RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Thème : Israël

Israël-Arabie Saoudite : une alliance solide

Stefano MAURO

L’alliance entre Israël et l’Arabie Saoudite au Moyen-Orient continue d’évoluer rapidement au niveau de convergences géopolitiques, militaires et économiques.

Si, il y a seulement quelques mois, les premiers médias du Moyen Orient et de l’Europe ont commencé à évoquer des relations et des contacts entre les deux Etats, il est clair qu’il s’agit maintenant d’une véritable normalisation des relations entre Israël et les Saoudiens, mais aussi d’une alliance politique et militaires avec des réunions et des contacts plus fréquents. La preuve de ce rapprochement entre les deux pays est liée, par exemple, à l’annonce du début des travaux de construction de l’ambassade saoudienne en Israël, probablement la plus grande et la plus importante à Tel-Aviv. Officiellement, les deux pays n’ont pas des relations diplomatiques depuis la création de l’Etat d’Israël en 1948 (la Nakba) qui a entraîné l’expulsion de centaines de milliers de Palestiniens de leurs terres. Cependant, en 2005, par un accord formel entre le président américain George Bush (proche allié d’Israël et de sa politique coloniale) et le roi saoudien Fahd, la monarchie du Golfe s’est déclarée favorable à la (...) Lire la suite »

La grève de la faim des prisonniers met à l’épreuve l’unité palestinienne

Budur YOUSSEF HASSAN
L'expérience ne rend pas les grèves de la faim plus faciles. Voilà ce que dit la famille du prisonnier palestinien, Majd Ziada, qui a participé à de nombreuses grèves collectives de la faim depuis son arrestation par les forces d'occupation israéliennes en 2002. « C'est comme si vous portiez le poids de 15 années de prison sur vos épaules », a déclaré Hurriyah Ziada, la plus jeune sœur de Majd, à The Electronic Intifada. « C'est comme courir les derniers kilomètres d'un marathon : au début, vous avez beaucoup d'énergie, mais les forces vous quittent peu à peu ». Majd, dont la famille est originaire d'al-Faluja, au nord-est de la ville de Gaza – un village qui a été nettoyé ethniquement par les forces sionistes en 1948 -, avait 19 ans lorsqu'il a été balayé par une vague d'arrestations massives au plus fort de la deuxième Intifada. Il a été mis à l’isolement pendant 50 jours et a alors subi des tortures physiques et psychologiques, selon son père et son avocat. Les abus ont aggravé l’inflammation de (...) Lire la suite »

Pourquoi nous faisons la grève de la faim dans les geôles israéliennes (New York Times)

Marwan BARGHOUTI
HADARIM PRISON, Israël – Ayant passé les 15 dernières années dans une prison israélienne, j’ai été à la fois témoin et victime du système illégal d’arrestations arbitraires massives d’Israël et de ses mauvais traitements infligés aux prisonniers palestiniens. Après avoir épuisé toutes les autres options, j’ai décidé qu’il n’y avait pas d’autre choix que de résister à ces abus en faisant une grève de la faim. Quelque mille prisonniers palestiniens ont décidé de participer à cette grève de la faim, qui commence aujourd’hui, le jour que nous observons ici comme le Jour des prisonniers. La grève de la faim est la forme la plus pacifique de résistance disponible. Elle inflige des souffrances uniquement à ceux qui y participent et à leurs proches, dans l’espoir que leur ventre vide et leur sacrifice aideront le message à résonner au-delà des limites de leurs cellules sombres. Des décennies d’expérience ont prouvé que le système inhumain d’occupation et d’occupation militaire d’Israël vise à briser l’esprit des prisonniers (...) Lire la suite »

Comment les soldats israéliens interrogent les prisonniers palestiniens (Al Jazeera)

Farah NAJJAR, Shasta HAMMAD

Pendant la Journée des prisonniers palestiniens, les détenus et leurs proches relatent les horribles tortures et abus de toutes sortes qui leur sont infligés dans les prisons israéliennes.

