RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Dernières Brèves

Rubrique : Editorial

Faut-il haïr les journalistes ?

Prenez-en dix qui répètent à l’envi cette infox : Mélenchon pousse à la violence car il a dit : « La haine des journalistes est saine » (1).
Prenez-en autant qui, sans moufter, laissent Castaner salir ainsi leur micro : « Je ne connais aucun policier, aucun gendarme, qui ait attaqué des gilets jaunes. (...)

23 

Cesare Battisti ou la faute d’Evo Morales

François Mitterrand lui avait accordé un asile politique que Chirac lui retira. L’écrivain Cesare Battisti se réfugia au Brésil où Lula l’accueillit. Et puis, la politique a été la plus forte : Chavez et Fidel morts, Lula en prison, un président fasciste s’emparant du Brésil, Cesare crut trouver refuge en (...)

26 

La première des violences

« Il n’y a pas de moyen plus violent de coercition des employeurs et des gouvernements contre les salariés que le chômage. Aucune répression physique, aucune troupe qui matraque, qui lance des grenades lacrymogènes ou ce que vous voulez. Rien n’est aussi puissant comme moyen contre la volonté tout (...)

20 

Essoufflement

N’y tenant plus, Brigitte Macron est descendue dans la rue pour acheter ses croissants et ses brioches. Elle a rencontrée une brave retraitée qui lui a dit :
« Vous êtes bien habillée. On est fiers que vous remplaciez Marianne. Continuez à rénover le palais, c’était une ruine, ce bâtiment ».
Puis, la (...)

13 

Enucléator a parlé de boue

La fois d’avant, ses conseillers en communication lui avaient dit de poser ses mains à plat sur le bureau, comme pour le faire tourner (« Esprit des grands présidents, es-tu là ? ») ou comme pour faire sécher son vernis à ongles. N’a-t-on pas dit que sont teint est si altéré par la frayeur physique (...)

45 

Envie de vomir ? Trop bu ou trop lu, camarade

Les gilets jaunes grognent. Leur mobilisation s’essouffle. Jean-Luc Mélenchon éructe. Les médias informent.
Variante pertinente : Malgré le froid et la traditionnelle « trêve des confiseurs » les gilets jaunes restent présents dans les rues. Jean-Luc Mélenchon les soutient. Les médias enfument.
Les (...)

15 

Marie-Antoinette va nous parler

En vertu des pouvoirs qui ne lui sont pas octroyés, Brigitte Trogneux-Macron de la Providence envisage de parler aux Français. Dame ! recluse dans son Palais de 11 0000 m2, elle rêve de pouvoir à nouveau aller chez le boulanger pour acheter de la brioche.
Pour sa prestation télévisée, elle aurait (...)

15 

Sourire jaune

Je vais vous dire, ô lecteurs amis du peuple : si vous n’avez jamais vu, pour de vrai, des « sans dents », faites l’effort de descendre dans la rue quand des gilets la jaunissent. Parlez avec ceux dont les traits sont marqués par la misère et parfois la clope et gros rouge (ces néfastes béquilles de (...)

19 

J’ai fait un rêve (merveilleux)

Le mouvement des gilets jaunes faisait sa jonction avec les organisations qui ont toujours été porteuses de leurs revendications, la police et l’armée lâchaient Macron qui s’enfuyait chez son ami le prince d’Arabie Saoudite.
Les gilets jaunes exigeaient et obtenaient la libération de tous les (...)

11 

J’ai fait un cauchemar

Un gilet jaune, la main arrachée, faisait la queue pour passer à la fouille et au détecteur de métaux à l’entrée d’un marché de Noël vegan afin d’aller boire un horrible vin chaud hors de prix (et dont le goût de piquette était masqué par un excès de cannelle), servi par la mère Macron (non maquillée) dans (...)

10 

Les gilets jaunes fichés « J » et « C ».

