RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Depuis un quart de siècle, le monde arabe vit au rythme des coalitions.

Au temps béni des coalitions

Et, de coalition en coalition, ce monde s’enfonce un peu plus dans la régression, le chaos et la désolation. De coalition en coalition, ce monde n’a connu que les massacres, les viols, les exodes et les ruines. De coalition en coalition, le sang de centaines de milliers d’Arabes a coulé, abreuvant non seulement la haine des Arabes entre eux, mais aussi entre les Arabes et les Occidentaux.

Pourtant, de coalition en coalition, ces mêmes Occidentaux nous avaient promis de semer, grâce à leurs armes sophistiquées et leurs bombes intelligentes, aussi bien la Démocratie, la Paix et la Prospérité que les Droits de l’homme et la Liberté d’expression.

Bien au contraire, de coalition en coalition, des pays arabes entiers se sont écroulés et la Démocratie tant attendue a été remplacée par une doctrine qui promeut l’art de manger les cœurs et de couper les têtes.

Pourtant, de coalition en coalition, les bien-pensants nous avaient promis de lutter contre l’axe du mal, le sanglant djihadisme et l’horrible terrorisme. Bien au contraire, de coalition en coalition, de 2002 à 2014, le nombre de morts causés par des attentats terroristes a augmenté de ... 4500% !

Pourtant, de coalition en coalition, les Grands de ce monde nous avaient garanti un avenir meilleur, un épanouissement culturel et une prospérité économique.

Bien au contraire, de coalition en coalition, le seul avenir palpable a été celui de l’exode, la seule culture implantée celle des attentats-suicides, et la seule prospérité celle des camps de réfugiés et de la destruction du patrimoine ancestral.

De coalition en coalition, on a réussi à offrir au monde arabe une saison nouvelle qu’on a emballée dans du papier fleuri pour faire jeune, pour faire beau, pour faire « printemps ».

Bien au contraire, jamais saison n’a été aussi funeste : 1,4 million de victimes (morts et blessés), 833 milliards de dollars de pertes et un nombre astronomique de séquelles à tout jamais gravées dans les corps, dans les esprits et dans les idéaux.

De coalition en coalition, on a vu des coalisés s’appliquer à financer le terrorisme, promouvoir le djihadisme et armer la dissidence.

De coalition en coalition, on a vu des coalisés participer au pompage du pétrole, au pillage des trésors archéologiques et à la destruction des infrastructures du monde arabe.

De coalition en coalition, les guerres religieuses ont été fomentées, les schismes ont été exacerbés, l’islam a été souillé et les musulmans ont été diabolisés.

De coalition en coalition, des chemins de transhumance humaine ont été ouvert à travers terre, jusqu’à des frontières hérissés de barbelés et à travers mers, jusqu’à une plage où un petit enfant au chandail rouge s’est couché, fixant le sable mouillé, pour ne plus voir la cruauté des humains.

Au temps béni des coalitions, le monde arabe n’en finit plus de saigner, n’en finit plus de pleurer, n’en finit plus de péricliter...

»» http://www.ahmedbensaada.com/index.php++cs_INTERRO++option=com_content++cs_AMP++amp ;view=art...
URL de cet article 29749
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Auteur
« Arabesque américaine » : Printemps Arabe ou révolutions colorées fomentées par les USA ?
Ahmed BENSAADA
Souvent évoqué, parfois décrié, mais rarement analysé, le rôle des États Unis dans les révoltes de la rue arabe fait enfin l’objet d’un travail sérieux, rigoureux et fort bien documenté. Arabesque américaine* est l’ouvrage d’Ahmed Bensâada, un chercheur algérien établi à Montréal. Dès les premières lignes, l’auteur annonce la couleur « une chose est évidente : le mode opératoire de ces révoltes a toutes les caractéristiques des révolutions colorées qui ont secoué les pays de l’Est dans les années 2000. Comme il (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Big Brother est déjà chez vous. Il est dans le logiciel que vous venez de télécharger depuis la boutique en ligne de Apple.

Julian Assange

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.