Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Israël prolonge pour la quatrième fois la détention sans procès de la députée palestinienne du FPLP Khalida Jarrar

La députée palestinienne Khalida Jarrar, qui critique ouvertement l’occupation israélienne, a vu sa détention sans procès prolongée pour la quatrième fois hier.

Les autorités ont décidé que la députée palestinienne devait être maintenue en prison, affirmant qu’elle représentait un "risque tangible" pour la population, après avoir été arrêtée à la suite d’un raid à son domicile en juillet dernier.

A l’époque, l’agence d’espionnage israélienne Shin Bet avait déclaré qu’elle était détenue avec un autre militant palestinien pour "avoir fait la promotion d’activités terroristes", bien qu’elle n’avait donné aucun autre détail.

Une déclaration des Forces de défense israéliennes (FDI) avait indiqué qu’elle était détenue "sur présomption d’implication dans des activités terroristes et des troubles publics violents".

Mme Jarrar avait été placée en "détention administrative" pour une période initiale de six mois, mais elle est maintenant incarcérée dans une prison israélienne depuis plus d’un an sans accusation.

Mme Jarrar est une membre de longue date du Front populaire pour la libération de la Palestine, un groupe marxiste considéré comme organisation terroriste par Israël, les États-Unis, le Canada et l’UE.

Elle a été élue au Conseil législatif palestinien en 2006 et représente la Palestine au Conseil de l’Europe.

Mme Jarrar est interdite de voyage en dehors des territoires occupés depuis 1988 et a été emprisonnée pendant 15 mois en décembre 2015 pour appartenance à une organisation illégale et "incitation à la violence".

Les charges retenues contre elle restent confidentielles et, en vertu du droit israélien, sa détention peut être prolongée indéfiniment.

Au moins 13 parlementaires palestiniens sont détenus dans des prisons israéliennes, dont neuf sans chef d’accusation. Certains prisonniers palestiniens sont maintenus en détention administrative depuis 11 ans.

Article publié le 26 octobre 2018 dans le quotidien communiste britannique Morning Star
Traduction NK pour Solidarité Internationale PCF

URL de cet article 34027
   
Même Thème
Israël/Palestine - Du refus d’être complice à l’engagement
Pierre STAMBUL
Entre Mer Méditerranée et Jourdain, Palestiniens et Israéliens sont en nombre sensiblement égal. Mais les Israéliens possèdent tout : les richesses, la terre, l’eau, les droits politiques. La Palestine est volontairement étranglée et sa société est détruite. L’inégalité est flagrante et institutionnelle. Il faut dire les mots pour décrire ce qui est à l’oeuvre : occupation, colonisation, apartheid, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, racisme. La majorité des Israéliens espèrent qu’à terme, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Le pire des analphabètes, c’est l’analphabète politique. Il n’écoute pas, ne parle pas, ne participe pas aux événements politiques. Il ne sait pas que le coût de la vie, le prix de haricots et du poisson, le prix de la farine, le loyer, le prix des souliers et des médicaments dépendent des décisions politiques. L’analphabète politique est si bête qu’il s’enorgueillit et gonfle la poitrine pour dire qu’il déteste la politique. Il ne sait pas, l’imbécile, que c’est son ignorance politique qui produit la prostituée, l’enfant de la rue, le voleur, le pire de tous les bandits et surtout le politicien malhonnête, menteur et corrompu, qui lèche les pieds des entreprises nationales et multinationales. »

Bertolt Brecht, poète et dramaturge allemand (1898/1956)


Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
118 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.