RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Assassinats américains par drones au Pakistan : le rapport accablant d’Amnesty International

Le rapport d’Amnesty International sur les homicides perpétrés par les drones de l’administration américaine au Pakistan est accablant. Ce rapport souligne la totale opacité et le non respect du droit international des Etats-Unis dans leur politique d’"assassinats ciblés" par drones interposés. Aymeric Elluin, chargé de campagne armes et impunités chez Amnesty répond aux questions.

On parle de drones capables de déclencher des attaques sur des critères de reconnaissance de formes, de comportements, soupçon de réunion terroriste : qu’est-ce que dit le rapport à ce sujet ?

Notre rapport n’aborde pas les considérations techniques, mais nous avons réussi à prouver que dans un certain nombre de cas, dans neuf attaques, ce sont des civils qui ont été tués, un groupe d’ouvriers de 18 hommes, un enfant de 14 ans, une grand-mère de 68 ans.

Ces attaques par drones sont donc des crimes ?

Tout à fait, ce sont des crimes. Les Etats-Unis sont très doués pour modeler les règles du droit international à leur avantage. Le droit international est pourtant très clair : les civils ne peuvent pas être visées. Si vous devez réagir pour tuer, c’est uniquement en cas de menace imminente de mort. En quoi une personne âgée de 68 ans qui a reçu deux missiles hellfire et dont le corps a été mis en pièces constitue une menace pour le citoyen américain ? Qu’est-ce qui justifie légalement ce type d’attaques ?

Les Etats-Unis seraient devenus un Etat voyou ?

Oui, on pourrait le dire : les Etats-Unis sont en train de détricoter et retricoter le droit international. Le fondement du droit international humanitaire. Le monde ressemble à un immense jeu vidéo. Avec un groupuscule d’hommes aux Etats-Unis qui établit des "kill list" ou parce qu’ils ont vaguement reconnu un vêtement qui pourrait être celui d’un terroriste. La théorie est celle du "sanctuary strike" : on élimine des personnes sur des soupçons. De quel droit les Etats-Unis commettent ces crimes ?

Source : TV5 Monde 22/10/2013

»» http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les-dossiers-de-la-reda...
URL de cet article 23093
  

Même Thème
L’horreur impériale. Les États-Unis et l’hégémonie mondiale
Michael PARENTI
Enfin traduit en français. Notes de lecture, par Patrick Gillard. La critique de l’impérialisme made in USA La critique de l’impérialisme américain a le vent en poupe, notamment en Europe. Pour preuve, il suffit d’ouvrir Le Monde diplomatique de novembre 2004. Sans même évoquer les résultats des élections américaines, dont les analyses paraîtront en décembre, le mensuel de référence francophone en matière d’actualité internationale ne consacre pas moins de deux articles à cette question. Signé Claude (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Nous faisons semblant de ne pas comprendre le lien entre notre confortable niveau de vie et les dictatures que nous imposons et protégeons par une présence militaire internationale.

Jerry Fresia

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.