RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : France 5

Quand sur la 5 la nécessaire lutte contre l’antisémitisme sert de masque à l’arrogance de classe !

Gilbert RODRIGUEZ
L'émission "C a vous" est une quotidienne animée par Anne-Élisabeth Lemoine. Elle succède à "C dans l'air" émission produite par le groupe Lagardère (diffusée par deux fois) véritable tribune de la pensée unique et de défense du macronisme. Ce mardi 15 janvier les invitées étaient les suivantes : Léa Salamé, Sonia Devillers, Charline Vanhoenacker journalistes et animatrices radio, pour parler des audiences radio et Delphine Horvilleur, rabbin du Mouvement juif libéral de France auteur de l' ouvrage "réflexion sur la question antisémite". LA VIDEO en replay se trouve à l'adresse : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/c-a-vous-saison-10/878183-mme-... Partons du discours brut qui s'est tenu dans cette émission et dans cette séquence ! Patrick Cohen journaliste à Europe 1 (ex France Inter) demande à Delphine Horvilleur : " On parlait de haine il y a quelques minutes seulement, des injures, des quenelles, des graffitis, la haine antisémite est une des composantes de la haine tout court qui ne (...) Lire la suite »
20 
Les uns harcèlent les femmes tandis qu’un autre fait pire impunément

L’homme qui mangeait les petits enfants (tout crus)

Maxime VIVAS

En ce mois de commémoration de la révolution d’octobre 1917, il est bon de rappeler ce que firent les bolcheviks. Jean-Christophe Sellin s’y emploie dans un remarquable petit ouvrage que nous signalons ici en publiant des bonnes feuilles : https://www.legrandsoir.info/comprendre-octobre-100-ans-apres-la-revol...

Mais (question d’équilibre éditorial) il est juste de rappeler ce que furent les bolcheviks et que nous rappelle ce dialogue extrait du film « Le vieil homme et l’enfant » :
« - Des ennemis de la France, t’en as pas cinquante, t’en as quatre. […] T’as d’abord les Anglais, numéro un. Après t’as les juifs. C’est pas mal non plus. Après ça, eh ben, t’as les francs-maçons et les bolcheviks.
- Les bolcheviks qui mangent des enfants ?
- Et comment, qu’ils mangent des enfants ! »

Le cannibalisme est désormais interdit partout, le harcèlement des femmes fait l’objet d’une campagne vigoureuse et planétaire. Mais les enfants ? S’ils ne sont plus croqués par l’ogre rouge, ils sont terrorisés par un homme politique qui (c’est un comble !) se pose en victime alors même que ses jeunes souffre-douleur ont témoigné à visage découvert à la télévision, comme nous allons le constater plus loin dans une vidéo. Le comble est que le lascar répugne à déguster quelques-uns de ses proches (Danièle Obono, Clémentine Autain, Alexis Corbière, François Ruffin, Danielle Simonnet, Raquel Garrido ) mis sur le gril et déjà un peu découpés par les organes d’information. Amère déception que cette inappétence car la presse nous avait juré qu’il s’apprêtait à tous les dévorer pour les faire taire, ou pour leur apprendre à rentrer la chemise dans le pantalon, ou à déménager quand les médias et Olivier Dartigolle leur ordonnent de le faire. Voyons ce que dit l’anthropophage sélectif que ses adversaires appellent Merluche (...) Lire la suite »
48 

«  Fourest et les complotistes : posons les bonnes questions sur la manipulation de l’info. » Suivi de : «  Rudy Reichstadt, le témoin militant, juge et partie »

Pascal Boniface, Le Grand Soir
Pascal Boniface, directeur de l'IRIS (Institut de Relations Internationales et Stratégiques) a réagi aux documentaires de Caroline Fourest sur France 5. LGS publie son texte ci-dessous en le faisant suivre d'informations inédites que le téléspectateur aurait dû connaître pour ne pas confondre reportages et pamphlets partisans. LGS * * *Fourest et les complotistes : posons les bonnes questions sur la manipulation de l'info La semaine dernière, France 5 a diffusé "Les obsédés du complot", consacré aux adeptes de la théorie du complot et premier opus d'une série de documentaires réalisés par Caroline Fourest. Pascal Boniface, directeur de l'Iris, était derrière son écran de télévision. Pour lui, les conspirations les plus graves ne sont pas celles dénoncées par la réalisatrice. Par Pascal Boniface. Publié par « Le plus » (Nouvel-observateur). "Les obsédés du Complot", documentaire de Caroline Fourest Au moment où France télévisions se plaint de devoir faire face à la rigueur budgétaire, on peut être (...) Lire la suite »
18