RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

A propos du film documentaire de Karl Zéro : « Dans la peau de Fidel Castro »

ARTE m’a tuer

Tandis que Bébé Doc, héritier d’une vraie dynastie de la terreur et exilé d’honneur des côtes françaises, prie depuis sa confortable villa qu’on le laisse envoyer quelques millions volés et tâchés de sang pour soulager non pas le peuple haïtien, mais sa conscience - pour peu que Doc junior ait pu un jour en avoir une ; tandis qu’en pleine désolation Haïti se fait annexer par le Grand Frère qui revient à la charge avec sa politique vieille comme le monde du « bon voisin » devant les yeux impuissants de la communauté internationale, et le dentier de la mère France grince en voyant s’envoler des intérêts commerciaux précoloniaux, voici que sur la chaîne Arte débarquent une petite bande de rigolos en manque de premières pages avec un sujet nommé désir : être dans la peau de Fidel Castro.

Voici à nouveau un ramassis de haine et de confusion, un mariage minable entre la littérature de gare et le pseudo bobo relégué à animer les chaines dont personne ne se rappelle l’existence. Voici la cacophonie des penseurs du dimanche qui se prennent pour des journalistes après des flops éditoriaux à répétition et des reportages indignes de ce nom.

Mais il ne faut pas cracher sur eux, car ils s’alimentent du crachat des autres. Il ne faut pas leur répondre avec un longue lettre ouverte, car ils se torchent le cul avec l’indignation des autres, et cela sert uniquement à les faire siéger pour l’éternité dans leurs rôles de victimes du castrisme, du communisme et de toute bête ayant un petit peu de rouge quelque part, y compris les coccinelles…

Il ne faut surtout pas les envoyer broyer du noir dans leur coin. Il faut tout simplement se taire, les laisser parler entre eux et aller donner un coup de main d’une manière où d’une autre aux frères haïtiens, comme le font ces presque 500 médecins cubains depuis plus de dix ans. Et voilà , ils ne méritent pas plus que quelques lignes : aux oubliettes !

Yvette Guevara

URL de cet article 9853
   

Même Thème
Propagande impériale & guerre financière contre le terrorisme
Ibrahim WARDE
« Après chaque attentat, des experts autoproclamés dénoncent les réseaux de financement du terrorisme. Les enquêtes ont beau démontrer que ces attentats nécessitent en réalité très peu de fonds, pour les idéologues endurcis qui forment les bataillons des "guerriers de la finance", l’absence de preuve ne signifie rien : il faut multiplier les attaques contre l’argent caché des terroristes. Or les frappes financières, si elles sont le plus souvent sans effets réels sur leurs cibles officielles, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre.

Karl Marx

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
120 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.