RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Bolivie : Assassinat du vice-ministre de l’Intérieur

Carlos Romero, ministre du Gouvernement de Bolivie a informé que le vice-ministre de l'Intérieur et de la Police Rodolfo Illanes a été tué par les mineurs.

« Tous les indices indiquent que notre vice-ministre (Rodolfo) Illanes a été lâchement et brutalement assassiné », a affirmé dans la soirée de jeudi Carlos Romero, ministre du Gouvernement de Bolivie.

Lors d’une conférence de presse, Romero a signalé que le vice-ministre de l’Intérieur et de la Police Rodolfo Illanes a été tué dans la soirée de ce jeudi par les mineurs des coopératives qui bloquent la route La Paz – Oruro depuis mardi dernier.

Il a précisé que cela s’est produit entre 17h30 et 18h00 dans la localité de Panduro, après un violent affrontement entre la police et les mineurs.

Le ministre a été capturé pendant la matinée sur le lieu du conflit où il s’était rendu, après quoi Romero a dénoncé un enlèvement et a averti qu’il y aurait des conséquences légales pour les responsables.

Romero a informé lors de cette conférence de presse que le policier responsable de la sécurité de Illanes est en vie et a été hospitalisé.

Dans la matinée, Romero a dénoncé le fait que Illanes a été enlevé et que les mineurs voulaient « le torturer » bien qu’ensuite, le vice-ministre ait parlé et qu’il ait dit qu’il n’avait pas été maltraité.

Le ministre a indiqué que les démarches sont en cours pour récupérer le corps d’ Illanes.

Les données :

C’est la première fois en 50 ans qu’un haut fonctionnaire de l’Exécutif est exécuté par des manifestants devenus des ravisseurs.

Le ministre de la Défense Reymi Ferreira, a déclaré à red Uno que Illanes « a été battu à mort » par des mineurs et il a assuré que ce crime « ne restera pas impuni. »

Illanes était vice-ministre de l’Intérieur depuis le 14 mars de cette année. Auparavant, il était vice-ministre de la Coordination et de la Gestion du Gouvernement depuis 2013.

Profil de Rodolfo Illanes

Avant d’être vice-ministre de l’Intérieur, Illanes a été vice-ministre de la Coordination et de la Gestion du Gouvernement, vice-ministre de l’emploi, du Service civil et des Coopératives.

Il a été professeur titulaire de Droit à l’Université Mayor de San Andrés (UMSA) où il avait fait ses études.

En 2006, il fut conseiller juridique du président Evo Morales et ensuite super-intendant du Service civil.

Illanes se disait « militant de cœur » du Mouvement de Gauche Révolutionnaire (MIR), cependant, il faisait partie du Gouvernement du Mouvement Vers le Socialisme (MAS).

Jeudi, le ministre de la présidence de Bolivie, Juan Ramón Quintana a exigé la libération de Illanes et demandé « l’ouverture de la part des mineurs des coopératives pour améliorer le climat de dialogue de vendredi. »

Le contexte :

Les mineurs des coopératives bloquent les routes depuis le 25 août pour protester contre une loi promulguée par le président Morales qui permet la formation de syndicats dans ce type de structure, ce que ce secteur considère comme devant lui être préjudiciable.

Sources en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/Gobierno-boliviano-confirma-asesinato-de...

et

http://www.telesurtv.net/news/Quien-fue-Rodolfo-Illanes-viceministro-a...

et

http://www.cubadebate.cu/noticias/2016/08/26/asesinan-a-viceministro-b...

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

»» http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/08/bolivie-assassinat-du-vice-m...
URL de cet article 30801
  

Même Thème
Figures Révolutionnaires de l’Amérique latine
Rémy HERRERA
Cet ouvrage propose au lecteur sept chapitres consacrés à quelques-uns des révolutionnaires les plus importants d’Amérique latine et caribéenne : Simón Bolívar, José Martí, Ernesto Che Guevara, Hugo Chávez, Fidel Castro et Evo Morales. L’Amérique latine et caribéenne offre depuis le début des années 2000 l’image de peuples qui sont parvenus à repasser à l’offensive, dans les conditions historiques très difficiles qui sont celles de ce début de XXIe siècle. C’est cette puissante mobilisation populaire qui est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le fait est que les slogans du type "soutenons nos soldats" n’ont aucun sens... Et c’est tout l’objectif d’une bonne propagande. Il vous faut créer un slogan auquel personne ne s’oppose, et tout le monde y adhérera. Personne ne sait ce qu’il veut dire parce qu’il ne veut rien dire. Son importance réside dans le fait qu’il détourne l’attention d’une question qu’il aurait fallu poser : soutenez-vous notre politique ? Mais ça c’est une question qu’on n’a pas le droit de poser.

Noam Chomsky

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.