RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Chemins de l’émancipation et rapports sociaux de sexe

Auteur : Philippe Cardon | Danièle Kergoat | Roland Pfefferkorn

Les chemins de l’émancipation des femmes, salariées ou retraitées, d’ici ou d’ailleurs, renvoient à des formes singulières d’individualisation et de rapport au collectif. Cet ouvrage cherche à les comprendre à la lumière des transformations de l’ensemble des rapports sociaux de sexe, de classe, de "race" et de génération.

Les enquêtes empiriques présentées ont été menées dans le monde du travail, de l’action sociale et de rengagement militant : elles interrogent le passage au collectif, les dynamiques identitaires, les contraintes familiales et professionnelles ou rengagement syndical des femmes.

Dans une réflexion introductive, la dialectique de l’individuel et du collectif est mise en perspective dans le cadre des recherches contemporaines sur l’individualisation et l’émancipation.

Certes les individus et collectifs féminins font l’expérience de rapports sociaux spécifiques source de domination, mais qui doivent être pensés aussi comme potentiellement porteurs d’émancipation. Ce livre affirme avec force que cette émancipation implique la construction de nouvelles formes de collectifs.

Extrait de l’avant-propos

Le projet de cet ouvrage est de chercher à rendre compte à la fois des aspirations croissantes à l’autonomie et à l’émancipation et des logiques de domination qui y font obstacle. En d’autres termes, il s’agit d’interroger le processus d’individualisation - et d’émancipation - à la lumière des transformations de l’ensemble des rapports sociaux : de sexe, de classe, de « racisation », de génération.

Si l’on entend par individualisation l’émancipation, et par rapports sociaux ce qui est au fondement même des rapports de domination, alors individualisation - émancipation et rapports sociaux (de sexe, de classe, de « racisation », de génération) ne peuvent être appréhendés que de manière antagonique. Pour notre part, nous pensons que les rapports sociaux et leur intrication ne peuvent être pensés uniquement comme source de domination mais doivent l’être, dans le même temps, comme potentiellement porteurs d’émancipation. Dès lors, interroger le processus d’individualisation - et d’émancipation - à la lumière des transformations de l’ensemble des rapports sociaux permet d’ouvrir une réflexion sur le rapport entre individuel et collectif, de penser des chemins d’émancipation, et, en ce qui concerne l’objet de cet ouvrage, de l’émancipation des femmes. Nous souhaitons donc dans ce livre inviter le lecteur à passer d’un questionnement idéologique sur l’émancipation à une réflexion sociologique sur la dialectique individuel/collectif qui la sous-tend.

Editeur : La Dispute, Paris, France
Sorti le : 13/11/2009
Prix : 23.00 €
ISBN : 978-2-84303-166-3
GENCOD : 9782843031663

URL de cet article 9531
  

La traque des lanceurs d’alerte
Stéphanie Gibaud
Préface de Julian Assange Les lanceurs d’alerte défrayent l’actualité depuis une dizaine d’années. Edward Snowden, Chelsea Manning et Julian Assange sont révélateurs des méthodes utilisées pour faire craquer ceux qui ont le courage de parler des dysfonctionnements et des dérives de notre société. Pourtant, ces héros sont devenus des parias. Leur vie est un enfer. Snowden est réfugié en Russie, Assange dans une ambassade, Manning était en prison, Stéphanie Gibaud et bien d’autres sont dans une situation (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB.

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.