RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Allons z’enfant de la partie

Lecteur régulier du grand soir , j’admire votre lucidité et votre courage à faire valoir la vérité.
Je me permets de contribuer modestement à votre journal avec votre permission par ce texte .
Salutations très distinguées à toute l’équipe .

ALLONS Z’ ENFANTS DE LA PARTIE !

Allons z’enfants de la partie de mascarade
que nous joue les zélateurs de ce système
prompt à distribuer à leurs coreligionnaires,
Et amis nantis les trésors des caisses vides des états,
pour les décharger du poids accablant
des cotes, des tailles ponctionnés
sur nos forces vives et travailleuses
Lasses de s’échiner jour et nuit pour quelques sous percés
à trouver comme juste salaire une maigre pitance.

Allons z’enfants de cette partie de poker menteur
qui se joue à notre barbe dont les mises
folles sont à notre charge,
dont les joueurs aux poches pleines
nous concèdent piètrement
quelques pourboires en aumône
jetés à nos pieds pour masquer
leurs impertinents gains
de ce jeu entre amis et copains coquins .

Allons z’enfants de la partie
ne disons mot, nos amis
remarquables travaillent pour nous,
pourquoi gueuler ?
Pourquoi râler ?
Ne transforment t-ils pas la société
pour notre bien ?
Soyons heureux,
soyons juste, ne médisons pas,
n’enrageons pas,
ils sont justes,
ils sont bons,
ils partagent le fruit
de nos souffrance avec nous
qui cherchons dans la peur notre pain quotidien.

Allons z’enfants de cette partie de la société.
Pourquoi tant de haine, ils font de leur mieux,
ils font ce qu’ils peuvent et ce qu’il doivent pour nous.
Partageons se disent ces amis des hautes sphères
donnons à ceux qui n’ont pas ,
donnons une preuve de charité
à nos frères en colère
Partageons, soyons justes charitables .
faisons l’aumône dieu nous le rendra .

Allons nous z’enfants de la patrie
faire la révolution ?
Renouveler le 14 juillet 1789 ?
Refaire mai 68 pour
de simples broutilles,
Nous rebeller pour cela ?
Pourquoi tant de jalousie
Envers ceux qui nous gouvernent
et leurs amis qui nous possèdent
et nous exploitent ?
Ne devrions pas aimer notre prochain
comme nous même ?
Même si ils nous entubent une fois de plus
et nous entuberont encore jusqu’à la moelle.
Même si ils veulent encore nous licencier
Pour avoir encore et encore plus de tune ?
Pourquoi mes frères avons-nous
Contre eux de la colère et des ressentiments ?
ne vous donnent-ils pas au moins
de quoi survivre même si c’est très,
même si ce n’est rien ?
Pourquoi envier son prochain ?
Allons ! Soyons bon perdant,
Tout ça n’est pas grave.

Allons z’enfants de la partie de racket
Organisée par une clique d’amis aigrefins
Qui nous détrousse de notre fierté !
En nous jetant à la rue sans ménagement
Pour donner à leurs amis actionnaires
Qui réclament toujours plus, toujours plus
De rentabilité, Plus de plans sociaux ,
pour gagner plus, plus de dividendes.
Travaillez, travaillez plus,
toujours plus pour gagner plus pour eux .

Allons, ressaisissons nous soyons content de notre sort,
Regardons les fièrement, dignement nager dans l’opulence
Admirons leur réussite.
N’en voulons pas à leur impossibilité
à faire de nous des crève- la faim ,
Prenons notre mal en patience ,
Courage, souffrons sans gémir,
Aimons les, ils sont si bon pour nous.

Allons z’enfants de la partie négligée de la république !
Soyons zen, cool, cool ne nous fâchons pas
C’est peut être notre destin .
Nous supportons si bien la misère.
Prenons ce qu’on nous donne
et taisons-nous pour ne pas trop les contrarier,
Pour ne pas trop les empêcher de travailler,
Arrêtons nos conneries, nos grèves stupides ,
nos revendications, et nos râlements perpétuels.

Pourquoi toujours avoir envie de vouloir
Toujours plus que ce qu’on nous donne .
Ils sont si bon pour nous.
Peut être qu’ils finiront par nous comprendre
Tôt ou tard, dans une ou deux décennies ?
un siècle,un moment, un jour peut être.
Ils feront un petit geste généreux envers nous
fatigués de nos jérémiades
et de notre manque de coeur
à ne pas vouloir comprendre que
La richesse ne se partage qu’entre amis.

http://www.copyrightdepot.com/rep108/00042081.htm

URL de cet article 11971
  

Palestine, photographies de Rogério Ferrari
Préface, Dominique Vidal - Texte, Leïla Khaled Rogério Ferrari n’est pas un reporter-photographe. Il ne scrute pas, ne témoigne pas, n’écrit pas d’images. Il s’emploie à rendre au plus grand nombre ce qu’il a reçu en partage : l’humanité tenace de celles et ceux à qui elle est déniée. Existences-Résistances est un alcool fort, dont l’alambic n’a pas de secret ; il lui a suffit de vivre avec celles et ceux qui en composent le bouquet. Au bout de ces images, point d’ivresse. Mais un silence. De ces silences (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« A toute époque, les idées de la classe dominante sont les idées dominantes : autrement dit, la classe qui est la puissance matérielle dominante de la société est en même temps la puissance spirituelle dominante. La classe qui dispose des moyens de la production matérielle dispose en même temps, de ce fait, des moyens de la production intellectuelle, si bien qu’en général, elle exerce son pouvoir sur les idées de ceux à qui ces moyens font défaut. Les pensées dominantes ne sont rien d’autre que l’expression en idées des conditions matérielles dominantes, ce sont ces conditions conçues comme idées, donc l’expression des rapports sociaux qui font justement d’une seule classe la classe dominante, donc les idées de sa suprématie. »

Karl Marx

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.