RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Racisme/Antisémitisme/Xénophobie/Islamophobie

Rappel : l’antisionisme n’est pas l’antisémitisme

RÉPUBLIQUE SOCIALE

Ces derniers jour des actes intolérables ont été perpétrés contre la communauté juive de notre pays. Profanations de tombes juives, comme d’autres confessions, et tagues antisémites n’ont aucunement leur place dans notre pays. Et, comme à l’époque, lointaine désormais, de l’affaire Dreyfus, c’est l’ensemble des citoyens qui doit se dresser contre cet antisémitisme qui persiste en France.

Toutefois, un autre débat semble avoir pris le pas sur ces questions là. Celui qui consisterait à dire que tout antisioniste est, nécessairement et par nature, un antisémite. Or, si l’on se réfère à la définition donnée dans le dictionnaire Larousse en ligne, l’antisémitisme peut se définir de la manière suivante : c’est une « doctrine ou attitude systématique de ceux qui sont hostiles aux juifs et proposent contre eux des mesures discriminatoires ». Tandis que la définition de l’antisionisme est la suivante : « Hostilité à l’existence ou à l’extension d’Israël ». Globalement, en développant un peu ces définitions on pourrait continuer en disant que l’antisémitisme est donc un sentiment de haine à l’égard d’une communauté, d’une religion même, de tous ceux se revendiquant comme juif, que ce soit d’une manière religieuse ou en tant que peuple. Or l’antisionisme désigne, quant à lui, la lutte contre la politique de l’Etat d’Israël, et de ses pratiques abjectes. Il n’est en aucun cas question de religion, puisque (...) Lire la suite »

Racisme & Antisémitisme : Tous ces abrutis et faux-culs postés à chaque extrémité d’un champ lexical qu’ils ont miné.

Viktor DEDAJ
Aujourd’hui, je tombe sur ce titre « Antisémitisme : la France insoumise accusée de minimiser l'agression d'Alain Finkielkraut ». Aussitôt, je traduis par : « la France insoumise accusée de ne pas entrer dans l'hystérie prévisible, voulue, attendue, espérée même - et p'têt ben un brin provoquée - avec tous ceux (soyons honnêtes) qui n'ont en réalité plus aucune légitimité morale et qui essaient de nous vendre, en hurlant, leur camelote pseudo-antiraciste de circonstance et de façade. » Ils hurlent au racisme et à l’antisémitisme et font des marches et occupent les médias et cherchent partout des coupables et veulent absolument être sur la photo et prononcer quelques phrases faciles et convenues et cherchent la réplique percutante qui sera relayée par les médias et se retrouvent avec leurs semblables après l’émission à se dire combien ils ont été bons, et humains, et raisonnables et se serrent les mains et les coudes avec ces ordures et criminels qui hier encore justifiaient un massacre à Gaza, une noyade en (...) Lire la suite »
10 
Juif je suis, et Gilet Jaune

J’accuse !

Serge GROSSVAK

J’accuse les hautes sphères politiques et médiatiques pour leur manipulation et leur trahison de la juste lutte contre l’antisémitisme.

J’accuse les pouvoirs politiques et médiatiques d’avoir construit de toute pièce l’accusation d’antisémitisme contre les Gilets Jaunes, contre le peuple rebelle.

J'accuse les principales autorités juives de pervertir la lutte contre l'antisémitisme par sa mise au service de visées politiciennes. Le coeur me déchire de devoir formuler si graves accusations mais aujourd'hui, comme du temps de Zola, un travestissement des faits à caractère racial est commis à seule fin de protéger le pouvoir. Le coeur me déchire parce qu'étant juif ce à quoi j'assiste m'est plus blessant encore que les plus abjectes campagnes antisémites : cette manoeuvre contre le peuple trouve soutien et complicité dans les plus hautes autorités juives censées me représenter. Au coeur des faits réels qui ont donné lieu à travestissements figurent 3 événements. Le premier, pas nécessairement par ordre chronologique, est constitué par 3 actes antisémites concomitants. Les croix gammées sur les portraits de Simone Veil, la destruction des arbres souvenir d'Ilan Alimi, l'inscription « Juden » sur la devanture d'un magasin dont le propriétaire est juif. A ce jour nul ne sait quels sont les auteurs de (...) Lire la suite »
51 

« Appropriation culturelle » ? Mais de quoi parle-t-on ?

