RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Vous les croyez encore ?

L’accusation d’utiliser des armes chimiques est à nouveau lancée contre l’armée régulière syrienne par les médias qui se sont spécialisés dans le mensonge, particulièrement Al Arabiya, Al Jazeera et Sky News, mais aussi d’autres chaînes qui soutiennent les groupes terroristes et ont une responsabilité indéniable dans la poursuite du conflit et l’effusion de sang en Syrie. Les autorités syriennes n’ont pas manqué de démentir ces informations diffusées, ce n’est pas un hasard, au moment où des experts de l’ONU enquêtent justement sur une éventuelle utilisation d’armes chimiques dans ce pays, ce qui prouve le but provocateur de cette énième campagne médiatique sur ce thème. Mais, surtout, cette accusation, relayée sur les réseaux sociaux et appuyée sur des images de propagande grossière, coïncide avec l’offensive de l’armée régulière contre les positions tenues par les « rebelles », en fait les groupes terroristes salafo-sionistes d’Al-Nosra soutenus par l’Occident et son auxiliaire le Qatar, qui sont littéralement écrasés. Que montrent ces images ? Des enfants et des hommes allongés, mimant le mort, mais sans aucune trace de sang sur le corps, ni de balles, ni de bave sortant de la bouche, ni de rougeurs ou de tuméfactions sur le visage, ni yeux exorbités, ni..., ni... Ce n’est pas la première fois que des images montées de toutes pièces par ces médias sont montrées pour dénoncer des massacres au gaz sarin et, malheureusement, beaucoup continuent à y croire. Le contexte régional marqué par le retournement de situation en Egypte en défaveur des islamistes et de leurs parrains en Turquie, au Qatar et dans les pays occidentaux, ainsi que le rapport de forces sur le terrain qui penche nettement du côté de l’armée régulière et du peuple syriens qui la soutient, rapprochent l’échéance de l’échec définitif du plan diabolique mis en œuvre contre la Syrie. Alors, on sort la même rengaine de l’utilisation des armes chimiques. Mais jusqu’à quand ? Les Syriens ont compris dès le départ que le « printemps arabe » était une mascarade ; ils ont mis le paquet dès le début en recourant directement à l’offensive armée. Les Egyptiens l’ont compris plus tard et ils ont réagi intelligemment pour mettre fin à cette excroissance maligne qu’est l’islamisme politique représenté par la secte maléfique des Frères musulmans. Manipulation ou pas, la guerre est en train d’être gagnée par les républicains en Syrie et en Egypte. Comme elle a été gagnée en Algérie.

K. M.

»» http://algeriepatriotique.com/content/vous-les-croyez-encore
URL de cet article 22014
  

L’Histoire m’acquittera
Fidel CASTRO, Jacques-François BONALDI
L’Histoire m’acquittera (en espagnol : La Historia me absolvera) est un manifeste d’auto-défense écrit par Fidel Castro en octobre 1953, à la veille de son procès (il est jugé pour avoir attaqué la caserne de Moncada le 26 juillet 1953, en réaction au coup d’état de Batista). Fidel Castro est diplômé en droit, il manie la plaidoirie, exercice qu’il connaît bien, avec aisance : il y explique ses actes et son implication dans le soulèvement contre Batista mais surtout, il y développe ses différentes thèses (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.

Bertolt Brecht

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.