RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

Retour sur 3 mensonges à « Des paroles et des actes ».

Présentée par David Pujadas comme « agricultrice », Céline Imart avait été directrice financière de Bolloré au Chili. Elle dirige une propriété de 150 hectares et est vice-présidente des jeunes Agriculteurs, organisation liée organiquement et électoralement à la FNSEA, ce qu’elle a nié à deux reprises.

Djibril Bodian, est présenté comme « boulanger ». Il défend la loi El Khomri. Personne n’a dit qu’il a été fournisseur de pain à l’Elysée sous Sarkozy et Hollande.

François Lenglet, l’économiste de l’émission, a flingué le président de la Bolivie : « C’est un corrompu. […] La petite amie de M. Morales, qui est la mère de son fils, a bénéficié de 500 millions de dollars de commandes publiques… ».

La vérité est qu’Evo Morales a eu une liaison il y a dix ans avec une femme qui s’est révélée plus tard être une aventurière. Grâce à un document falsifié émanant d’une maternité, elle prétendit avoir eu de lui un enfant mort-né, puis elle affirma qu’il vivait. Elle refusa de le soumettre à un test ADN qui fut ordonné par la justice et qui démontra que Morales n’en était pas le père. La Justice bolivienne a démasqué l’affabulatrice. Mais les Français l’ignorent, d’où le mensonge de Lenglet.

Bref, l’agricultrice est liée à l’oligarchie et à la FNSEA, le boulanger fréquente l’Elysée, Lenglet est abonné au mensonge (il y a eu des précédents. Voir http: //www.fakirpresse.info/Les-Voleurs-de-debat-1-Francois.html) et David Pujadas est le tenancier d’une gargotte coupe-gorge où le client est sûr de recevoir un mauvais coup.

Gargotte qui est une chaîne publique contractuellement engagée (1) au respect de la vérité et du public.

Théophraste R.

(1) Voir la charte de France 2 et notamment son article 4 : « L’HONNÊTETÉ DE L’INFORMATION » : http://www.francetelevisions.fr/sites/default/files/pdf/2015/07/11/cha...

URL de cette brève 5100
http://www.legrandsoir.info/retour-sur-3-mensonges-a-des-paroles-et-des-actes.html
Print Friendly and PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
11/06/2016 à 15:13 par JMS "Alias Georges Marchais"

" Bref, l’agricultrice est liée à l’oligarchie et à la FNSEA, le boulanger fréquente l’Elysée, Lenglet est abonné au mensonge et David Pujadas est le tenancier d’une gargotte coupe-gorge où le client est sûr de recevoir un mauvais coup."

La Gargotte d’Edmond de Rothschild Banque Privée ?...

#124984 
11/06/2016 à 20:16 par ozerfil

Merci de nous en informer, mais qui d’autre que les lecteurs de LGS le saura...?!!

Et c’est pourtant capital pour rectifier les choses et révéler la fourberie de nos journalistes...

#124987 
11/06/2016 à 21:10 par babelouest

Les coupeurs de bourses seront les rois, et les héros seront traînés dans la boue. Les bases de la société seront inversées, dominer deviendra un sport, faire preuve d’altruisme désintéressé, sera qualifié de scélératesse, se targuer de super-profit, de sublime vie "proche du Seigneur"....

Qu’on me démontre l’erreur de mes propos...

#124990 
12/06/2016 à 07:22 par calame julia

Merci de revenir sur cette émission.
DPDAh ! qui phonétiquement n’a que l’importance qu’ils veulent bien se donner.
Ce Monsieur a, me dit-on, été invité sur une autre chaîne quelques jours après pour
vendre un report-age sur les retraités "heureux" ! Il paraît, que c’était du même tonneau
que la fameuse appellation que DPDAh !
J’attaque la vie privée parce que je n’ai rien à dire sur le bonhomme.
Les deux autres ?! Nous savions qu’il fallait aller chercher derrière la fringante
présentation de certaines personnalités mais pas jusques là quand même.
De l’art de prendre des risques en paroles et en actes !

#124994 
12/06/2016 à 15:29 par pauvred'eux

Un autre excellent travail de remise à l’endroit de quelques vérités que Pujadas et Cie ont tenté de tordre.
https://antoineleaument.fr/2016/05/28/manipulations-mediatiques-en-ser...

#124998 
12/06/2016 à 18:02 par triaire

Ne peut-on obliger ce Pujadas à venir dire devant tous que ses invités étaient de grands menteurs ?

#125006 
14/06/2016 à 07:35 par calame julia

triaire,
vous aussi auriez le goût du risque ? :-)

#125042 
RSS RSS Commentaires
   
« Cuba mi amor », un roman sur le Che de Kristian Marciniak (Rebelion)
Leyde E. Rodri­guez HERNANDEZ
Publié chez Publibook, une maison d’édition française, le roman de Kristian Marciniak : « Cuba mi amor » circule dans Paris ces jours-ci. Dans un message personnel adressé au chroniqueur de ce papier, l’auteur avoue que Cuba a été le pays qui lui a apporté, de toute sa vie, le plus de bonheur, les plus grandes joies et les plus belles émotions, et entre autres l’orgueil d’avoir connu et travaillé aux côtés du Che, au Ministère de l’Industrie. Le roman « Cuba mi amor » est un livre impressionnant de plus de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Nous devons employer la force parce que nous sommes l’Amérique. Nous sommes la nation indispensable.

Madeleine Allbright
Secrétaire d’Etat des Etats-Unis

Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.