Benedikt ARDEN

L’actualité médiatique est vraiment friande de polémiques sociétales et celle-ci se prive rarement de les monter en épingle de manières excessives. Après tout, la santé financière des médias les y oblige, alors il n’y a pas de quoi s’en surprendre.

Si certaines de ces polémiques proviennent de la droite (surtout celles qui concernent l’islam et l’immigration), il faut bien avouer qu’une bonne part d’entre elles proviennent aussi de la gauche. Quand je dis « gauche », je ne parle évidemment pas de ces vieilles gauches socialistes, qui se tiennent généralement dans le domaine du concret, mais bien d’une « gauche » bien spéciale. Celle qui n’a pas de nom à proprement parler, mais qui s’est construite sur les doctrines sociologiques qui gravissent autour du postmodernisme et du poststructuralisme. Celles dont la doctrine était jadis appelée « French theory » par les Étasuniens et qui alimentent aujourd’hui ceux que l’on appelle les « justiciers sociaux » . Celle qui se préoccupe surtout de changer les mœurs et les pratiques sociales via la déconstruction des stéréotypes. Comme mentionné, ces militants et ces militantes focalisent leur attention sur des causes qui touchent moins l’économie et la politique que les comportements individuels. Ce qui fait que (...) Lire la suite »

Quand sur la 5 la nécessaire lutte contre l’antisémitisme sert de masque à l’arrogance de classe !

Gilbert RODRIGUEZ
L'émission "C a vous" est une quotidienne animée par Anne-Élisabeth Lemoine. Elle succède à "C dans l'air" émission produite par le groupe Lagardère (diffusée par deux fois) véritable tribune de la pensée unique et de défense du macronisme. Ce mardi 15 janvier les invitées étaient les suivantes : Léa Salamé, Sonia Devillers, Charline Vanhoenacker journalistes et animatrices radio, pour parler des audiences radio et Delphine Horvilleur, rabbin du Mouvement juif libéral de France auteur de l' ouvrage "réflexion sur la question antisémite". LA VIDEO en replay se trouve à l'adresse : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/c-a-vous-saison-10/878183-mme-... Partons du discours brut qui s'est tenu dans cette émission et dans cette séquence ! Patrick Cohen journaliste à Europe 1 (ex France Inter) demande à Delphine Horvilleur : " On parlait de haine il y a quelques minutes seulement, des injures, des quenelles, des graffitis, la haine antisémite est une des composantes de la haine tout court qui ne (...) Lire la suite »
20 

Jeremy Corbyn, le futur Premier Ministre du Royaume-Uni ? (Haaretz)

Gideon LEVY
Jeremy Corbyn est l’exemple même de l'homme de gauche qui a lutté toute sa vie pour les valeurs auxquelles il croit. Les Israéliens le considèrent comme une sorte d'alien - la gauche ici n'a jamais été dirigée par un Corbyn israélien, ni d’ailleurs, par qui que ce soit qui lui arrive à la cheville Corbyn est un homme courageux. Il a voté 553 fois au Parlement contre des positions de son parti, et pourtant il a conquis sa direction. Il a voté contre la guerre en Irak, contre les armes nucléaires et contre la domination britannique en Irlande du Nord. Il a participé activement à Amnesty International contre Augusto Pinochet et a été arrêté lors de manifestations anti-apartheid en Afrique du Sud. Avec une telle conscience morale et un tel courage, il n'aurait pu aller nulle part en Israël, à l'exception de Breaking the Silence. En Grande-Bretagne, il a de bonnes chances d'être élu au poste de premier ministre. Rien n’est plus agréable à imaginer et n’inspire plus d'espoir que cette perspective. (...) Lire la suite »
15 
L’aspiration à la destruction par haine de l’autre et par dégoût de soi

La rage identitaire ou le règne de l’anomie

Fethi GHARBI

« Chers djihadistes, l’Occident s’achève en bermuda [...] Craignez le courroux de l’homme en bermuda. Craignez la colère du consommateur, du voyageur, du touriste, du vacancier descendant de son camping-car !

