RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : COVID-19

Une lettre d’akhenaton

AKHENATON
Aujourd'hui, honnêtement, je pourrais me taire, je pourrais me cacher et espérer sortir de cette crise en n'ayant choqué ou déplu à personne, priant que je puisse enfin recommencer à vivre normalement et gagner ma vie... Mais non... Et tous ceux et celles qui s'étonnent de mes positions clivantes en se disant « fans » du groupe IAM, vous avez sûrement dû vous arrêter à « je danse le mia » mais vous ne semblez pas connaître les positions que nous défendons dans de nombreux textes depuis 30 ans. Si mon obsession était de gagner plus d'argent, je serais un perroquet, un bon gros perroquet docile qui répète et imite sans connaître le sens des mots, la voix de son maître. Amis journalistes, docteurs, chercheurs, artistes et citoyens, c'est dans les temps difficiles qu'on affirme ses positions, qu'on prend des risques, ce n'est pas lorsque tout est fini qu'on distille des « Je le savais mais je ne pouvais rien dire ». A titre personnel, professionnellement parlant, je n'ai rien à gagner en prenant (...) Lire la suite »

Lettre ouverte aux Ministres de la santé en faveur de la vaccination

Marie Laurence LEWIS
Un péril sous haute sécurité... défaillante Depuis deux ans, de nombreux États gouvernent par décrets. Au lieu de maintenir les citoyens dans l'angoisse d'une infection virale, apte à diminuer leur résistance immunitaire, il serait plus urgent de fermer les laboratoires de niveaux P3 et P4. Ils sont plus dangereux qu'utiles, puisque l'on connaît la famille des Coronavirus depuis 90 ans et aucun vaccin n'est vraiment efficace. (1) En déterrant une femme, décédée en 1918 mais préservée dans le pergélisol de l'Alaska, des chercheurs ont réactivé le virus de la grippe espagnole. On prétend que cette expérience permet de comparer les virus H1N1 et H5N1, sans pour autant se muter remède adéquat. (2) Il est presque certain que la covid provient d'un Centre de recherche à sécurité maximale. Un rapport du gouvernement canadien, datant de 2018, recense 89 incidents d'exposition à des agents pathogènes humains et une contamination avérée. Et on veut nous faire croire que le danger provient des non-vaccinés ! (...) Lire la suite »

Le CDC admet que la « pandémie de Covid » était le produit d’un test inapproprié

Paul Craig ROBERTS

NOTE de LGS (ajoutée 05/01/2022) : classé comme "fake news" par https://dpa-factchecking.com/switzerland/211230-99-544027/?fbclid=IwAR...

Discrètement, sans l’attention des médias, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont retiré le processus PCR comme test valide pour la détection et l’identification du SRAS-CoV-2. « Après le 31 décembre 2021, les CDC retireront la demande d’autorisation d’utilisation d’urgence auprès de la Food and Drug Administration (FDA) des CDC 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV) Real-Time RT-PCR Diagnostic Panel, le test introduit pour la première fois en février 2020 pour la détection du SRAS-CoV-2 uniquement ». Les CDC admettent que le test PCR ne peut pas différencier le SRAS-CoV-2 des virus de la grippe. J’ai signalé il y a plusieurs mois que les « autorités sanitaires » étaient parvenues à cette décision, mais qu’elles retardaient sa mise en œuvre jusqu’à la fin de 2021. Elles avaient besoin de ce faux test pour entretenir la peur afin d’obtenir le plus de vaccinations, et donc de profits, possible. Il est extraordinaire que le retrait du test par le CDC n’ait reçu aucune attention de la part des (...) Lire la suite »
60 

Quand néolibéraux et anti-vaccins nous accoutument à la mort et à la dépréciation de la vie !

Yorgos MITRALIAS

Un résultat passé totalement inaperçu des politiques anti-Covid en place, est qu’elles banalisent la mort, qu’elles nous accoutument à la mort ! Ici on n’a pas affaire à quelque chose de secondaire ou d’anodin, d’un dommage collatéral des politiques anti-Covid de nos gouvernements, mais peut être de leur conséquence la plus terrible et effrayante, celle qui promet les pires malheurs à moyen et à long terme...

