RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Droits de l’Homme/Droits humains

Souscription pour le tournage d’un film sur le plus vieux prisonnier politique en Europe

legrandsoir

Grâce à une souscription lancée ici, un livre sur les Gilets Jaunes (« La rue était noire de jaune ») va être bientôt en librairie. Le Grand Soir a été pressenti pour aider de la même manière au tournage d’un film sur GEORGES IBRAHIM ABDALLAH.

Le réalisateur est Pierre Carles.

Grâce à une souscription lancée ici, un livre sur les Gilets Jaunes (« La rue était noire de jaune ») va être bientôt en librairie. Le Grand Soir est à présent pressenti pour aider de la même manière au tournage d’un film de Pierre Carles sur GEORGES IBRAHIM ABDALLAH. Le réalisateur. Journaliste qui a travaillé pour plusieurs chaînes de télévision, Pierre Carles s’est fait connaître en dénonçant par l’image en 1992 la fausse interview de Fidel Castro par Patrick Poivre d’Arvor. En 1995, il réalise un documentaire pour Canal+, intitulé « Pas vu à la télé » dans lequel il démontre spectaculairement les connivences entre nos journalistes et les personnalités politiques. Son reportage sera diffusé en 1996 par la télévision…belge. En 1998, son film « Pas vu pas pris », fait à partir du documentaire censuré à la télé française, sort dans les salles de cinéma. En 2019, Pierre Carles s’attaque à un interminable scandale politico-judiciaire méconnu. Par neuf fois, faisant fi de la décision du tribunal d’application des (...) Lire la suite »
10 

Russie : Comment ont été recrutés les manifestants du 10 août par l’opposition

Karine BECHET-GOLOVKO

Les dernières manifestations de l’opposition à Moscou le 10 août ont réuni une masse importante de personnes, 20 000 selon la police, 50 000 selon les organisateurs. Un retournement de situation assez surprenant après l’échec relatif de la radicalisation opérée par le groupe Navalny-Sobol, la nouvelle figure devant attirer les caméras des médias occidentaux indépendants, indépendants puisque occidentaux et soutenant l’opposition russe. Surprenant ? Pas tant que ça. Un journaliste de News.ru s’est infiltré dans la mécanique de recrutement des manifestants.

La dernière manifestation à Moscou était prévue en deux étapes : une autorisée sur l’avenue Sakharov, qui devait être suivie d’une autre baptisée « Promenade » pour ne pas dire manifestation, non autorisée. Ainsi, les journalistes et bobos de tous les pays ont pu dire qu’il n’était plus possible de se promener librement à Moscou. Jouer sur les mots pour faire de la propagande, ce n’est pas nouveau, mais autant le rappeler. Pourtant, après le peu de monde présent à la deuxième manifestation, trop radicale, il fallut pour l’opposition renverser la vapeur. Les chancelleries occidentales ont mis le paquet, comme nous l’avions déjà écrit ici, comme partout les « zartistes » ont été mis à contribution, tout comme les médias étrangers diffusant en russe. Par exemple, la Voix de l’Amérique, le 10 août appelait à manifester à Moscou, puis a retiré sa publication, une fois qu’elle n’était plus nécessaire (voir ici, la page n’existe plus sur twitter). Malgré tout cela, il y eut une impression assez bizarre : certes, il y (...) Lire la suite »

Recul des Droits Humains en France : La République en Marche arrière

Rémy HERRERA

Article (écrit par l’auteur en janvier 2019) ayant servi de base à un rapport sur les violations des droits humains en France déposé par le Centre Europe - Tiers Monde de Genève (CETIM, organisation non gouvernementale dotée du statut consultatif général) au Conseil des Droits de l’Homme de l’Organisation des Nations unies pour sa quarantième session des 25 février – 22 mars 2019, point 4 de l’ordre du jour « Situations relatives aux droits de l’homme qui requièrent l’attention du Conseil ». Distribution le 15 février 2019 par le Secrétariat général conformément à la résolution 1996/31 [rapport final disponible sur le site de l’ONU sous la cote : A/HRC/40/NGO/56

1. Depuis plusieurs mois maintenant, la France est entrée dans une zone de fortes turbulences. La virulence des conflits sociaux est, de longue date, une caractéristique majeure et marquante de la vie politique de ce pays, une donnée historique d’une nation qui s’est construite, aussi et surtout, après 1789, sur la base d’une révolution de portée universelle et dont les traces – avec celles des conquis sociaux de 1936, 1945 ou 1968 –, restent encore aujourd’hui prégnantes dans la mémoire collective et dans les institutions, quels qu’aient été les tentatives pour les effacer. Voilà pourtant bientôt 40 années que la France – et avec elle les autres économies capitalistes du Nord, sans exception – se trouve enserrée dans le carcan mortifère de politiques néolibérales déprédatrices. Ces dernières ne peuvent s’interpréter autrement que comme une extraordinaire violence sociale dirigée contre le monde du travail. Leurs effets de destruction – des individus, de la société, mais encore de l’environnement – sont propagés (...) Lire la suite »

L’accès aux soins médicaux, un droit humain, doit également être garanti à Julian Assange (BJM)

Sean Love

Sean Love, un médecin qui a rencontré Julian Assange à plusieurs reprises, demande qu’on lui donne accès aux soins de santé.

