RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

I Giovani Comunisti (Italie) sur le Niger

I Giovani Comunisti sont les jeunes du Parti de la Refondation Communiste. Ils ont récemment tenu leur congrès national, au cours duquel ils ont élu un nouveau secrétaire et une nouvelle direction. Rifondazione Comunista, ainsi que ses jeunes, ont toujours eus une orientation souvent proche du communisme libertaire, des orientations de la nouvelle gauche des années 70 (dont les partis figurent parmi les fondateurs de Rifondazione Comunista avec les communistes du PCI qui ont refusé la svolta (virage) de 89-91) et d'une vision des relations internationales très éloignée des thèses de Domenico Losurdo. Ce communiqué, apparu sur le profil Instagram de l'organisation, a largement circulé parmi les communistes italiens, créant un débat enflammé avec des accusations de pro-impérialisme russe. Ce n'est évidemment pas le cas, et les militants ont défendu cette ligne contre des attaques spécieuses.

On l’appelle la ceinture russe (Russian Belt), mais c’est seulement le monde multipolaire et construit par le bas qui est en train de prendre forme. Le coup d’État de la semaine dernière au Niger, qui a vu le général Abdourahamane Tchiani prendre le pouvoir, est loin d’être un cas isolé et d’autres États africains se sont rassemblés autour de lui, prêts à intervenir militairement pour le défendre.

L’événement revêt une importance historique, car le Niger a toujours été considéré, ces dernières années, comme un pays ami de l’Occident, un rempart inébranlable de ce système de pression politique présent dans tout le Sud, favorable aux Européens et aux États-Unis, que l’on définit comme le néocolonialisme ; il se concrétise par l’ingérence d’organisations supranationales, d’ONG, de groupes de mercenaires, de financements illicites, de chantage économique. Et c’est sous ces formes que des pays comme la France ont réussi à maintenir en vie la dernière monnaie coloniale de la planète, le franc CFA.

Le pillage des mines d’uranium et l’exposition aux radiations qui en découle, les morts dans les rues aux mains des armées étasunienne et française dans le cadre d’opérations de contre-insurrection sont la norme au Niger, comme dans tous les pays de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest. Il n’est donc pas surprenant que ces soulèvements se caractérisent par une répulsion marquée à l’égard de l’UE et de l’Occident.

L’Afrique n’est cependant pas seule, car la deuxième grande décolonisation est soutenue par un mouvement complexe de pays, dont la Fédération de Russie n’est que l’un des interprètes, qui créent jour après jour le monde de demain. Les contraintes qui couronnent les Etats-Unis comme seule puissance nationale capable de tenir, seule, un demi-équilibre dans la balance des intérêts internationaux sont, dans la plupart des cas, illégales et unilatérales, et sont aujourd’hui remises en cause par la grande majorité des pays du monde.

Les forces de la jeunesse ne peuvent soutenir les acteurs du multipolarisme qu’en donnant la priorité à la compréhension de la complexité et des ambitions des peuples individuels et en adoptant un regard libéré de la lentille de la supériorité occidentale et de sa propagande suprématiste.

Les Jeunes Communistes sont aux côtés de l’Afrique libre dans un monde multipolaire. Et vous ?

Giovani Comunisti

https://www.instagram.com/p/Cvkx4zeo0Rm/

»» https://italienpcf.blogspot.com/2023/08/i-giovani-comunisti-italie-sur...
URL de cet article 38851
  

Les 7 péchés d’Hugo Chavez
Michel COLLON
Pourquoi les Etats-Unis s’opposent-ils à Chavez ? Pour le pétrole, on s’en doute. C’est tout ? Les guerres du pétrole, ils sont habitués à les gagner. Mais au Venezuela, on leur tient tête. Ici, on dit qu’il est possible d’employer l’argent du pétrole de façon intelligente et utile. Pas comme à Dubaï où on construit des hôtels à vingt mille euros la nuit au milieu d’un monde arabe sous-développé. Pas comme au Nigeria où la faim tue alors que ce pays est un des plus gros exportateurs mondiaux. Au Venezuela, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Une petite fille dans la rue, en robe jaune, qui allait souvent chercher des bonbons et autres auprès des soldats américains. Un jour un char passe et pour une raison inexplicable, un tireur sort du char américain et abat la petite fille. Il y a tellement d’incidents de ce genre"

Julian Assange - Wikileaks
interviewé sur Democracy Now, donnant un exemple des crimes commis en Irak et révélés par Wikileaks

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.