Questions de José Espinosa, collaborateur du Grand Soir.
« Comment se fait-il que les manifestants gilets jaunes soient fouillés et que des terroristes connus de la police se promènent librement avec une arme dans la poche ? Comment est-il possible qu’après l’attentat, le coupable s’échappe malgré (...)

36 

Eh bien, BFMTV n’est pas eh bien une télé eh bien d’information

Les « journalistes » de BFMTV plantés dans la rue avec un micro, face à la caméra, doivent-ils, pour être titularisés, prononcer un maximum de « eh bien ! » en un minimum de temps ?
En vérité, ces perruches et perroquets apprennent le métier les uns chez les autres, vautrés dans un mou psittacisme qui (...)

21 

La violence selon Jean Jaurès (pacifiste)

Violence du peuple Ah ! les conditions de la lutte sont terriblement difficiles pour les ouvriers ! La violence, pour eux, c’est chose visible […] Oui, la violence c’est une chose grossière, palpable, saisissable chez les ouvriers : un geste de menace, il est vu, il est retenu. Une démarche (...)

18 

Les gilets jaunes à la télé

Pour Jean-François Bélurgues, du think tank EIE ( Etudes des interactions économiques ), le gouvernement et les gilets jaunes sont pareillement dépassés.
Jérôme Coulange, analyste des révoltes en France et professeur à Sciences-Po, souligne que le combat des gilets jaunes « peut se comprendre », mais (...)

14 

Gilets jaunes, violence et apolitisme

D’abord, il faut bien savoir ceci : Dans toute idée, il faut chercher à qui elle va et de qui elle vient ; alors seulement on comprend son efficacité .
La violence ? On dit d’un fleuve emportant tout qu’il est violent, mais on ne dit jamais rien de la violence des rives qui l’enserrent.
J’ajoute : (...)

24 

Journalistes*, relevez-vous ! Et le peuple vous aimera comme il aime un CRS qui enlève son casque.

Les petites-mains toulousaines de Bolloré, des journalistes de terrain qui servent sa fortune via BFM-TV et CNews, vont boycotter la prochaine manif des gilets jaunes qui les ont mal reçus le samedi 24 novembre.
Ils portent plainte contre les gilets jaunes qui les ont insultés. S’ils avaient un (...)

Comment un journaliste de BFM-TV a failli mourir (de peur) à Toulouse

Jean-Wilfrid Forquès, journaliste toulousain de BFM-TV a été pris verbalement à partie samedi par des gilets jaunes à Toulouse. Il avait pourtant bien camouflé le logo du micro de BFM-TV sous une bonnette noire, mais, dit-il, « à Toulouse, je suis identifié ».
Premières constatations : ce journaliste (...)

23 

Assange peut envier le sort de Sakharov

Sakharov. Le monde entier connaît ce savant qui parla haut et fort devant les « maîtres du Kremlin », ce qui lui valut des tracasseries innommables, des surveillances indignes et jusqu’à une relégation à Gorki de 1980 à 1986, ce qu’il appela un « exil doré ». Réhabilité, il sera par la suite élu au (...)

Vivent les gilets jaunes (même si cet accessoire vestimentaire est moche et leurs porteurs hors la loi) !

La Révolution française (parfaitement illégale), qui émerveilla le monde et à laquelle la France doit encore son prestige au-delà de ses frontières ne fut autorisée par personne et elle fut marquée par des périodes de violence.
Je cherche vainement ce qui fut grand dans le passé et, en même temps, (...)

La machine ne grince même pas et c’est en silence qu’elle broie

A lire et faire lire en remplaçant simplement « ouvriers » par « gilets jaunes ». Ça marche assez bien aussi.
« Oui, la violence, c’est une chose grossière, palpable, saisissable chez les ouvriers gilets jaunes : un geste de menace, il est vu, il est retenu. Une démarche d’intimidation est saisie, (...)

12 
afficher la suite 0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 1220