RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Charles Dickens est de retour

Les enfants des écoles, c’est comme les poulets en batterie : il faut tout de même les nourrir, sinon le PIB chute. Raison pour laquelle, selon Le Guardian du 19 juin, la moitié des enseignants britanniques (la meilleure moitié aurait dit John Galsworthy) nourrissent leurs élèves pour ne pas qu’ils défaillent. Apparemment, l’autre moitié ne craint pas pour son gagne-pain.

De nombreux directeurs se sont alarmés et demandent que les enfants nécessiteux puissent bénéficier d’un petit-déjeuner gratuit à l’école. Selon les enseignants, le nombre des ventres creux a augmenté depuis le retour des conservateurs au pouvoir. Des instituteurs viennent à l’école avec des fruits quand ils ne donnent pas quelques pièces aux gosses pour qu’ils s’achètent à manger.

On n’insistera pas sur les conséquences à long terme sur l’état de santé de ces enfants qui risquent de connaître des problèmes plus sérieux que les entrepreneurs français qui iront se défiscaliser outre-Manche. Ventre affamé n’a pas d’oreille, n’écoute pas ce qu’on lui dit, ne retient rien.

Des millions de petits Anglais vivent sous le seuil de pauvreté. Donner gratuitement à manger aux enfants nécessiteux coûterait 500 millions de livres par an (PIB du pays : 1400 milliards). Boris Johnson, le conservateur blondinet récemment réélu maire de Londres, a annoncé qu’il fournirait des breakfasts gratuits dans une cinquantaine d’écoles de quartiers défavorisés pour une période de trois ans.

Il est difficile de perdre tous les enfants affamés dans des pubs.

Théophrase R.,
qui a bien connu Oliver Twist.

URL de cette brève 2726
https://www.legrandsoir.info/charles-dickens-est-de-retour.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
20/06/2012 à 12:09 par Fald

C’est "Charles Dickens est de retour" et le temps que Brodway en fasse une comédie musicale, ce sera "Oliver Twist again".

Parmi les promesses que François Hollande à faites aux Anglais, les seules qu’il tiendra, je le répète, il y a celle de prendre modèle sur eux pour finir de reprivatiser tout ce qui peut l’être.

Or, scandale des scandales, la France n’a pas encore concédé toutes ses cantines scolaires à la Sodhexo (ou comment ça s’écrit !).

Qu’est-ce qu’on attend ?

#83163 
20/06/2012 à 12:34 par Roger Lafosse

Un autre Swift, Jonathan, préconisait de manger les enfants des pauvres, en conseillant de les rôtir sans attendre, à l’état de bébé. Il explique combien les avantages sont nombreux : un petit revenu pour les mères, une charge en moins pour les parents, un met délicieux pour les propriétaires terriens, et, à long terme, une diminution du nombre des pauvres. En somme, nous y sommes presque.

#83165 
RSS RSS Commentaires
   
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

La rose assassinée
Loic RAMIREZ
Vieilles de plus de 50 ans, souvent qualifiées par les médias de narco-terroristes, les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC), restent avant tout une organisation politique avec des objectifs bien précis. La persistance de la voie armée comme expression ne peut se comprendre qu’à la lumière de l’Histoire du groupe insurgé. En 1985, s’appuyant sur un cessez-le-feu accordé avec le gouvernement, et avec le soutien du Parti Communiste Colombien, les FARC lancent un nouveau parti politique : (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La liberté commence où l’ignorance finit.

Victor Hugo

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.