[juin 2018] Cette semaine marque le sixième anniversaire de l'entrée de Julian Assange à l'ambassade de l'Equateur à Londres et près de trois ans depuis que l'ONU a déclaré que sa situation constituait une "privation arbitraire de liberté" [1] Au cours de cette période, la santé d'Assange s'est nettement dégradée, comme nos collègues et moi-même l'avons rapporté en janvier dernier après l'avoir examiné [2]. En mars, les conditions de son incarcération sont devenues plus sévères, augmentant les risques de ce qui était déjà une situation sanitaire dangereuse. L'Equateur, qui en 2012 a accordé l'asile politique à Assange, a restreint ses visites et ses communications et a annoncé une politique indéfinie pour l'empêcher de "parler de politique" [3] En réponse, le conseiller général de Human Rights Watch, Dinah PoKempner, a déclaré : "son refuge à l'ambassade ressemble de plus en plus à un isolement" [4]. Dans ces circonstances, il semblerait que les efforts de diplomatie internationale pour préserver sa santé et (...) Lire la suite »

C’est à ce prix

PERSONNE
« C’est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe » (Voltaire) En approchant de la ville, ils rencontrèrent un pauvre hère étendu à terre, n’ayant plus sur le dos que la moitié d’un san-benito, cette casaque jaune des condamnés ; il manquait à ce pauvre bougre et l’œil gauche et la main droite. Eh, mon Dieu ! lui dit Candide, que fais-tu là, mon ami, dans l’horrible état où je te vois ? J’attends mon bon président, répondit le hère. Est-ce ce monsieur de chez Rothschild, dit Candide, qui t’a traité ainsi ? Oui, monsieur, dit le hère ; c’est l’usage, c’est ainsi que l’on maintient l’ordre. On nous laisse juste le minimum vital ; quand nous manifestons notre désapprobation et que nous n’obéissons pas à l’arbitraire, on nous vise avec des balles en caoutchouc pour nous faire taire ; quand nous voulons résister à cette violence aveugle, on nous envoie des bombes de toutes sortes ; je me suis trouvé dans ces deux cas, la première fois, j’y ai laissé un œil et la seconde une main ; c’est à ce prix que le statu (...) Lire la suite »

Faut-il que les gilets jaunes, la police ou l’armée tirent sur Luc Ferry ?

Maxime VIVAS

Luc Ferry est agrégé de philosophie, docteur d’État en sciences politiques, ancien ministre de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche. Rien que ça ! Il est l’auteur de nombreux ouvrages philosophiques et chroniqueur au Figaro et à Radio Classique.

Ce n’est donc pas un sous-développé du bulbe comme Aurore Bergé, Eric Brunet, ou Pierre Haski (j’en ai d’autres, mais…). Sur Radio Classique, il a déclaré, le 7 janvier 2019, que les policiers devaient se servir « de leurs armes, une bonne fois » contre les « salopards d’extrême gauche et d’extrême droite ou des quartiers ». Et comme il a eu peur que cela ne suffise pas, il a appuyé : « On a la quatrième armée du monde, elle est capable de mettre fin à ces saloperies. » Sans même avoir fait une année de philo et un mois à Sciences po, chacun comprend qu’il demande que les policiers, épaulés par l’armée, tirent sur la foule des gilets jaunes. Car, il est évidemment impossible, avant de tirer, de trier entre les idées des manifestants et leur lieu de vie. Impossible de distinguer les gilets jaunes venus pour casser (une infime minorité) et ceux qui s’enragent soudain (comme le boxeur Cristophe Dettinger) au spectacle d’une violence aveugle, déclenchée délibérément par les forces du désordre. Pour avoir (...) Lire la suite »
39 

Les experts de l’ONU exhortent le Royaume-Uni à honorer ses obligations en matière de droits et à laisser M. Julian Assange quitter librement l’ambassade d’Équateur à Londres

GENÈVE (21 décembre 2018) - Les experts des droits de l'homme de l'ONU ont réitéré aujourd'hui leur demande que le Royaume-Uni respecte ses obligations internationales et permette immédiatement au fondateur de Wikileaks, Julian Assange, de quitter l'ambassade d'Equateur à Londres où il est depuis plus de 6 ans, craignant une arrestation par les autorités britanniques et une extradition aux Etats-Unis. "Les États qui sont fondés sur la primauté du droit et qui en font la promotion n'aiment pas être confrontés à leurs propres violations du droit, ce qui est compréhensible. Mais lorsqu'ils admettent honnêtement ces violations, ils honorent l'esprit même de la primauté du droit, gagnent un plus grand respect à cet égard et donnent des exemples louables dans le monde entier ", a déclaré le Groupe de travail sur la détention arbitraire (GTDA) des Nations Unies. En décembre 2015, le Groupe de travail a conclu dans son avis no 54/2015 que M. Assange - qui, à l'époque, faisait l'objet d'un mandat d'arrêt (...) Lire la suite »

Appel : Un chantier collectif pour démystifier la ’Déclaration universelle des droits de l’homme’ ?

