RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
2005-05-04

Appel à mobilisation contre l’OMC : Tous devant l’Ambassade d’Australie.



L’Organisation Mondiale du Commerce, largement délégitimée depuis l’échec des conférences ministérielles de Seattle et de Cancun, fait de la surenchère dans la violation du droit. En contrevenant à ses propres statuts, elle s’apprête à tenir à Paris, le 4 mai prochain, une « Mini- ministérielle » en marge de la réunion de printemps de l’OCDE.

Le terme mini-ministérielle est une insulte aux règles les plus élémentaires censées régir l’Organisation. Statutairement, une conférence ministérielle doit réunir tous les ministres de l’économie des pays membres. Or à répétition, et cette année depuis le sommet de Davos, se tiennent des mini-ministérielles. Les majors de l’économie mondiale y convient quelques pays en écartant tous les autres : Mombasa, au Kenya, les 2 et 3 mars, où 42 personnes de la société civile ont été arrêtées*, Chiba City, au Japon le 10 avril et bientôt Paris, le 4 mai. Le but de ces exercices de l’ombre est clair : parvenir à relancer les négociations qui patinent, en contournant la volonté de la majorité des pays membres. Car les pays du Sud réclament toujours le respect des engagements des USA et de l’Union Européenne de supprimer leurs subventions aux exportations agricoles.

Quant aux négociations sur les services (AGCS), malgré les pressions exercées, y compris directement à Genève par des émissaires des grands lobbies de services pour que les secteurs les plus vitaux - santé, éducation, eau, environnement, culture- soient livrés à la loi du marché... elles piétinent. Pour remédier à ces « lenteurs », la mini-ministérielle de Paris devrait accoucher d’une feuille de route pour arriver en bon ordre à la conférence ministérielle de Hong Kong (dec 2005).

Depuis 10 ans, les politiques néolibérales imposées par l’OMC ont déjà détruit les moyens d’existence de centaines de millions de paysans, accéléré la destruction des écosystèmes et la prolifération des bidonvilles, tandis de la malnutrition a connu une recrudescence alarmante. Au Nord, la casse des services publics, le recul des droits sociaux et de la législation du travail sont en phase avec le programme de l’AGCS. La directive Bolkenstein, provisoirement mise de côté, préfigure cette libéralisation totale du commerce des services, véritable programme commun du tandem euro- américain à l’OMC.

En sa dixième année d’existence, le triste bilan de l’organisation ne laisse plus de doute quant à son rôle funeste pour les peuples, pour la planète et pour la démocratie elle-même. l’OMC n’est tout simplement plus crédible.

10 ans, ça suffit !

Tous devant l’Ambassade d’Australie
Rue Jean Rey
75007 Paris
M° Bir Hakeim
le 4 mai à partir de 10h00 pour manifester notre rejet des politiques néolibérales, qu’elles soient inscrites dans les Accords de l’OMC ou dans la Constitution européenne


Confederation paysanne
81avenue de la République - 93170 BAGNOLET
01.43.62.04.04
contact@confederationpaysanne.fr.



URL de cet article 2275
  

Gabriel Péri : homme politique, député et journaliste
Bernard GENSANE
Mais c’est vrai que des morts Font sur terre un silence Plus fort que le sommeil (Eugène Guillevic, 1947). Gabriel Péri fut de ces martyrs qui nourrirent l’inspiration des meilleurs poètes : Pierre Emmanuel, Nazim Hikmet, ou encore Paul Eluard : Péri est mort pour ce qui nous fait vivre Tutoyons-le sa poitrine est trouée Mais grâce à lui nous nous connaissons mieux Tutoyons-nous son espoir est vivant. Et puis, il y eu, bien sûr, l’immortel « La rose et le réséda » qu’Aragon consacra (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

A force de tout voir on finit par tout supporter...
A force de tout supporter on finit par tout tolérer...
A force de tout tolérer on finit par tout accepter...
A force de tout accepter on finit par tout approuver.

Saint Augustin

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.