La plus éclatante preuve de cette accoutumance mortifère est évidemment l’absence totale de toute mobilisation de protestation contre l’hécatombe désormais quotidienne de morts victimes du Covid. Après des semaines, des mois et des années de pandémie, la perte des centaines des milliers et des millions de vies, est devenue partie intégrante du paysage quotidien, quelque chose d’aussi “normal” et prévu d’avance que le lever et le coucher du soleil. Et force est de constater que cette accoutumance est renforcée jour après jour par les déclarations et les mesures de nos gouvernants qui, très cyniquement, n’hésitent pas de présenter ces hécatombes presque comme des sacrifices nécessaires et inévitables sur l’autel... de la bonne marche de l’économie de marché ! Si l’on y réfléchit bien, les conséquences de cette banalisation de la mort pourraient bien être effrayantes. En effet, on observe déjà que l’accoutumance à la mort ne concerne pas seulement la mort des autres, mais aussi la mort de celui qui s’y accoutume. En (...) Lire la suite »

Le génome humain héberge de l’ARN viral depuis des millénaires

Maryse Laurence LEWIS
Le génome humain héberge de l'ARN viral depuis des millénaires Depuis quelques années, on s'exalte, à propos du microbiote, autrefois nommée flore intestinale. Des bactéries vivent dans nos intestins et nous permettent de digérer certains aliments. Elles sont indispensables, malgré l'action déjà efficace des sucs gastriques. Les chercheurs les plus enthousiastes considèrent le microbiote comme un deuxième cerveau, puisqu'il sécrète des substances essentielles, comme la sérotonine, tout comme le fait notre système cérébral. ¹ Depuis 2020, les médias nous parlent de virus... Parmi les scientifiques les plus opposés à la vaccination massive, face à la Covid, je n'ai pas entendu mentionner la présence, dans notre génome, de matériel génétique viral. Et pourtant, entre les portions codantes de notre génome, un pourcentage important de séquences provient de virus ! Les mutations d'une psychose La famille des Coronavirus est connue depuis les années 1930. D'abord, elle n'infectait que la volaille. Ce n'est que (...) Lire la suite »
11 

A quand le pass de soumission au "Bon Maître" ?

Philippe CORDAT

Voilà des mois que dure le cirque gouvernemental justifié au nom de la pandémie avec graduellement des crans supplémentaires enclenchés pour mettre en cause les libertés individuelles et collectives en effaçant avec le renfort des grands médias les étapes précédentes.

Souvenons-nous : Les masques n'étaient pas utiles (il n'y en avait plus) pour arriver à en faire venir des pays extérieurs et les rendre obligatoires en milieux intérieurs et puis à l'extérieur. Confinement, couvre-feux, pass sanitaire, des interdictions multiples pour les non vaccinés. Un vaccin, deux, trois, à l'ordre du jour, la vaccination facultatives des enfants qui hier ne devaient pas être touchés et concernés pour demain devenir obligatoire. Demain il faudra sans doute 5 ou 6 doses voir plus pour pouvoir circuler, travailler, faire ses courses avoir accès au sport et à la culture ! Par contre tous devront continuer à payer leurs impôts pendant qu'une minorité de friqués continueront à détourner les règles fiscales à s'exonérer de régler les cotisations du travail salarié pour financer la Sécu, le régime d'indemnisation du chômage, les retraites. Et mois après mois, toujours la même pétaudière avec une présentation truquée des chiffres sur les personnes touchées par le Covid, sur les touchées, (...) Lire la suite »
23 

Effets secondaires des vaccins anti-COVID : pressions sur le Japon

Strategika 51
Le gouvernement japonais fait face à une série de pressions directes et indirectes pour qu’il renonce à apposer la mention « effets secondaires graves » sur les vaccins anti-COVID. Le ministère nippon de la Santé a mis en place un comité d’experts qui a mené une étude détaillée en se basant sur les données disponibles de plus d’un million de personnes vaccinées au Japon. Ce groupe d’experts a répertorié une récurrence statistique inquiétante de problèmes cardiaques et d’anomalies cardiovasculaires chez des hommes jeunes sans antécédents médicaux avant vaccination et a par conséquent recommandé au gouvernement japonais d’apposer systématiquement la mention « effets secondaires graves » sur les documents accompagnant les vaccins anti-COVID Pfizer et Moderna. La partie de l’étude relative aux anomalies cardiovasculaires n’a pas été rendue publique en raison de pressions multiformes auxquelles fait face l’exécutif japonais pour cesser toute investigation sur d’éventuels effets secondaires des vaccins anti-COVID et (...) Lire la suite »
13 