Bruno VITALE
J’aimerais continuer, approfondir, enrichir et compléter l’analyse de la ’Déclaration universelle des droits de l’homme’, que j’ai présentée sur ’legrandsoir’ comme "Universalité des ’droits universels’ ?" Je remercie tous les camarades qui ont ajouté à mon texte leurs réactions et suggestions ; mais je me suis rendu compte d'avoir été très peu clair et explicite sur le sens même de ma démarche ; il s'agissait, en réalité, d'une 'demande d'aide et collaboration', pour réussir à transformer un texte encore en germe, très partiel dans l'analyse même si très (trop ?) ambitieux dans l'intention, dans un texte complet et convaincant. Le concept qui a inspiré et guidé ma tentative a été : "J’aimerais présenter brièvement ma lecture du texte de la DUDH du 1948, comme une tentative pitoyable de réaffirmer la suprématie morale de l’Occident, alors que les empires coloniaux s’effondraient... De quel ciel ces ’droits’ sont tombés sur l’humanité ? Choisis par des intellectuels représentant les puissances victorieuses d’une (...) Lire la suite »

Arte : d’indécrottables préjugés !

André LACROIX

Spectateur régulier de la chaîne ARTE, j’espérais beaucoup du documentaire diffusé le 27 novembre, ainsi présenté dans la presse quotidienne : « À l’occasion du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, le réalisateur Claus Kleber, par ailleurs présentateur vedette de la ZDF, procède à un inventaire et dresse un état des lieux soulevant des questions complexes. Car si ce texte, rédigé en 1948 suite aux horreurs de la Seconde Guerre mondiale, ambitionnait de s’appliquer à tous les citoyens du monde, il reflète néanmoins une vision occidentale. Ainsi, les valeurs de la culture islamique ou encore les normes sociales asiatiques constituent aussi des clés nécessaires pour appréhender nombre de crises et conflits actuels. Comment, dès lors, concilier des conceptions des droits humains parfois très éloignées, selon les cultures, des principes que les Occidentaux souhaitaient universels ? »

Une telle annonce laissait entrevoir un documentaire passionnant. La déception a été grande chez les téléspectateurs qui ont eu le courage de regarder jusqu’au bout cette émission d’une heure et demie, brouillonne et bavarde, ne répondant que très partiellement au programme annoncé (1). Si l’on peut comprendre que, dans le contexte actuel d’islamophobie, « les valeurs de la culture islamique » aient été passées au bleu, en revanche on était en droit d’attendre une mise en perspective de la Déclaration de 1948 et notamment le rappel que ce texte fondamental ne concernait pas seulement les droits individuels (liberté d’expression, d’association, de religion), mais également les droits sociaux (nourriture, santé, éducation). Seules allusions à ces droits sociaux : un professeur de Shanghai revendiquant comme priorité l’éradication de la pauvreté et le rappel de la sortie de la misère de 600 millions de Chinois ; une infirmière kényane parcourant les villages pour inculquer les principes du contrôle des (...) Lire la suite »

ONU / Le discours de l’Arabie saoudite sur les droits de l’homme en Syrie est une blague…

Bachar al-Jaafari
Ce 16 Novembre, le projet de résolution A/C.3/73/L.50 [1] portant sur la situation des droits de l’homme en Syrie a été adopté par 106 voix pour, 16 voix contre et 58 abstentions [2]. Il a été présenté devant la Troisième Commission de l’Assemblée générale de l’ONU par l’Arabie saoudite, son principal co-auteur. À notre humble avis, là, il ne s’agit plus d’une blague, mais d’une tentative évidente de blanchiment de la réputation du gouvernement saoudien, suite au scandale de l’Affaire Khachouggi, en noircissant celle du gouvernement syrien. Ce qui prouve que l’Arabie saoudite reste une pièce maîtresse dans le jeu des États ennemis de la Syrie, pour remporter par la politique ce qu’ils n’ont pu obtenir par la guerre. En effet, l’insistance permanente sur la « mise en place d’une autorité de transition inclusive dotée des pleins pouvoirs exécutifs » ne signifie rien d’autre. Pour mémoire, voici l’intervention du délégué permanent de la Syrie auprès des Nations Unies [NdT]. * * * Monsieur le Président, Le (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 170