RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Catalogue amateur gratuit : un petit pas pour libérer la biodiversité ou pour mieux l'enfermer ?

Aiguillon, le 12 février 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE

Dans un communiqué du 8 février, l’interprofession des semences (GNIS) rappelle que l’enregistrement au catalogue de variétés potagères destinées au jardinage amateur et de variétés "de conservation" est gratuit. Malheureusement, très peu de nouvelles inscriptions profitent de cette gratuité car aucune des autres contraintes n’a été supprimée. La variété doit être homogène (la tolérance de hors type n’est que de 10% !) et stable, alors que la qualité des semences paysannes vient de leur diversité et de leur variabilité qui leur permet de s’adapter sans intrants chimiques dans des conditions de cultures diversifiées et de plus en plus changeantes. Il faut amener la preuve de l’ancienneté des variétés de conservation. La commercialisation des semences est réduite à de toute petites niches commerciales encadrées par des limitations quantitatives (petits sachets et quota de production) et géographiques inacceptables.

La loi européenne actuelle permet de vendre des semences de variétés non inscrites au catalogue en indiquant qu’elles ne sont pas destinées à "une utilisation commerciale". Des centaines de milliers de cultivateurs professionnels ou amateurs ont ainsi conservé, vendent et achètent en Europe des semences paysannes de milliers de variétés locales. Seuls le gouvernement français et le GNIS semblent oublier que ce droit existe. Ils tentent de profiter de la réforme actuelle du catalogue européen pour le supprimer et rendre obligatoire dans toute l’Europe leur catalogue amateur très limitatif. La gratuité de l’inscription est-elle destinée à gonfler le chiffre de moins de 300 variétés inscrites depuis 15 ans sur leur catalogue amateur, chiffre qui ne fait pas très sérieux quand on veut convaincre les autres pays européens que c’est le meilleur moyen de défendre la biodiversité ?

Encore un effort ! Il ne reste plus qu’à supprimer toutes les contraintes d’ancienneté, d’homogénéité et de stabilité, toutes les limitations quantitatives et géographiques pour que ce catalogue se remplisse de toute la biodiversité semencière libre de tout droit de propriété (Certificat d’obtention végétale ou brevet). Une large part de la Commission européenne souhaite n’exiger que le nom de ces variétés, leur région d’origine et une description sommaire pour autoriser la commercialisation de leurs semences : c’est donc faisable. Pourquoi la France ne le ferait-elle pas tout de suite ?

Contacts presse :

Philippe Catinaud (Croqueurs de Carottes) : 06 37 80 97 66

Guy Kastler (Réseau Semences Paysannes) : 06 03 94 57 21

www.semencespaysannes.org

URL de cet article 19336
   

Comment la mondialisation a tué l’écologie
Aurélien BERNIER
Le débat scientifique sur la réalité du changement climatique a ses imposteurs. Mais, en matière d’environnement, les plus grandes impostures se situent dans le champ politique. Lorsque l’écologie émerge dans le débat public au début des années 1970, les grandes puissances économiques comprennent qu’un danger se profile. Alors que la mondialisation du capitalisme se met en place grâce à la stratégie du libre échange, l’écologie politique pourrait remettre en cause le productivisme, l’intensification du (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je pense que nous risquons de devenir la société la mieux informée à mourir par ignorance.

Reuben Blades

Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
44 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.