Il y a actuellement 6 500 prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israéliennes

Depuis 1974, date à laquelle le premier prisonnier palestinien a été libéré dans un accord d'échange, le 17 avril, les Palestiniens célèbrent la Journée des prisonniers palestiniens pour manifester leur solidarité avec les prisonniers enfermés dans les geôles israéliennes. Actuellement, il y a 6 500 prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israéliennes. Ce nombre comprend 300 enfants et 53 femmes, selon Addameer, une association de défense des droits de l'homme et de soutien des prisonniers palestiniens basée à Jérusalem. Laith Abu Zeyad, le représentant juridique international d'Addameer, a déclaré à Al Jazeera qu'Israël arrête de 500 à 700 enfants chaque année en Cisjordanie occupée. Quand ils sont arrêtés, les civils palestiniens résidant en Cisjordanie sont jugés par des tribunaux militaires israéliens dont les taux de condamnation atteignent 99,7%, selon Abu Zeyad. Faire juger des civils par un tribunal militaire est une violation du droit international. Cela signifie que le droit des civils à (...) Lire la suite »

Le Hamas revoit sa stratégie après l’assassinat de son commandant (Al Monitor)

Adnan Abu Amer
En mars, dans la bande de Gaza, la tension sécuritaire est montée à son plus haut niveau depuis la fin de la guerre de 2014 ; il y a eu un échange de roquettes, des manœuvres israéliennes le long de la frontière et des menaces israéliennes de mettre fin à la fragile trêve. La situation s'est aggravée le 24 mars, lorsque des hommes armés non identifiés ont assassiné Mazen Faqha, un ancien prisonnier et un des commandants de l'aile militaire du Hamas, les Brigades Izz ad-Din al-Qassam, dans le quartier de Tal al-Hawa, à l'ouest de la ville de Gaza. Il a reçu quatre balles dans la tête et la poitrine provenant d'un pistolet équipé d'un silencieux, et il est mort sur le coup. Le Hamas a été choqué par l'assassinat de Faqha pour plusieurs raisons. Tout d'abord, Faqha était un important chef militaire. Après sa mort, les brigades Al-Qassam ont publié sur leur site Web, des photos de lui prises pendant un entrainement dans la bande de Gaza. Deuxièmement, l'assassinat a eu lieu au cœur de la bande de Gaza, le (...) Lire la suite »

Ces banques et assurances françaises qui financent l’expansion coloniale israélienne

Warda MOHAMED
Une enquête menée par un collectif de syndicats et d’organisations de défense des droits humains françaises et palestiniennes, révèle comment les principales banques françaises soutiennent l’expansion coloniale israélienne aux dépens des territoires palestiniens, et de la construction de la paix. Pourtant, la France a officiellement condamné cette colonisation et soutenu les résolutions des Nations Unies en la matière. Les auteurs du rapport espèrent que ces banques hexagonales imiteront les grands fonds d’investissements européens et états-uniens qui excluent tout financement de la colonisation israélienne. La colonisation israélienne de la Palestine dure depuis cinquante ans. Le blocus de la bande de Gaza depuis dix ans. « Les colonies israéliennes en territoire palestinien occupé ne font pas partie d’Israël comme défini par les frontières de 1967 et sont illégales au regard du droit international », rappelle la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU du 23 décembre 2016. Une position soutenue (...) Lire la suite »

En arrêtant son co-fondateur, Israël prouve qu’il considère le BDS comme une menace stratégique (Middle East Monitor)

Dr Daud Abdullah
Omar Barghouti, le cofondateur palestinien du mouvement BDS a été frappé d’une interdiction de facto de sortie du territoire. Dimanche, un autre ministre israélien a annoncé qu'un groupe de travail serait créé pour « cibler » les militants du BDS de nationalité étrangère et les expulser du pays. Cela fait maintenant une semaine que les autorités israéliennes ont arrêté Omar Barghouti, co-fondateur du mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) en Palestine. Son arrestation fait suite à des années d'intimidation et de menaces de la part de divers organismes publics. Si le but était d'isoler et de faire taire Barghouti, son arrestation s’avère, au mieux, à courte vue et contreproductive. Le BDS est devenu un mouvement global d’inspiration palestinienne qu’il sera impossible d’arrêter. En mai 2015, Reuven Rivlin, le président israélien, a qualifié, le mouvement BDS de « menace stratégique ». Pourtant, lorsqu'il a été lancé en juillet 2005, il avait été balayé d’un revers de main par les officiels (...) Lire la suite »

