RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Guerre au Yémen : l’insoutenable défense française

L’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, dont tous les détails révélés ont étayé la thèse qu’il a été commandité par le plus haut sommet de l’Etat saoudien, a fait rappel que celui-ci est également impliqué dans un crime, celui de la guerre génocidaire qu’il dirige au Yémen et sur lequel les pays occidentaux qui le soutiennent font un silence insoutenable. C’est l’évidence même du fait que l’indignation universelle suscitée par le meurtre du journaliste n’occulte plus la responsabilité de la monarchie wahhabite dans cette guerre au Yémen dont l’ONU a dit qu’elle est à l’origine d’une crise humanitaire comme on n’en a jamais vu » et que ceux qui la manifestent réclament qu’elle soit sanctionnée pour cette double raison.

Leur revendication met à mal ces pays car visant à les faire se départir de l’intéressé mais coupable soutien qu’ils persistent à accorder à Ryad qui, pour certains, se traduit en fourniture à cette monarchie de l’armement qu’elle emploie pour détruire le Yémen et briser la résistance de son peuple. La France est parmi ces pays celle où les appels à l’arrêt de l’exportation d’armement à la sanguinaire monarchie se sont le plus fortement élevés au point d’obliger ses autorités à se livrer à d’étonnantes contorsions dans l’explication de leur attitude de la dévoyée monarchie saoudienne. La dernière en date est celle opérée par la ministre des Armées Florence Parly pour tenter de dédouaner son pays de l’accusation d’être indirectement complice de Ryad dans la sale guerre que les Saoudiens font au Yémen à la tête d’une coalition dont les exploits militaires ne sont qu’une suite d’abominables massacres dont la majorité des victimes sont les civils yéménites.

La ministre française, tout en admettant qu’il est plus que temps que cette guerre cesse car il est devenu évident qu’elle est sans issue, s’est essayée à minimiser la responsabilité française dans le fait que si l’Arabie saoudite l’a déclenchée c’est parce qu’elle savait compter sur le soutien, entre autres, de Paris. Tout en écartant sans le dire la revendication de l’arrêt par la France de ses exportations d’armes vers ce pays, Florence Parly a prétendu sans sourciller que Paris n’est qu’un « modeste fournisseur » en la matière et qu’il « n’y aurait pas eu d’armes récemment vendues par la France à l’Arabie saoudite » qui auraient pu être utilisées dans la guerre qu’elle mène au Yémen.

Avant elle, le président Macron s’en est pris à ceux qui demandent à la France de cesser la fourniture d’armes à l’infréquentable monarchie moyenâgeuse et sanguinaire en les accusant de « démagogie » et d’ignorance des intérêts économiques, géopolitiques et stratégiques qui fondent les relations franco-saoudiennes. Les réactions de ces deux personnalités françaises sont en tout cas symptomatiques de l’embarras dans lequel leur pays est mis par les réprouvables agissements d’une monarchie pour laquelle les puissances occidentales ont les « yeux de Chimène » alors que le monde entier réclame sa mise au ban de la communauté internationale pour les odieux crimes contre l’humanité et les droits de l’homme dont elle se croit impunissable.

URL de cet article 34029
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Banque du Sud et nouvelle crise internationale
Eric TOUSSAINT
En pleine crise du subprime, dont les conséquences n’ont pas fini de se faire sentir dans l’économie mondialisée, sept pays l’Amérique latine lancent une Banque du Sud qui pourrait jeter les bases d’une autre architecture financière internationale. En combattant inlassable, Eric Toussaint propose dans ce livre une approche claire et synthétique, destinée à des non-spécialistes, de l’état des résistances au néolibéralisme, du contexte économique international contemporain ainsi que des principaux défis que (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

On l’appelle le "Rêve Américain" parce qu’il faut être endormi pour y croire.

George Carlin

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.