RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Cessez-le-feu : les manipulations sordides entre Israël et les États-Unis sautent aux yeux

L’escalade des attaquesisraéliennes dans la bande de Gaza a un impact dévastateur sur les enfants et leurs familles.

Des milliers d’enfants ont été tués et des milliers d’autres blessés. On estime à plus de 1,9 million le nombre de personnes déplacées à l’intérieur de la bande de Gaza, dont la moitié sont des enfants. Elles n’ont pas un accès suffisant à l’eau, à la nourriture, au carburant et aux médicaments. Leurs maisons ont été détruites, leurs familles ont été tuées ou séparées.

Les médias occidentaux prétendent que les efforts de l’Occident pour obtenir un cessez-le-feu sont sérieux. Mais il est clair qu’un autre scénario a été écrit à l’avance.

Il n’est pas nécessaire d’être devin pour comprendre que le plan de match israélo-américain pour Gaza se devrait se dérouler comme suit :

1. En public, Joe Biden se montre « exigeant » envers Netanyahou, l’exhortant à ne pas « envahir » Rafah et faisant pression sur lui pour qu’il autorise une plus grande « aide humanitaire » à Gaza.

2. Mais déjà, la Maison Blanche prépare le terrain pour subvertir son propre message. Elle insiste sur le fait qu’Israël a proposé un accord « extraordinairement généreux » au Hamas – un accord qui, selon Washington, équivaut à un cessez-le-feu. Ce n’est pas le cas. Selon les rapports, le mieux qu’Israël ait offert est une « période de calme durable » non définie. Même cette promesse n’est pas fiable.

3. Si le Hamas accepte l’ « accord » et consent à restituer certains des captifs, les bombardements diminuent pendant un court laps de temps mais la famine s’intensifie, justifiée par la détermination d’Israël à remporter une « victoire totale » contre le Hamas – ce qui lui est totalement hors de portée. Cela ne fera que retarder de quelques semaines le passage d’Israël à l’étape 5 ci-dessous.

4. Si, comme cela semble plus probable, le Hamas rejette l’« accord », il sera dépeint comme la partie intransigeante et accusé de chercher à poursuivre la « guerre ». (Note : il n’y a jamais eu de guerre. Seul l’Occident prétend que l’on peut être en guerre contre un territoire que l’on occupe depuis des décennies, ou que le Hamas a « déclenché la guerre » avec son attaque du 7 octobre, alors qu’Israël bloque l’enclave, y crée le désespoir et la malnutrition depuis 17 ans). Hier soir, le secrétaire d’État américain Anthony Blinken a fait avancer ce scénario en déclarant que le Hamas était « la seule chose qui se trouve entre la population de Gaza et un cessez-le-feu.... Ils doivent prendre une décision et ils doivent le faire rapidement ».

5. Les Etats-Unis annonceront qu’Israël a élaboré un plan humanitaire qui répond aux conditions posées par Biden pour le lancement d’une attaque sur Rafah.

6. Cela donnera aux États-Unis, à l’Europe et à la région le prétexte pour rester en retrait alors qu’Israël lancera l’assaut tant attendu – une attaque dont Biden a déjà affirmé qu’elle constituerait une « ligne rouge » et qu’elle entraînerait des pertes civiles massives. Tout cela sera oublié.

7. Comme le rapporte Middle East Eye, Israël construit un anneau de points de contrôle autour de Rafah. Netanyahou suggérera, en mentant comme à l’habitude, que ces points de contrôle garantissent que son attaque respecte les conditions fixées par le droit humanitaire international. Les femmes et les enfants seront autorisés à sortir – s’ils parviennent à atteindre un point de contrôle avant que le tapis de bombes israélien ne les tue en chemin.

8. Tous les hommes à Rafah, ainsi que les femmes et les enfants qui restent, seront traités comme des combattants armés. S’ils ne sont pas tués par les bombardements ou les décombres, ils seront sommairement exécutés ou emmenés dans les chambres de torture israéliennes. Personne ne mentionnera que les combattants du Hamas qui se trouvaient à Rafah ont pu sortir par les tunnels.

