RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Auteur : Doctors For Assange

La persistance de torture et de négligence médicale à l’égard de Julian Assange (The Lancet)

Doctors For Assange
William Hogan, Stephen Frost, Lissa Johnson, Thomas G Schulze, E Anthony S Nelson, William Frost, au nom de Doctors for Assange info@doctorsassange.org Cette lettre compte 216 signataires, représentant 33 pays (TABLEAU 1). Médecins pour Assange, États-Unis (WH, TGS) ; Médecins pour Assange, Royaume-Uni (SF, WF) ; Médecins pour Assange, Australie (LJ) ; Médecins pour Assange, Allemagne (TGS) ; Médecins pour Assange, Hong Kong (EASN) ; et Médecins pour Assange, Suède (SF, WF) Contexte Le 17 février 2020, Doctors for Assange, un groupe qui compte maintenant plus de 200 médecins, a écrit dans The Lancet demandant la fin de la torture et de la négligence médicale de Julian Assange (1). Depuis lors, aucune autorité responsable n'a agi pour mettre fin, ou même enquêter, sur la torture et la négligence médicale de M. Assange. Au lieu de cela, les actions en cours des États-Unis (US) et du Royaume-Uni (UK), et l'inaction de l'Australie, ont perpétué et intensifié la campagne de persécution collective et de (...) Lire la suite »

Déclaration de Doctors4Assange sur l’audience de mise en liberté sous caution pour risque de coronavirus

Doctors For Assange
27 mars 2020 - Doctors4Assange condamne fermement la décision prise mercredi par la juge de district britannique Vanessa Baraitser de refuser la liberté sous caution à Julian Assange. Malgré notre déclaration antérieure sans équivoque [1] [voir version française - NdT] selon laquelle M. Assange court un risque accru de maladie grave et de décès s'il contracte un coronavirus, et les preuves fournies par les experts médicaux, Baraitser a écarté ce risque, citant les directives britanniques pour les prisons en réponse à la pandémie mondiale : "Je n'ai aucune raison de ne pas me fier à ces conseils, qui sont à la fois fondés sur des preuves et fiables et appropriés" [2]. Toutefois, M. Baraitser n'a pas abordé la question du risque accru pour M. Assange par rapport à la population carcérale générale du Royaume-Uni, sans parler des prisonniers du HMP Belmarsh où Assange est incarcéré. Elle n'a pas non plus abordé le consensus médical et juridique qui se dessine rapidement, selon lequel les prisonniers (...) Lire la suite »

Réponse au ministre Payne (Communiqué de presse )

Doctors For Assange

Des médecins avertissent que Julian Assange est exposé à un risque accru de coronavirus ; réfutent la réponse du gouvernement australien à leurs lettres.

La ministre des affaires étrangères (Australienne) Marise Payne nie les violations des droits de l’homme contre Julian Assange, défiant les appels croissants des experts médicaux et des droits de l’homme pour sauver la vie d’un citoyen australien.

18/03/20 - Près de 200 médecins du monde entier - dont le Royaume-Uni, l'Australie, la Suède et les États-Unis - ont aujourd'hui rejeté les affirmations du gouvernement australien selon lesquelles l'éditeur de WikiLeaks emprisonné, Julian Assange, bénéficie d'un traitement et d'un procès équitables au Royaume-Uni. Dans une lettre adressée au ministre australien des affaires étrangères, Marise Payne, publiée aujourd'hui, Doctors for Assange déclare que le gouvernement australien doit tenir compte des appels croissants des autorités médicales, juridiques et des droits de l'homme pour qu'il intervienne afin de garantir la liberté et de protéger la vie du journaliste australien, plusieurs fois primé. Compte tenu de la propagation de COVID-19, les médecins écrivent : "Le président de l'Association des Gouverneurs de Prisons ayant averti que les prisons sont des "terrains fertiles" pour le coronavirus, la vie et la santé de Julian Assange sont plus menacées en raison de sa détention arbitraire pendant cette (...) Lire la suite »

Mettre fin à la torture et à la négligence médicale de Julian Assange (The Lancet)

Doctors For Assange
Le 22 novembre 2019, nous, un groupe de plus de 60 médecins, avons écrit au ministre de l'intérieur britannique pour lui faire part de nos graves inquiétudes concernant la santé physique et mentale de Julian Assange. Dans notre lettre, nous avons documenté un passé de refus d'accès aux soins de santé et de torture psychologique prolongée. Elle demandait qu'Assange soit transféré de la prison de Belmarsh à un CHU pour y être éxaminé et recevoir des soins. Face aux preuves de torture, non traitée et continue, nous avons également soulevé la question de l'aptitude d'Assange à participer à la procédure d'extradition américaine. N'ayant reçu aucune réponse substantielle du gouvernement britannique, ni à notre première lettre ni à notre lettre de suivi, nous avons écrit au gouvernement australien, lui demandant d'intervenir pour protéger la santé de son citoyen. À ce jour, aucune réponse n'a malheureusement été reçue. Entre-temps, de nombreux autres médecins du monde entier se sont joints à notre appel. Notre (...) Lire la suite »

Julian Assange : Deuxième lettre ouverte au gouvernement du Royaume-Uni

Doctors For Assange
4 décembre 2019 Au Lord Chancelier et Secrétaire d'Etat à la Justice CC : Ministre de l'Intérieur RE : URGENCE MEDICALE - MR JULIAN ASSANGE Nous, les médecins soussignés,avons écrit au Ministre de l'Intérieur britannique le vendredi 22 novembre 2019 pour lui exprimer nos préoccupations sérieuses et unanimes concernant les rapports crédibles sur la détérioration rapide de la santé de M. Julian Assange et la possibilité de sa mort dans une prison britannique. Notre lettre ouverte a reçu une couverture médiatique mondiale et d'innombrables lettres de soutien de médecins et d'autres personnes dans le monde entier. Entre autres sources crédibles, notre lettre citant le professeur Nils Melzer, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture, qui a visité M. Assange le 9 mai 2019 à la prison de Belmarsh avec deux experts médicaux spécialisés dans les enquêtes et la documentation de la torture. Le professeur Melzer a rapporté le 31 mai 2019 que M. Assange présentait tous les symptômes typiques des (...) Lire la suite »

Préoccupations des médecins au sujet de la situation critique de M. Julian Assange - Lettre ouverte au ministre britannique de l’Intérieur (Consortium News)

Doctors For Assange
Nous écrivons cette lettre ouverte, en tant que médecins, pour exprimer nos graves préoccupations concernant la santé physique et mentale de Julian Assange. Nos préoccupations professionnelles font suite à la publication récente des témoignages poignants de Craig Murray et John Pilger lors de l'audience sur la gestion de l'affaire le lundi 21 octobre 2019 au tribunal de première instance de Westminster. L'audition concernait l'audition à venir, en février 2020, de la demande d'extradition de M. Assange vers les États-Unis présentée par le gouvernement américain au sujet de son travail en tant qu'éditeur d'informations, y compris des informations sur des crimes présumés du gouvernement américain. Nos préoccupations ont encore été renforcées par la publication, le 1er novembre 2019, d'un nouveau rapport du Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, Nils Melzer, dans lequel il déclare : « A moins que le Royaume-Uni ne change (...) Lire la suite »