RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Armement

Les États-Unis ressuscitent les missiles de Comiso

Manlio DINUCCI
Le Pentagone a annoncé avoir effectué le 18 août, dans le Pacifique, le test d’un missile de croisière (Cruise) avec base au sol. Lancé d’une plate-forme mobile sur l’île San Nicolas en Californie, il a frappé son objectif à plus de 500 km de distance. Les données recueillies dans le test – informe le Pentagone – serviront au “développement de futures capacités de missiles à moyenne portée”. S’étant retirés du Traité FNI de 1987 -qui avait éliminé tous les missiles nucléaires étasuniens et soviétiques à portée intermédiaire (entre 500 et 5500 km) avec base au sol, y compris les Cruise basés à Comiso (Sicile)- les EU donnent le feu vert à une nouvelle et dangereuse course aux armements nucléaires. Le lancement du premier missile de la catégorie auparavant interdite par le Trait FNI a été effectué à peine 16 jours après le retrait définitif des États-Unis du Traité, annoncé par le secrétaire d’état Mike Pompeo le 2 août. Ceci confirme que, tandis que le Traité FNI était encore en vigueur, les États-Unis réalisaient un (...) Lire la suite »

Guerre au Yémen : l’insoutenable défense française

Kharroubi HABIB
L'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, dont tous les détails révélés ont étayé la thèse qu'il a été commandité par le plus haut sommet de l'Etat saoudien, a fait rappel que celui-ci est également impliqué dans un crime, celui de la guerre génocidaire qu'il dirige au Yémen et sur lequel les pays occidentaux qui le soutiennent font un silence insoutenable. C'est l'évidence même du fait que l'indignation universelle suscitée par le meurtre du journaliste n'occulte plus la responsabilité de la monarchie wahhabite dans cette guerre au Yémen dont l'ONU a dit qu'elle est à l'origine d'une crise humanitaire comme on n'en a jamais vu » et que ceux qui la manifestent réclament qu'elle soit sanctionnée pour cette double raison. Leur revendication met à mal ces pays car visant à les faire se départir de l'intéressé mais coupable soutien qu'ils persistent à accorder à Ryad qui, pour certains, se traduit en fourniture à cette monarchie de l'armement qu'elle emploie pour détruire le Yémen et briser la résistance de (...) Lire la suite »

En Italie, la plus grande poudrière étasunienne (Il Manifesto)

Manlio DINUCCI
Le 8 août a fait escale dans le port de Livourne le Liberty Passion (Passion pour la Liberté) et le 2 septembre le Liberty Promise (Promesse de Liberté), qui seront suivis le 9 octobre par le Liberty Pride (Orgueil de Liberté). Les trois navires reviendront ensuite à Livourne, successivement, le 10 novembre, le 15 décembre et le 12 janvier. Ce sont d’énormes navires Ro/Ro (Roll-On/Roll-Off, transports de véhicules, ndt), longs de 200 mètres et avec 12 ponts, pouvant chacun transporter 6500 automobiles. Ils ne transportent cependant pas des automobiles mais des chars d’assaut. Ils font partie d’une flotte étasunienne de 63 navires appartenant à des compagnies privées qui, pour le compte du Pentagone, transportent en continu des armes dans un circuit mondial entre les ports étasuniens, méditerranéens, moyen-orientaux et asiatiques. La principale escale méditerranéenne est Livourne parce que son port est relié à la base étasunienne limitrophe de Camp Darby. L’importance de la base a été rappelée par (...) Lire la suite »

Non au Salon de l’armement en France !

Amitié entre les peuples

Le Salon de l’armement Eurosatory (ou DSEI en anglais), actuellement le plus important salon international de l’armement dans le monde, aura lieu cette année à Villepinte (93), du 11 au 15 juin 2018. Nous nous opposons à la tenue de ce salon.

