RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Pour Gaza

Appel urgent au Président colombien Gustavo Petro Urrego

Monsieur le Président Gustavo Petro, chers amis et destinataires de cette communication.

C’est avec inquiétude et angoisse que nous assistons à l’ignoble génocide perpétré par l’État sioniste d’Israël contre le peuple palestinien. Dans le même temps, les États-Unis complices de cette horreur, ont déployé leur appareil de guerre dans la zone de conflit et soutiennent le gouvernement de Netanyahou en lui fournissant des armes. Pendant des décennies, ils ont dépensé une fortune pour armer Israël. Ce drame n’est pas nouveau, c’est 75 ans d’ignominie depuis la création même de cet Etat. C’est la disproportion aberrante de deux puissances qui s’acharnent sur un petit territoire et son peuple.

La douleur et l’indignation nous ont saisis, les images en révèlent toute l’iniquité, ils ont même bombardé des hôpitaux et des centres de réfugiés, causant à ce jour plus de dix mille morts sans compter les disparus, en grande majorité des filles, des garçons et des femmes sans défense, la population civile. Nous assistons à la destruction et au carnage d’un peuple dans toutes ses dimensions.

Naturellement, cette ignominie a été condamnée dans différentes parties du monde. Des manifestations de masse ont eu lieu dans de nombreuses villes. Aujourd’hui, plusieurs pays se sont exprimés. En ce qui nous concerne, nous sommes encouragés par vos déclarations courageuses, qui décrivent la barbarie de l’État d’Israël comme ce qu’elle est : un génocide, ainsi qu’un "nettoyage" ou une élimination ethnique continue depuis 75 ans. Vous avez souligné que le régime sioniste a violé les droits de l’homme, qu’il a ignoré toutes les résolutions de l’ONU. Vous avez également condamné son action inhumaine, ce dont nous vous sommes reconnaissants. La Colombie, comme plusieurs autres pays, a rappelé ses ambassadeurs pour consultation. L’État plurinational de notre pays frère, la Bolivie, a rompu ses relations diplomatiques et économiques avec l’État israélien.

Il s’agit d’une déclaration énergique de votre part, mais il est plus important de la ratifier, de faire un pas de plus ; ce pas en avant au milieu des fumées de bombes pour dire Stop !

Pour cette raison et face à un tel malheur, Monsieur le Président Gustavo Petro, nous présentons notre pétition, qui vient du cœur des secteurs populaires qui ont voté pour le gouvernement de changement que vous présidez avec Francia Márquez. Nous appelons également les Colombiens qui lisent ce communiqué à se joindre à cette clameur en signant la pétition suivante.

Nous nous permettons de vous demander, Monsieur le Président Gustavo Petro, la rupture immédiate des relations diplomatiques, économiques et politiques avec l’État d’Israël et par conséquent, l’expulsion de notre territoire du corps diplomatique de ce pays ainsi que l’annulation de tous les contrats concernant les systèmes de sécurité militaire et les armements et/ou leur embargo.

Nous élargissons à d’autres considérations : il est impératif d’annuler l’accord qui, de manière absurde et regrettable, nous donne le statut de "partenaire stratégique" de l’OTAN, étant donné que notre pays n’a aucune raison géographique ou politique d’appartenir à cette organisation. L’existence de bases militaires étasuniennes sur notre territoire et notre adhésion à cette organisation militaire, qui va à l’encontre de la paix mondiale, non seulement menacent notre souveraineté, mais nous placent également en position d’allié des forces militaires américaines dans le scénario d’une éventuelle guerre entre puissances étrangères. La Colombie se considère également comme un pays "non aligné", ce qui n’existe malheureusement que dans les paroles, car dans la pratique nous ne le sommes pas, étant signataire de ces accords avec l’OTAN et acceptant l’existence de bases militaires étasuniennes sur notre territoire, une situation que vous avez combattue et dénoncée à l’époque. Affirmer la souveraineté de la Colombie devant le monde et positionner notre pays comme un territoire de paix constituerait la ratification de votre politique de paix totale, non seulement pour notre territoire mais aussi pour la planète, conformément à votre position de leader mondial pour la paix dans le monde.

Nous, personnes colombiennes résidant en Colombie et à l’étranger, signons cette pétition avec une reconnaissance et une considération sincères, Monsieur le Président :

Gloria Gaitán, combattante sociale et écrivaine, fille du grand leader Jorge Eliécer Gaitán.

Hernando Calvo Ospina, écrivain, journaliste, réalisateur de documentaires, Paris, France.

Renán Vega Cantor, écrivain, professeur d’université. Bogota, Colombie.

Reynaldo Spitaletta, écrivain, journaliste, Medellín, Colombia.

Daniel Libreros, professeur de recherche, Bogotá, Colombie.

Victor de Currea-Lugo, médecin, professeur d’université, Bogota, Colombie.