Israël assassine trois enfants palestiniens en une seule semaine (Electronic Intifada)

Maureen Clare MURPHY

Les forces israéliennes ont tué un garçon palestinien et blessé gravement trois autres personnes en Cisjordanie occupée, jeudi soir, ce qui porte à trois le nombre d’enfants tués par des soldats au cours de la semaine dernière.

La vidéo et les photos semblent contredire les affirmations d'Israël concernant le meurtre de Muhammad al-Hattab, âgé de 17 ans, qui a été touché à la poitrine et à l'épaule. Des forces israéliennes postées dans une tour militaire ont ouvert un feu suivi sur la voiture dans laquelle al-Hattab et les autres jeunes voyageaient, selon les médias palestiniens. Un porte-parole de l'armée israélienne a indiqué aux médias que les jeunes avaient lancé des bombes incendiaires en direction d’un kiosk restaurant situé à proximité de la colonie de Beit El qui jouxte le camp de réfugiés de Jalazone. Des soldats de la Brigade Golani – dont des membres ont incité au meurtre de Palestiniens sur les médias sociaux et d’autres sont soupçonnés d'avoir commis des crimes de guerre à Gaza – ont tiré sur les jeunes quand ils sont sortis de leur voiture à proximité de la colonie. « Au vu de la menace qu’ils représentaient, les forces israéliennes ont tiré sur les suspects à plusieurs reprises. Les suspects se sont alors enfui », a (...) Lire la suite »

La faute morale de l’ONU (Counterpunch)

Lawrence DAVIDSON
Le 15 mars 2017, la Commission économique et sociale des Nations-Unies pour l'Asie occidentale (CESAO) a publié un rapport sur les pratiques et les politiques israéliennes à l'égard des Palestiniens. Utilisant le droit international comme critère de comparaison, le rapport est arrivé à la « conclusion définitive » que : « Israël est coupable de pratiques d'apartheid ». Le terme apartheid n'a pas été utilisé dans le rapport simplement de manière « péjorative ». Il a été utilisé, dans son acception légale, en tant que terme approprié pour décrire des faits fondés sur des preuves. Les protestations immédiates des États-Unis et d'Israël ont été si véhémentes que le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, dans un acte de forfaiture morale, a ordonné le retrait du rapport. La responsable de la CESAO, la diplomate jordanienne Rima Khalaf, a décidé qu'elle ne pouvait pas, en conscience, accepter cela, et elle lui a donc présenté sa démission. La couverture médiatique Le premier article du New York Times sur (...) Lire la suite »

BDS : Omar Barghouti détenu depuis dimanche par israel

Palestinian BDS National Committee

Le gouvernement israélien a trouvé un nouveau prétexte pour harceler et arrêter Omar Barghouti, l’un des principaux animateurs de la campagne BDS.

La "brigade financière" israélienne à fait incursion à son domicile dimanche matin, et l’a emmené avec sa femme Safar, pour des interrogatoires interminables. Le harcèlement, les menaces, les refus de déplacements à l’étranger se poursuivent depuis des années à l’encontre de ce militant palestinien, qui a un statut de résident permanent en israel, et qui réclame liberté, justice et égalité pour le peuple palestinien, et préconise à cet effet, la méthode du boycott utilisée par Ghandi et Mandela, qui fait si peur à Israël. Ces différentes formes d’intimidation ayant échoué, Omar Barghouti est maintenant accusé d’avoir fraudé sur sa déclaration d’impôts, Israel prétendant qu’il aurait camouflé des revenus provenant de l’étranger (musique connue...). Une accusation qui tombe à pic... Omar Barghouti étant invité à se rendre prochainement aux Etats-Unis pour y recevoir le "Prix Ghandi" en même temps que Ralph Nader, au cours d’une cérémonie à l’université de Yale. "Quelles que soient les formes de répression d’Israel (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 190