Le Salon de l’armement Eurosatory (ou DSEI en anglais), actuellement le plus important salon international de l’armement dans le monde, se tient en Seine-Saint-Denis, en France (années paires), tandis qu’il a lieu en Angleterre les années impaires. Il s’agit au niveau mondial, de l’un des espaces les plus importants de la capitalisation sur la guerre, sur la militarisation des frontières et sur la répression des populations. En 2018, le Salon aura lieu du lundi 11 au vendredi 15 juin, au Parc des Expositions de Villepinte. Il est organisé par le COGES, soit le commissariat général rattaché au Groupement des industries de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT). Le COGES est consacré à la promotion internationale de l’industrie française d’armements terrestres & aéroterrestres et de ses filières. Cette édition 2018 promet d’être « extraordinaire », avec notamment l’inauguration d’un nouveau hall de 8 130m2 pour l’occasion. À Eurosatory, se rencontrent des délégations de plus de 55 (...) Lire la suite »

Paquet bombe nucléaire en provenance des USA (Il Manifesto)

Manlio DINUCCI
La nouvelle bombe nucléaire B61-12 – que les États-Unis se préparent à envoyer en Italie, Allemagne, Belgique, Pays-Bas et probablement dans d’autres pays européens- est désormais en phase finale de réalisation. C’est ce qu’a annoncé le général Jack Weinstein, chef d’état-major adjoint de la U.S. Air Force, responsable des opérations nucléaires, en intervenant le 1er mai à un symposium de la U.S. Air Force Association à Washington devant un auditoire choisi d’officiers supérieurs et de représentants de l’industrie de guerre. “Le programme est en train d’avancer extrêmement bien”, a souligné avec satisfaction le général, en spécifiant “nous avons déjà effectué 26 tests d’ingénierie, développement et vol guidé de la B61-12”. Le programme prévoit la production, partir de 2020, d’environ 500 B61-12, avec une dépense d’environ 10 milliards de dollars (ce qui fait que chaque bombe va coûter le double de ce qu’elle coûterait si elle était construite entièrement en or). Les nombreux composants de la B61-12 sont projetés dans les (...) Lire la suite »

Comment Ryad finance l’effort de guerre anti-Iran d’Israël

Kharroubi HABIB
La visite effectuée il y a quelques mois en Arabie saoudite par Donald Trump a, on s'en souvient, donné lieu à la signature d'un faramineux contrat d'achat d'armement étasunien par la monarchie wahhabite, mais aussi à la promesse faite par le roi Salman et son fils Mohamed, prince héritier, que le royaume investira dans le partenariat économique américano-saoudien un pactole financier de l'ordre de 300 milliards de dollars. En visite à son tour aux Etats-Unis où il a rencontré le président des EU, Mohamed Ben Salman a de nouveau sorti le chéquier et signé son à-valoir de 10 milliards de dollars en paiement d'un supplément d'armement à vendre par les Américains à son pays. On fera remarquer qu'après chacune de ces visites, Washington a fait l'annonce d'octroi de nouvelles aides financières à l'Etat hébreu. Peu après la visite de Donald Trump à Ryad d'où il est d'ailleurs reparti directement en Israël, l'administration des EU a en effet annoncé que l'Etat sioniste allait bénéficier d'une rallonge financière (...) Lire la suite »

L’UE finance l’industrie de guerre d’Israël (The Electronic Intifada)

David CRONIN
La propagande ne se déroule pas toujours comme prévu. L’armée israélienne a choisi en début de mois de retirer une vidéo de Facebook qui la présentait comme une organisation féministe. Certains sionistes moins libéraux avaient été contrariés par le message implicite de la vidéo selon lequel les femmes soldats sont tout aussi capables de tuer les Palestiniens que leurs collègues masculins. Israël a la chance que ses principaux partenaires soient indifférents devant de telles prises de bec embarrassantes. Emanuele Giaufret, l’ambassadeur de l’Union européenne à Tel Aviv, fait partie de ces partenaires. Il a de quoi s’occuper avec le soutien aux Israéliens qui bénéficient des subventions scientifiques de l’UE. Lors d’une récente réception, Giaufret a loué les entreprises et institutions israéliennes pour leurs « idées incroyables ». Il y a aussi promu un court métrage sur les « projets de collaboration » entre l’UE et Israël. Le film montre un représentant d’Israel Aerospaces Industries (IAI – une entreprise de (...) Lire la suite »