Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Guerre au Yémen : l’insoutenable défense française

L’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, dont tous les détails révélés ont étayé la thèse qu’il a été commandité par le plus haut sommet de l’Etat saoudien, a fait rappel que celui-ci est également impliqué dans un crime, celui de la guerre génocidaire qu’il dirige au Yémen et sur lequel les pays occidentaux qui le soutiennent font un silence insoutenable. C’est l’évidence même du fait que l’indignation universelle suscitée par le meurtre du journaliste n’occulte plus la responsabilité de la monarchie wahhabite dans cette guerre au Yémen dont l’ONU a dit qu’elle est à l’origine d’une crise humanitaire comme on n’en a jamais vu » et que ceux qui la manifestent réclament qu’elle soit sanctionnée pour cette double raison.

Leur revendication met à mal ces pays car visant à les faire se départir de l’intéressé mais coupable soutien qu’ils persistent à accorder à Ryad qui, pour certains, se traduit en fourniture à cette monarchie de l’armement qu’elle emploie pour détruire le Yémen et briser la résistance de son peuple. La France est parmi ces pays celle où les appels à l’arrêt de l’exportation d’armement à la sanguinaire monarchie se sont le plus fortement élevés au point d’obliger ses autorités à se livrer à d’étonnantes contorsions dans l’explication de leur attitude de la dévoyée monarchie saoudienne. La dernière en date est celle opérée par la ministre des Armées Florence Parly pour tenter de dédouaner son pays de l’accusation d’être indirectement complice de Ryad dans la sale guerre que les Saoudiens font au Yémen à la tête d’une coalition dont les exploits militaires ne sont qu’une suite d’abominables massacres dont la majorité des victimes sont les civils yéménites.

La ministre française, tout en admettant qu’il est plus que temps que cette guerre cesse car il est devenu évident qu’elle est sans issue, s’est essayée à minimiser la responsabilité française dans le fait que si l’Arabie saoudite l’a déclenchée c’est parce qu’elle savait compter sur le soutien, entre autres, de Paris. Tout en écartant sans le dire la revendication de l’arrêt par la France de ses exportations d’armes vers ce pays, Florence Parly a prétendu sans sourciller que Paris n’est qu’un « modeste fournisseur » en la matière et qu’il « n’y aurait pas eu d’armes récemment vendues par la France à l’Arabie saoudite » qui auraient pu être utilisées dans la guerre qu’elle mène au Yémen.

Avant elle, le président Macron s’en est pris à ceux qui demandent à la France de cesser la fourniture d’armes à l’infréquentable monarchie moyenâgeuse et sanguinaire en les accusant de « démagogie » et d’ignorance des intérêts économiques, géopolitiques et stratégiques qui fondent les relations franco-saoudiennes. Les réactions de ces deux personnalités françaises sont en tout cas symptomatiques de l’embarras dans lequel leur pays est mis par les réprouvables agissements d’une monarchie pour laquelle les puissances occidentales ont les « yeux de Chimène » alors que le monde entier réclame sa mise au ban de la communauté internationale pour les odieux crimes contre l’humanité et les droits de l’homme dont elle se croit impunissable.

URL de cet article 34029
   
Résistant en Palestine - Une histoire vraie de Gaza.
Ramzy BAROUD
Comprenez, de l’intérieur de Gaza, comment le peuple palestinien a vécu la signature des Accords d’Oslo : les espoirs suscités et immédiatement déçus, la désillusion et la colère suscitée par l’occupation et la colonisation israéliennes qui continuent... La seconde Intifada, et la montée politique du Hamas... Né à Gaza en 1972, Ramzy BAROUD est un journaliste et écrivain américano-palestinien de renommée internationale. Rédacteur en chef de The Brunei Times (version papier et en ligne) et du site Internet (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Lorsqu’ils n’arrivèrent pas à s’en prendre à nos arguments, ils s’en sont pris à moi.

Julian Assange


Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
41 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.