RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Assassinat Christian Poveda / Verdict Procès San Salvador

Ce "procès" n’a été malheureusement que la farce judiciaire attendue, faisant suite aux incohérences de l’enquête de l’instruction qui l’avait précédé.

Cette parodie de justice a été expédié en deux jours, le verdict a été rendu dans la nuit du mercredi 9 mars.

Aucune réponse crédible n’a été donné aux questions :

Pour qui et pourquoi Christian Poveda a été assassiné.

La presse a été interdite d’accès aux audiences du premier jour, et n’a pu suivre le procès que son deuxième et dernier jour.

Le principal témoin à charge « Mayerli », n’était pas présent sur les lieux du crime, mais n’a eu que connaissance de celui-ci, et son identité a été "égaré" durant l’instruction

Le rapport de police fait sur les lieux du crime lors de la découverte du corps concernant les blessures qui ont causé le décès de Poveda était mensonger.

Un témoin a été assassiné en 2010.

RSF, faux cul comme à son habitude, a déclaré à la clôture du procès : "un soulagement et une frustration à l’énoncé du verdict", alors que durant les années de l’instruction ils n’ont fait que de "saluer les avancées positives de l’enquête".

Malgré ou à cause de conflits d’intérêts au sein de RSF (Alain Mingam de RSF et qui est l’agent pour les ventes photo de Poveda, est par ailleurs liée avec Aida Santos Escobar membre du gouvernement salvadorien au ministère de la justice et il en est de même pour la "co-productrice" de La Vida Loca, Carole Solive), donc pour définitivement oublier ce dossier épineux de l’assassinat de Christian, tout ce beau monde conclu que :
" Malgré ses réserves à l’issue de cette affaire, Reporters sans frontières n’ignore en rien la difï¬ culté à lutter contre le crime organisé et à rendre justice dans un tel contexte" ...

Circulez, rien à voir, la farce est terminée.

Et que les affaires continuent, Canal + rediffuse "La Vida Loca" et les ventes photos de Christian marchent bien.

Le président du Salvador Mauricio Funes, pseudo président de gauche et ancien journaliste, qui avait promis que tout serait mis en oeuvre pour éclaircir le meurtre de Christian a préféré laisser l’affaire s’enliser.

Actuellement il reçoit en visite officielle Barack Obama porteur d’un flot de dollars pour soi-disant luter contre le narco-trafic, dollars qui ne sont en fait que le prix de l’allégeance à l’empire US, pour une politique de militarisation sous contrôle américain de l’Amérique Latine sous couvert de lutte contre la drogue,

Tout les experts en conviennent les politiques de prohibition des drogues menées depuis de longues années sont d’un échec total, n’ayant pour seuls résultats que : l’augmentations des profits, le pouvoir des narco-cartels, la corruption des autorités policières et juridiques ainsi que des politiques.

Un commerce clandestin qui se chiffre en tonnes et en milliards de dollars de dollars ne peut se réaliser sans l’assentiment des gouvernements.

Christian Poveda était gênant, son travail de journaliste remettait bruyamment en cause, police, justice, hommes politiques et derrière les réels bénéficiaires des profits (narco-trafic, commerce et trafic d’armes, sociétés privés de sécurité) qui génèrent et utilisent la délinquance violente des maras.

Cordialement,
amisdepoveda@gmail.com

Dans le pdf : San Salvador "Verdict Procès Assassinat Christian Poveda"

Ps :

198 signataires sur la pétition pour la remise en cause de l’enquête des autoritees de la justice du Salvador concernant le meurtre de Christian, dont de nombreux photographes, journalistes, réalisateurs, agences de com, et aussi étudiants et retraités, de France, Belgique, Espagne, Sri Lanka, Italie, Suisse, USA, Canada

Pour la remise en cause de l’enquête judiciaire sur le meurtre de Christain Poveda ( journaliste assassiné au Salvador le 02/09/2009)

son lien court : http://www.lapetition.be/petition.php?petid=8265

La pétition en espagnol :

Petition.be - Para presionar sobre la investigación judicial y esclarecer verdaderamente la muerte de Christian Poveda (periodista asesinado en El Salvador 02/09/2009)
son lien court : http://lapetition.be/en-ligne/petition-8578.html

Deux ajout en espagnol dans le dossier Salvador / Poveda sur le site Chien Guevara :

forget.e-monsite.com
http://sd-1.archive-host.com/membres/up/167664623952614927/_Balance.pdf

Sur le site Michel Collon - L’info décodée :
http://www.michelcollon.info/Ou-en-est-l-enquete-sur-la-mort-de.html
http://www.michelcollon.info/IMG/pdf/Bilan_Enquete_Remis_en_Cause.pdf

URL de cette brève 1699
https://www.legrandsoir.info/assassinat-christian-poveda-verdict-proces-san-salvador.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
RSS RSS Commentaires
   

Michel Boujut : Le jour où Gary Cooper est mort.
Bernard GENSANE
Le jour de la mort de Gary Cooper, Michel Boujut est entré en insoumission comme il est entré dans les films, en devenant un cinéphile authentique, juste avant que naisse sa vocation de critique de cinéma. Chez qui d’autre que lui ces deux états ont-ils pu à ce point s’interpénétrer, se modeler de concert ? Cinéma et dissidence furent, dès lors, à jamais inséparables pour lui. Il s’abreuva d’images « libératrices », alors qu’on sait bien qu’aujourd’hui les images auraient plutôt tendance à nous « cerner ». (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Je pense que l’un des grands défis des Occidentaux, c’est d’être capables de mettre le curseur sur des forces politiques que l’on va considérer comme fréquentables, ou dont on va accepter qu’elles font partie de ce lot de forces politiques parmi lesquelles les Syriennes et les Syriens choisiront, le jour venu. Et je pense que oui, l’ex-Front al-Nosra [Al-Qaeda en Syrie - NDR] devrait faire partie des forces politiques considérées comme fréquentables »

François Burgat sur RFI le 9 août 2016.

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.