Vous nous imaginez vautrés dans des plaisirs et des loisirs qui nous ont ramollis. Eh bien,nous lutterons comme des lions pour protéger notre ramollissement [...] Chers djihadistes, nous triompherons de vous. Nous vaincrons parce que nous sommes les plus morts. » Philippe Muray La crise que nous traversons en ce début de millénaire va au-delà de l'économique, c'est une crise de valeurs qui remet en cause les fondements mêmes de cette civilisation marchande à l'agonie.. Les individus dédaignant toute transcendance religieuse et toute utopie se trouvent livrés à eux-mêmes, soumis au règne de l'éphémère. Leurs identités en perpétuelle redéfinition n'étant plus cadrées par un moule collectif deviennent volatiles. Cette identité éclatée née avec ce qu'on s'accorde à appeler la seconde modernité pousse l'individu à se chercher sans cesse de nouveaux repères. Chacun se crée son propre récit auquel il adhère et qui lui donne cet élan vital si nécessaire. Or cette quête permanente et ce flottement des repères sont si (...) Lire la suite »
22 

Torah contre Coran

Tartampionne
J'avoue être entré dans une phase de désespérance totale par rapport à l'avenir de ce pays nommé Tunisie. Le très faible taux de participation aux élections municipales d'hier (33%), révèle combien je ne suis plus seul à ne plus accorder le moindre crédit à la politique telle qu'elle se pratique aujourd'hui dans le bled. Mais mon pessimisme ne porte pas que sur la malheureuse époque dans laquelle nous évoluons en ce début de 21ième siècle, il s'étend sur des siècles d'histoire dont nous récoltons encore les fruits. Mais je sais que ça va me passer. Allah Je ne suis pas un anti-Nahdha, ou un anti-Islamiste primaire. Je situe le problème au-delà du champ proprement politique. Je le situe au niveau de la matrice allahiste comme philosophie de vie et comme manière d'être sur terre d'une partie conséquente de nos concitoyens. Ce n'est pas de l'essentialisme et je n'y vois aucune forme de fatalisme. Je vois notre salut collectif dans une Révolution culturelle qui tarde juste à venir. Je m'étonne simplement que (...) Lire la suite »

Le grand pardon et trois idées familières

Mohamed EL BACHIR
Un souvenir de jeunesse Dès la création de S.O.S racisme en 1984, j'ai participé à un débat sur le ''droit à la différence''. Je tairai le nom de celui qui a introduit le sujet vu qu'il est décédé et je ne veux pas blesser sa famille. Intervenant à ma manière, c'est-à-dire sans langue de bois, j'ai soutenu les propos suivants : « ma mère m'a fait naître unique au monde et donc je suis différent de tous les autres humains. Je n'ai nul besoin qu'on reconnaissance ma différence. En revanche, découvrir ce que j'ai de commun avec l'autre est enrichissant. C'est cela qu'il faut mettre en avant pour construire un devenir commun. Et c'est ce commun qui sera le bouclier de ma différence. » On ne m'a pas rit au nez mais presque. En tout cas mon propos ne rentrait nullement dans les calculs politiciens des tenants de la morale qui se veut politique. Deux décennies plus tard, je sais que j'avais raison. Ceux-là même qui ont inspiré et animé SOS racisme, renient, aujourd'hui, leur œuvre, en pleurant sur ce qu'est (...) Lire la suite »

Le nouveau cheval de Troie du sionisme

Chaabane BENSACI
Trois cents personnalités en France ont signé un « virulent manifeste contre le nouvel antisémitisme », dénonçant une « radicalisation islamiste », prétendument soutenue par un « silence médiatique », et une « épuration ethnique à bas bruit » dans certains quartiers périphériques de Paris. Le texte est paru dimanche dans le quotidien Le Parisien. « Nous demandons que la lutte contre cette faillite démocratique qu'est l'antisémitisme devienne cause nationale avant qu'il ne soit trop tard. Avant que la France ne soit plus la France », peut-on lire dans ce manifeste signé par des personnalités politiques de droite comme de gauche (l'ancien président Sarkozy, le chef des Républicains Laurent Wauquiez, les anciens Premiers ministres Jean-Pierre Raffarin et Manuel Valls, l'ancien maire socialiste, Bertrand Delanoë), des artistes (Charles Aznavour, Gérard Depardieu), des intellectuels, des responsables cultuels juifs, musulmans et catholiques. Prenant prétexte de quelques faits intervenus en 2006, 2012, 2015 et (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 150