Les plaignants affirment que nous serons tous morts avant que la FDA ne publie le dossier complet du vaccin COVID

Jenna GREENE

(Reuters) - Avant une audience devant un juge fédéral à Fort Worth, au Texas, mardi, la Food and Drug Administration (FDA) a proposé de rendre publiques, d’ici la fin janvier, 12 000 pages de données sur lesquelles elle s’est appuyée pour homologuer le vaccin COVID-19 de Pfizer-BioNTech.

À première vue, cela semble beaucoup de matière. Si ce n'est qu'un groupe de scientifiques et de médecins qui ont intenté un procès à l'agence en vertu de la loi sur la liberté d'information (FOIA : Freedom of Information Act) cherche à obtenir plus de 400 000 pages supplémentaires d'informations sur l'approbation du vaccin. Selon le calendrier proposé par la FDA – l'agence s'engage à publier « un minimum » de 500 pages par mois après la première diffusion – la totalité de ces informations ne sera probablement pas rendue publique avant 2097. Ou comme l'a indiqué Aaron Siri de Siri & Glimstad, qui représente les plaignants Public Health et Medical Professionals for Transparency, dans des documents judiciaires, le rythme est « si lent que les documents ne seront pas entièrement produits avant que, presque, tous les scientifiques, les avocats et la plupart des Américains qui ont reçu le produit de Pfizer soient morts de vieillesse ». La FDA, qui est représentée par des avocats du ministère de la (...) Lire la suite »

Les décès de pilotes étasuniens ont augmenté de 1 750 % après leur vaccination obligatoire

Lance D. Johnson
Les pilotes de ligne étasuniens, auparavant en bonne santé, décèdent à un rythme sans précédent. Les pilotes sont des gens qui doivent être en parfaite condition physique, mais en 2021, l’ensemble de l’industrie aérienne a conspiré contre la santé individuelle des pilotes et les a menacés de licenciement s’ils ne participaient pas à l’expérience du vaccin covid-19. En conséquence, plus de cent jeunes pilotes sont mystérieusement décédés en 2021, tandis que d’innombrables autres pilotes souffrent en silence d’événements indésirables et d’un système immunitaire affaibli. Un total de cent onze pilotes sont morts au cours des huit premiers mois de cette année ! Cela représente une augmentation de 1 750 % par rapport à 2020, alors que le monde était pourtant censé être en pleine pandémie. Une liste des personnes décédées a été publiée dans le magazine de l’Air Line Pilot Association. En comparaison, il y a eu 6 décès de pilotes de ligne en 2020, et un seul décès en 2019. (...) Lire la suite »
24 

La grande arnaque

Strategika 51
Pour l’intérêt de la raison, il faut garder à l’esprit que tous les documents attestant d’une ou plusieurs injection (s) délivrés par les autorités sanitaires en tant que sauf-conduit sont des faux grossiers et ne peuvent en aucun cas être considérés comme une quelques preuve d’une immunisation contre le SARS-COV-2. De ce fait, l’adaptation du droit visant à criminaliser ce qui est considéré comme un faux passe sanitaire est non seulement une aberration totale mais une absurdité, puisque dans ce cas de figure précis, c’est l’Etat qui devient de jure et de facto le premier faussaire avec une position de monopole. En 2021, les États ne sont plus que des appareils d’exécution et n’ont plus aucune forme de souveraineté. Ce sont au mieux des outils de contrôle sociétal disposant d’un outil militaire à la guise d’instances supra-nationales et même non-étatiques. Le prétexte COVID a mis à nu l’obsolescence de l’État-nation et a confirmé la montée en puissance d’autres pôles de puissances disposant d’un contrôle sur (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 120