Juan Manuel Arango, journaliste, Colombie.

Blanca Merz, activiste colombo-allemande, Hambourg, Allemagne.

Mauricio Vidales, poète et chroniqueur, Hambourg, Allemagne.

Eleazar Plaza, écrivain et éditeur, Cali, Colombie.

Alberto Aguilera, historien, chercheur, Cali, Colombie.

Juan Diego García, écrivain, Colombie.

Matilde E. Trujillo, éducatrice populaire, Cali, Colombie.

Luis Alfonso Mena, journaliste, Cali, Colombie.

Hildebrando Arévalo, historien et professeur, Cali, Colombia.

Luis Carlos Domínguez Prada, avocat, defenseur DH, Bogotá, Colombie.

Manuel Caicedo Paz, activiste sociopolitique, Cali, Colombie.

José Urbano, documentaliste, Cali, Colombie.

Carlos Fuentes Delgado, professeur d’université, Cali, Colombie.

Iván Enrique Chaves, travailleur de la santé, Cali, Colombie.

Harold Adolfo Ortíz Calero, professeur de philosophie, Cali, Colombie.

Henry Montesdeoca, artiste, Cali, Colombie.

María Piedad Ossaba, journaiste independante, París, France.

Mario Ossaba, artiste peintre, París, France.

Lilian Eugenia Gómez Álvarez, agronoma, Medellín, Colombie.

David López, juriste AIDHES, Suisse.

Álvaro Lopera, journaliste, Colombie.

Eliécer Jiménez Julio, Journaliste, Suisse.

Evelio Loayza, defenseur de DH, Cali, Colombie.

Alcides Lesmes, defenseur de DH, Valencia, Espagne.

José Manuel Gómez, exilé politique, Genève, Suisse.

Zoilo Angulo Ríos, ingeniero agrónomo, candidato PHD, Valencia, Espana.

Nelson Restrepo Arango, abogado, defensor DH, exiliado, Madríd, Espana.

Jaime Jiménez García, historiador, abogado , Medellín, Colombia.

Carlos Arturo Velandia, promotor de paz, Medellín, Colombia.

Patricia Quintero, docente exiliada en Bélgica.

André Veraart, pensionado, Bélgica.

Cecilia Saavedra Ruiz, periodista, directora Cooperativa Zuma Qamana, Bogotá, Colombia.

Rodrigo Vargas, defensor DH, CPDH, Cali, Colombia.

Heidy Rojas, tecnóloga en proyectos, defensora DH CPDH, Cali, Colombia.

Jovanny Rojas, defensor de DH, desmovilizado firmante de paz FARC-EP, Cali, Colombia.

Milton Luna, docente, licenciado en Química, Cali, Colombia.

Diego Gil, escritor, Cali, Colombia.

Ana Ruth Mejía, arquitecta, Cali, Colombia.

Yamil Gutiérrez, filósofo, Cali, Colombia.

Stella Jane Potes Cortés, artista, Cali, Colombia.

Jairo Ramírez Benjumea, psicólogo social UNAD, Cali, Colombia.

Pablo Angarita, actor, dramaturgo, director escénico, Cali, Colombia.

Margarita María Aristizábal Ariza, antropóloga, Cali, Colombia.

Hugo Sánchez, gestor cultural, director Café Cinema, Bogotá, Colombia.

Luna Vera, actriz, gestora cultural, artivista, Bogotá, Colombia.

Aleida Tabares Montes, actriz, dramaturga, directora escénica, poeta. Bogotá, Colombia.

María Catalina Hurtado, licenciada en Ciencias Sociales, Cali, Colombia.

Clemencia Gálvez, profesora de literatura, poeta. Cali, Colombia.

José Figueroa Fernández, exiliado en Bruselas, Bélgica.

María Fernanda Quintero, geógrafa, investigadora Territorio y Población, Bogotá, Colombia.

Miguel Hernández Chavarro, ingeniero industrial, Bogotá, Colombia.

Javier Meza Lagrancurth, ingeniero de petróleos, Santa Marta, Colombia.

Marco Alfredo Forero Parra, abogado, Bogotá.

Luis Eduardo Agudelo Caro, pensionado, Bogotá.

Eduardo Duplat Sanjuan, desmovilizado M19, Cúcuta, Colombia.

Iván Bocanegra, ingeniero mecánico, Corinto, Colombia.

Adolfo León Arciniegas Martínez, apicultor, Palmira, Colombia.

Mauricio Domínguez Caicedo, profesor universitario, Cali, Colombia.

Alfredo Martínez Vásquez, médico veterinario zootecnista, Cali, Colombia.

Francia Elena Prado Cedano, abogada, Cali, Colombia.

Jorge Kujar, artista plástico, Cali, Colombia.

Jesús Alberto Gómez, arquitecto, Cali, Colombia.

José Ramírez, exiliado del M19 en Espana.

Walter Tello, artista plástico, Cali.

