Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Brésil : Le grand capital fait élire un grand cheval… atroce

Jair Bolsonaro s’est fait élire avec 55% des votes exprimés, au second tour de l’élection présidentielle brésilienne. A l’heure où le Brésil représente une des sociétés les plus violentes et inégalitaires au monde, fruit de 518 ans de colonialisme, esclavagisme et fascisme, un militaire insubordonné surnommé « cavalão » - grand cheval - va sublimer le Brésil dans une parfaite dystopie, où les élites nationales vont pouvoir se maintenir et continuer à se gaver à titre personnel, en échange des gigantesques ressources minérales, pétrolières et forestières – Amazonie – qui s’y trouvent et qui alimentent les monopoles transnationaux.

Bolsonazi, l’autre surnom acquis suite à ses propos racistes, homophobes, misogynes et militaristes, a bénéficié de ces nouveaux chevaux de Troie qui corrodent et pourrissent nos démocraties : les réseaux sociaux et les techniques avancées de diffusion massive de « fake news », l’arme ultime et « low cost » – par rapport à une intervention militaire de l’Occident – du grand capital, où que ce soit. La vraie « Globo/a/lisation » !

Le lourd fardeau de cinq siècles d’Histoire d’esclavage, d’oppression, de répression, d’exploitation et de misère profonde, ont été brièvement interrompus par Getúlio Vargas, Luiz Inácio Lula da Silva et le PT. Les 14 ans de gouvernements du PT n’ont pas suffi pour combler les lacunes systémiques en matière de démocratie et d’éducation. Je peux donc affirmer qu’une bonne partie de la population n’a pas une vraie culture politique. D’ailleurs, Bolsonaro s’est fait élire sans avoir débattu avec son opposant, Fernando Haddad.

Le rôle des médias a été donc de promouvoir le message du pouvoir judiciaire à la botte des élites et de contrarier le sursaut populaire, progressiste et civilisationnel, personnifié par le PT et son leader charismatique, Lula.

Les deux principaux groupes de médias ont ainsi fait le travail sur deux terrains différents mais complémentaires :

Le groupe « Globo », grand soutien de la dictature militaire de1964/1985 et détenu par la famille Marinho, a réussi par la médiatisation de l’opération « Lava Jato », à coller sur le front de Lula et du PT les étiquettes de « voleurs, corrompus et tous pourris ». En résultat, nous avons la destitution de Dilma Rousseff en 2016, l’emprisonnement de Lula et la défaite de Haddad en 2018. Pire que ça, les graines d’une guerre civile germent ainsi, basées sur une haine viscérale contre le PT, exultée par Bolsonaro lui-même. Une guerre régionale est prévue contre le Venezuela – selon les propres mots de Bolsonaro fils – et servira ainsi les désirs des tout-puissants.

Le groupe « Record », propriété de l’évêque évangéliste Edir Macedo, grand soutien de Bolsonaro, a fait campagne ouverte pour ses idées et ses valeurs. Je ne sais pas comment peut-t-il prêcher la paix à ses fidèles et soutenir un personnage pareil !? Son église, l’IURD, est considérée comme étant une secte, ayant une forte emprise sur un large secteur de la population.

La devise inscrite sur le drapeau brésilien, ORDEM E PROGRESSO – ORDRE ET PROGRES – est en effet remplacée, après cette élection, par « désordre et régression ». Ma croyance ou son absence me font dire que Dieu ne pourra pas aider le peuple Brésilien !

Paulo Correia

Paulo Correia est musicien et ex-géologue pétrolier

URL de cet article 34026
   
Communication aux lecteurs
Libérez Assange avant qu’il ne soit trop tard

Julian Assange est un citoyen australien qui a été détenu "arbitrairement" pendant plus de 6,5 ans et qui plus récemment a subi à ce jour plus de 231 jours de torture sous la forme d’un isolement continu. Privé de soleil, de contact avec le monde extérieur et de soins de santé adéquats. Le 5 février 2016, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a déterminé que la "détention arbitraire" de Julian Assange devait cesser et que M. Assange devait avoir droit à une indemnisation".

Lire la suite : https://www.legrandsoir.info/liberez-assange-avant-qu-il-ne-soit-trop-...


Vous avez une minute ?

Israël, parlons-en !
Michel COLLON
PRESENTATION : Voilà qui peut paraître étrange tant les médias nous parlent d’Israël. Mais les raisons du conflit sont-elles claires ? Israël : terre sans peuple pour un peuple sans terre ? Démocratie en légitime défense ou Etat d’apartheid ? Choc des civilisations, conflit religieux ou enjeu pétrolier ? Pourquoi une solution paraît-elle impossible ? Michel Collon a interrogé 20 témoins et spécialistes. Israéliens et Arabes, juifs et musulmans, Européens et Américains. Chacun éclaire une question (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

C’est un paradoxe que la nation qui a tant fait pour intégrer les droits de l’homme dans ses documents fondateurs se soit toujours opposé à la mise en place d’un cadre international pour protéger ces mêmes principes et valeurs.

Amnesty International - "United States of America - Rights for All" Oct. 1998


Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
58 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.