes de toutes les contrées
Sa méthode de démonstration préférée sur tous les sujets

Avec lui, l’exception tunisienne s’est envolée
Et les derniers espoirs des printemps arabes furent enterrés
Emportant avec eux nos rêves du 14 janvier
Et les défis de la Tunisie dont tout le monde parlait
Pour regagner les nations de démocratie imprégnées

Mais, c’est sur une note d’espérance que je voudrais terminer
Je suis confiant en notre peuple qui va se relever
Grâce aux modernistes et leur unité retrouvée
Tous ceux qui croient à l’État et sa civilité
Toutes les tendances, y compris les destouriens éclairés
D’Abir Moussi ; rappelons-nous, de Gaulle, ne l’a-t-il pas fait
Pour sauver la France, aux communistes, il s’est allié
Les islamistes étant exclus, c’est une trivialité
Car, pour eux, l’État civil est une calamité
S’ils affirment le contraire, c’est une fausseté
Par leur principe de Taqiya, bien enveloppée
Leur passage au pouvoir l’a, sans aucun doute, confirmé
Il ne faut pas qu’on soit encore, par Ennahdha, piégé
Et, comme on dit, deux fois dans le même trou, se faire piquer

Je suis confiant en notre peuple qui va se relever
Grâce aux modernistes, quand ils auront, leurs égos, enterrés
Quand des primaires dans leur famille seront organisées
Et les lauréats, dans les élections, seront lancés
Uniques candidats, par toute notre famille, portés
Aussi bien pour les présidentielles que pour les députés
Alors, croyez-moi, notre victoire sera assurée
Au vu de l’analyse des résultats qui ont précédé [14]
Quand ils quitteront leur piédestal de privilégiés
Intellos qui, théories et idées, ne font que brasser
Pour aller vers le peuple, dans les entreprises et quartiers
Dans les villes, les campagnes et les villages éloignés
Pour mouiller leurs chemises et concrètement échanger
Avec lui sur le présent et l’avenir de la Cité
Grâce au travail de terrain qui fut jusqu’alors négligé

Ils devront aussi, les femmes et les jeunes, encourager
À reprendre le flambeau d’avant-garde qu’ils ont délaissé
Par découragement, par illusions perdues effet
Quand notre Printemps s’est transformé en hiver glacé
Car, aucun changement, sans eux, ne peut être opéré
L’héroïque Sit-in du départ est là pour le prouver
Qui a permis de stopper Ennahdha dans sa lancée
Et a conduit le Quartet au Prix Nobel de la Paix [15]
Et, ils sont les premières victimes, aujourd’hui, qui plus est

Oui, confiant en notre peuple qui va se relever
Qui ne pourrait pas être indéfiniment trompé
Cela démocratiquement, je tiens à le spécifier
Afin que je ne puisse pas tomber sous le couperet
Du Décret-loi 54 et ses vicieux méfaits [16]
Qui, par des organisations réputées, fut dénoncé
Amnesty et l’ONU, parmi lesquelles, on peut citer
Comme étant une « vague » législation pour criminaliser
Paroles et pensées libres qui oseraient le critiquer [17]

Salah HORCHANI

[1] https://www.businessnews.com.tn/saied-accuse-des-groupes-de-pression-d...,520,131387,3
[2] https://www.jeuneafrique.com/1469126/politique/en-tunisie-la-crise-du-...
https://www.lemonde.fr/international/article/2023/08/17/en-tunisie-le-...
[3] https://news.dayfr.com/international/2342969.html
[4] https://www.menara.ma/fr/article/tunisie-la-crise-du-pain-samplifie
[5] https://www.tunisienumerique.com/tunisie-plusieurs-bateaux-charges-de-...
[6] http://www.rtci.tn/crise-du-pain-solutions-simposent-les-heures-venir-...
[7] https://www.facebook.com/photo/?fbid=632031488955455&set=a.247622744063000
[8] https://www.leconomistemaghrebin.com/2023/08/18/tunisie-kais-saied-pre...
[9] https://inkyfada.com/fr/2023/07/28/inflation-penuries-kais-saied-tunisie/
[10] https://www.rfi.fr/fr/afrique/20230820-tunisie-en-pleine-crise-du-pain...
[11] https://www.middleeasteye.net/fr/actu-et-enquetes/tunisie-najla-bouden...
[12] https://www.lemondedesboulangers.fr/content/la-crise-du-pain-en-tunisi...
[13] https://www.lecourrierdelatlas.com/tunisie-crise-du-pain-la-presidence...
[14] https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/131019/elections-tunisi...
[15] Le Quartet de médiation, lauréat du Prix Nobel de la Paix 2015, initié, principalement, par l’UGTT (Union Générale Tunisienne du Travail) et composé de l’UGTT, de l’UTICA (organisation patronale tunisienne, l’équivalent du Medef français), de l’Ordre des avocats et de la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme, s’est donné comme but d’extraire le pays de la profonde crise politique engendrée par les assassinats de Chokri BELAÏD et Mohamed BRAHMI, et ce, dans le cadre d’un Dialogue national ; et, avec l’appui du « Sit-in du Départ »*, il y est arrivé.
* https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/091015/prix-nobel-de-la...
[16] https://www.legrandsoir.info/tout-sur-kais-saied-en-plus-de-8000-vers-...
[17] https://www.amnesty.be/infos/actualites/article/tunisie-abroger-decret...
https://www.amnesty.org/en/documents/mde30/6290/2022/en/
https://www.hrw.org/fr/news/2023/06/27/le-conseil-des-droits-de-lhomme...

URL de cet article 38853
  

L’Archipel du génocide
Geoffrey B. Robinson
Les événements atroces survenus en Indonésie à l’automne 1965 restent encore aujourd’hui largement méconnus du grand public et jamais évoqués par les grands médias. En octobre 1965 débute pourtant l’un des pires massacres de masse du XXe siècle, de communistes ou assimilés, avec l’appui des États-Unis, de la Grande- Bretagne, et d’autres puissances comme l’Australie, les Pays-Bas et la Malaisie. Les estimations varient entre 500 000 et trois millions de personnes exterminées, sans compter les incarcérés, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Assange ne représente un danger pour personne, sauf pour ceux qui représentent un danger absolu pour tout le monde.

Randy Credico

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.