Beatriz Eugenia Hurtado, artista plástica, Cali, Colombia.

Marta Inés Hurtado, poeta, Cali, Colombia.

Harrinson Riascos Torres, ingeniero de sistemas, Hamburgo, Alemania.

Victor Edgar Vélez Giraldo, artista campesino, Palmira, Colombia.

Edgar Aníbal Roa Zamora, líder social, Cali, Colombia.

Ángela María Quintero, psicóloga, PhD Universidad de Valencia, Espana.

Emely Marín, abogada defensora de DH, Valencia, Espana.

Willie Milton Hostos Álvarez, artista plástico, Valencia, Espana.

María Cristina Palacio, socióloga, especialista política pública, Manizales, Colombia.

Gladys Giraldo, psicóloga, Medellín, Colombia.

Alba Nora Aristizábal, abogada defensora de DH, Manizales, Colombia.

Amparo Mejía Arbeláez, socióloga, Manizales, Colombia.

David Marcelo Idarraga, publicista, Barcelona, Espana.

Pietro Alfonso Schiavo, entrenador de fútbol, Köln, Alemania.

Sara García, economista, Valencia, Espana.

Rafael Escobar, publicista, Cali, Colombia.

Anilsa Caicedo Salazar, abogada Universidad Nacional, Bogotá, Colombia.

Jairo Restrepo, periodista independiente, EE.UU.

Juan Carlos García Rivera, antropólogo Universidad Nacional, Bogotá, Colombia.

Miryam Christel, socióloga, Stuttgart, Alemania.

Gloria Mesa, licenciada en filología inglesa, pensionada, Manizales, Colombia.

María Carolina Estepa Becerra, abogada, Bogotá, Colombia.

Juan Pablo Estupinan, abogado, Bogotá, Colombia.

Blanca Lucía Mera, abogada de la Procuraduría, Bogotá, Colombia.

Francia Elena Correa, psicóloga, Manizales, Colombia.

Luz Marina Cruz Pérez, psicóloga, Pereira, Colombia.

María Emma Rodriguez Mosquera, activista social, Cali, Colombia.

Johanna María López, enfermera jefe, Medellín, Colombia.

Beatriz del Socorro Escobar, abogada, Medellín, Colombia.

Silverio Mejía, artista, Manizales, Colombia.

María Teresa Puerta Marín, activista social, Toronto, Canadá.

Oswaldo Quintero, abogado, Pereira, Colombia.

Claudia Patricia Gómez, trabajadora social, Bogotá, Colombia.

Silvia Zuleta, activista social, Barcelona, Espana.

Martha Isabel Povea de Caicedo, docente pensionada, Armenia, Colombia.

Laura Vargas, administrativa, Valencia, Espana.

Stella García, administradora de empresas, Cali, Colombia.

Patricia Duque, terapeuta en Medicina Tradicional Oriental, Cali, Colombia.

César A. Duque Córdoba, abogado, funcionario público, Cali, Colombia.

Yira Bolaños Arturo, coordinadora proyecto reincorporación y reconciliación Alcaldía de Cali

Patricia González, administradora de negocios, Cali, Colombia.

Daniela Córdoba, profesional en Negocios Internacionales, Cali, Colombia.

Silvia María Salazar Giraldo, abogada, defensora DH, Cali, Colombia.

Rosalba Hernández, comerciante independiente, Cali, Colombia.

Gladys Córdoba, jubilada, Cali, Colombia.

Esperanza Cerón, médica, Cali, Colombia.

Elizabeth Cubaque, lideresa popular, Ciudad Bolívar, Bogotá, Colombia.

Mauricio Duque, marcador de cuero, Cali, Colombia.

Santiago Duque, obrero, Cali, Colombia.

Ángela Liliana Mazuera León, psicóloga, lic. en filosofía, defensora DH, Cali, Colombia.

Pilar Orozco, psicóloga, Cali, Colombia.

NOTA : Puedes unirte a estas más de 120 firmas iniciales dando click en el siguiente enlace : https://chng.it/9rVcDv26QV

URL de cet article 39126
  

Ukraine : Histoires d’une guerre
Michel Segal
Préface Dès le premier regard, les premiers comptes-rendus, les premières photos, c’est ce qui frappe : la « guerre » en Ukraine est un gâchis ! Un incroyable et absurde gâchis. Morts inutiles, souffrances, cruauté, haine, vies brisées. Un ravage insensé, des destructions stériles, d’infrastructures, d’habitations, de matériels, de villes, de toute une région. Deuil et ruines, partout. Pour quoi tout cela ? Et d’abord, pourquoi s’intéresser à la guerre en Ukraine lorsque l’on n’est pas même ukrainien ? (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Briser le mensonge du silence n’est pas une abstraction ésotérique mais une responsabilité urgente qui incombe à ceux qui ont le privilège d’avoir une tribune. »

John Pilger

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.