9. Rafah sera détruit, laissant toute la bande en ruine, et la famine provoquée par Israël s’aggravera. L’Occident lèvera les bras au ciel, dira que c’est le Hamas qui a provoqué cette situation à Gaza, s’interrogera sur ce qu’il convient de faire et fera pression sur les pays tiers – en particulier les pays arabes – pour qu’ils mettent en place un « plan humanitaire » visant à reloger les survivants hors de la bande de Gaza.

10. Les médias occidentaux continueront à décrire le génocide israélien à Gaza en termes purement humanitaires, comme si ce « désastre » était un acte de Dieu.

11. Sous la pression des États-Unis, la Cour internationale de justice, ou Cour mondiale, ne sera pas pressée de rendre un arrêt définitif sur la question de savoir si la thèse de l’Afrique du Sud selon laquelle Israël commet un génocide – qu’elle a déjà jugée « plausible » – est prouvée.

12. Quelle que soit la décision finale de la Cour mondiale, et il est presque impossible d’imaginer qu’elle ne conclura pas qu’Israël a commis un génocide, il sera trop tard. La classe politique et médiatique occidentale sera passée à autre chose, laissant aux historiens le soin de décider de ce que tout cela signifiait.

13. Entre-temps, Israël utilise déjà les précédents qu’il a créés à Gaza, et son érosion des principes établis de longue date du droit international, comme modèle pour la Cisjordanie. Prétextant que le Hamas n’a pas été complètement mis en déroute à Gaza et qu’il utilise cette autre enclave palestinienne comme base, Israël intensifiera progressivement les pressions sur la Cisjordanie en imposant un nouveau blocus. Et ainsi de suite.

C’est le plan probable. Notre tâche consiste à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour les empêcher d’en faire une réalité

»» https://www.chroniquepalestine.com/cessez-le-feu-les-manipulations-sor...
URL de cet article 39559
  

Même Thème
Israël, Les 100 pires citations
Jean-Pierre Bouché, Michel Collon
Ce livre contient 100 citations de dirigeants, stratèges et penseurs sionistes, des origines du mouvement jusqu’à aujourd’hui. À partir de ces citations, il s’agit pour les auteurs de faire une analyse à la fois documentée et ludique de la pensée sioniste à travers les années. Les auteurs montrent ainsi qu’il y a bien une pensée sioniste cohérente qui se perpétue à travers le temps. Le conflit israélo-palestinien ne vient pas de nulle part : il prend sa source au moment même où le projet sioniste s’est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"L’un des grands arguments de la guerre israélienne de l’information consiste à demander pourquoi le monde entier s’émeut davantage du sort des Palestiniens que de celui des Tchétchènes ou des Algériens - insinuant par-là que la raison en serait un fonds incurable d’antisémitisme. Au-delà de ce qu’il y a d’odieux dans cette manière de nous ordonner de regarder ailleurs, on peut assez facilement répondre à cette question. On s’en émeut davantage (et ce n’est qu’un supplément d’indignation très relatif, d’ailleurs) parce que, avant que les Etats-Unis n’envahissent l’Irak, c’était le dernier conflit colonial de la planète - même si ce colonisateur-là a pour caractéristique particulière d’avoir sa métropole à un jet de pierre des territoires occupés -, et qu’il y a quelque chose d’insupportable dans le fait de voir des êtres humains subir encore l’arrogance coloniale. Parce que la Palestine est le front principal de cette guerre que l’Occident désoeuvré a choisi de déclarer au monde musulman pour ne pas s’ennuyer quand les Rouges n’ont plus voulu jouer. Parce que l’impunité dont jouit depuis des décennies l’occupant israélien, l’instrumentalisation du génocide pour oblitérer inexorablement les spoliations et les injustices subies par les Palestiniens, l’impression persistante qu’ils en sont victimes en tant qu’Arabes, nourrit un sentiment minant d’injustice."

Mona Chollet

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.