RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Brzezinski craint la propagation rapide d’une guerre régionale en cas d’intervention américaine en Syrie

L’ancien Conseiller à la sécurité nationale américain de Jimmy Carter, Zbigniew Brzezinski, a dénoncé avec fermeté l’idée d’une intervention militaire américaine en Syrie, lors d’un passage à PBS télé mardi le 23 octobre.

Brzezinski était invité à participer au Talk Show de Charlie Rose, en compagnie de l’ancien Conseiller à la sécurité nationale de Barack Obama le général James Jones, du professeur Michael Mazarr du National War College et du chroniqueur du Washington Post David Ignatius.

Invité à commenter la thèse du Professeur Mazarr sur l’« insoutenabilité » de la posture stratégique américaine en Syrie, Brzezinski, qui est l’auteur de la stratégie américaine du « grand échiquier » en Asie centrale et du Sud-Ouest et a été conseiller de la campagne présidentielle d’Obama en 2008 sur les questions étrangères, a visiblement peur du monstre de Frankenstein qu’il a lui-même créé il y a deux décennies. Brzezinski a expliqué :

" Il est possible que cette guerre s’étende rapidement. La Syrie est juste à côté de l’Irak. L’Irak est au bord d’un affrontement entre les sunnites et les chiites, c’est-à -dire de la guerre civile. La Syrie est aussi dans le collimateur, en raison du rôle que jouent les Kurdes dans la région. Ceci pourrait avoir un effet très déstabilisateur si la guerre commençait à s’étendre. Il y a, bien sûr, l’Iran tout près, qui pourrait être en quelque sorte entraîné dans le conflit. En somme, j’ai le sentiment que tout ceci dépasse nos moyens et nos ressources, que ce n’est pas compatible avec notre expérience récente. (…) Si nous entrons dans la mêlée, étant donné le fait que nous ne sommes pas très populaires dans la région ces jours-ci, le résultat pourrait être une guerre bien plus vaste, avec des conséquences très sérieuses pour la Turquie, et peut-être même la Jordanie et l’Arabie saoudite et, en raison des conséquences économiques, pour l’Europe. Donc, je pense que je mettrais plus l’accent sur le mot ’prudence’ dans ce contexte que sur le mot ’engagement’."

Lorsque Charlie Rose lui a demandé s’il était préférable de ne rien faire, Brzezinski a répondu qu’il fallait fallait travailler en commun avec les Russes et les Chinois pour développer une solution viable pouvant être présentée au gouvernement Assad comme quelque chose de faisable, plutôt que « de dicter la manière dont cela doit être fait et dénoncer publiquement la Russie et la Chine lorsqu’elles refusent de tempérer comme étant ’pitoyables’ et ’dégoûtantes’, pour citer les termes d’un membre éminent de l’administration ».

http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/article/brzezinski-c...

URL de cet article 18104
  

Vive le Che !
Jean ORTIZ
Comment expliquer en 2017 le prestige têtu de Che Guevarra, la fascination qu’il exerce encore et toujours ? Le nouvel ouvrage de Jean Ortiz propose une analyse et un point de vue fournis et argumentés, à contre-courant des poncifs et des contre-vérités qui ne manqueront pas de ressurgir en ce cinquantième anniversaire de son assassinat. Il est évident que se joue sur cette figure du combat anticapitaliste comme dans son legs au mouvement pour l’émancipation humaine, une bataille toujours aussi (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Chaque prétendant à l’Empire claironne à l’extérieur qu’il veut conquérir le monde pour y apporter la paix, la sécurité et la liberté, et qu’il sacrifie ses enfants dans un but éminemment noble et humanitaire. C’est un mensonge, et un vieux mensonge, et pourtant des générations se succèdent et y croient !

Si les Etats-Unis ont la prétention de devenir un Empire, comme c’est la cas pour la plupart des nations, alors les réformes internes seront abandonnées, les droits des états seront abolis - pour nous imposer un gouvernement centralisé afin de renier nos libertés et lancer des expéditions à l’étranger.

Alors le Rêve Américain mourra - sur des champs de batailles à travers le monde - et une nation conçue dans la liberté détruira la liberté des Américains et imposera la tyrannie pour assujettir les nations.

George S. Boutwell - (1818-1905), Secrétaire du Trésor sous le Président Ulysses S. Grant, Governeur du Massachusetts, Sénateur and Représentant du Massachusetts

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.