RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Cinq Principes de la Coexistence pacifique : 70 ans d’engagement de la Chine

Des lecteurs malicieux (ou frustrés) nous font remarquer que nous publions souvent des articles écrits par des Etats-Uniens, mais rarement des articles écrits par des Chinois. En voici un qui nous arrive sans avoir à le traduire.
LGS a déjà publié trois articles de Yi DA (1).
Ici, il nous parle de paix et de la méthode chinoise pour éloigner les guerres dans un monde ravagé par des massacres guerriers.
LGS

« Respect mutuel de la souveraineté et de l’intégrité territoriale, non-agression mutuelle, non-ingérence mutuelle dans les affaires intérieures, égalité et bénéfice mutuel, et coexistence pacifique. » Quand ces principes étaient prononcés pour la première fois par le Premier Ministre Zhou Enlai lors d’une rencontre avec une délégation indienne, rien ne paraissait les destiner à un rayonnement mondial.

Or, 70 ans après, la pertinence de ces principes, connus sous le nom des Cinq Principes de la Coexistence pacifique, n’est plus à démontrer,et leur importance s’est affirmée davantage dans un monde en plein basculement.

Un fruit de la sagesse asiatique

C’était en 1955, lors de la Conférence de Bandung, que les Cinq Principes de la Coexistence pacifique ont fait leurs preuves. Portant l’esprit de la « recherche des terrains d’entente par-delà les divergences », ils ont permis d’aplanir les suspicions dangereuses qui régnaient entre les pays asiatiques, fondé le succès de la Conférence et commencé dès lors à gagner, à partir de l’Asie, l’adhésion d’un plus grand nombre de pays dans le monde.

Ce n’est pas un hasard si ces principes ont vu le jour en Asie, car ils résultent des valeurs de paix, de cohésion et d’harmonie que les peuples asiatiques portent jusqu’au plus profond de leur ADN. Confucius préconise l’harmonie dans la diversité et la primauté de la paix. Le grand poète indien Rabindranath Tagore n’a-t-il pas aussi écrit : « Vous croyez pouvoir gagner l’amitié par la guerre ? Le printemps s’échappera alors sous vos yeux. »

Un engagement indéfectible

Durant les 70 ans écoulés, la Chine a toujours été fermement engagée à poursuivre les Cinq Principes de la Coexistence pacifique, sans quoi elle n’aurait pas pu établir et développer des relations amicales avec 183 pays, et de surcroît, établir un nouveau modèle de règlement pacifique des différends interétatiques.

Dans les années 1950, certains pays voisins craignaient une agression de la Chine une fois qu’elle est devenue puissante. Persuadé que les désaccords entre États peuvent être résolus par des consultations amicales, le gouvernement chinois a proposé de résoudre avec les pays voisins les problèmes de frontières, connus pour leur complexité, sur la base des Cinq Principes de la Coexistence pacifique. Au bout des décennies d’efforts constants, la Chine est parvenue à signer des accords avec 12 de ses 14 voisins terrestres, délimitant environ 20 000 kilomètres, soit près de 90 % de ses frontières terrestres.

70 ans après, il n’y a rien de surprenant lorsque l’on voit la rencontre des chefs de diplomatie saoudien et iranien à Beijing, car il ne s’agit qu’un aboutissement naturel de l’engagement inlassable de la Chine guidée par ces « principes d’or » qui lui sont toujours chers.

Vers une communauté d’avenir partagé pour l’humanité

Aujourd’hui, les défis qui se posent à l’humanité sont sans précédent : conflits régionaux, changement climatique, recul de la mondialisation, écart entre le Nord et le Sud, résurgence de l’égoïsme… Le monde a plus que jamais besoin d’une vision qui s’affranchit complètement de la logique hégémonique et du jeu à somme nulle.

C’est dans un tel contexte que le Président Xi Jinping a avancé la vision de la construction d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité. Puisant de la sagesse dans les Cinq Principes de la Coexistence pacifique pour répondre aux défis de notre temps, cette vision marque à la fois le prolongement et le développement de l’esprit de ces principes. Trois initiatives majeures ont été ensuite lancées pour traduire cette vision en réalité, à savoir l’Initiative pour le développement mondial, l’Initiative pour la sécurité mondiale et l’Initiative pour la civilisation mondiale, qui bénéficient d’un large soutien au niveau international.

Il y a 70 ans, les Cinq Principes de la Coexistence pacifique, nés à point nommé, ont ouvert un chapitre d’amitié et de solidarité entre pays en développement. 70 ans après, les valeurs qu’ils incarnent doivent continuer de nourrir nos réflexions et à juste titre guider nos actions. Il est temps de faire le choix de la solidarité, un choix souvent plus difficile que celui de l’égoïsme, mais qui nous mènera à un avenir de paix et de prospérité.

Yi DA

(Basé à Beijing, Yi Da est spécialiste en relations internationales).


Note (1)
LGS a déjà publié trois articles de Yi Da. Il est possible de les lire ou relire ici :
1 - La croissance chinoise est un moteur pour le développement, et non un risque (22 juin 2023).
https://www.legrandsoir.info/la-croissance-chinoise-est-un-moteur-pour...

2- Un excellent millésime Chine-France
Il y a 60 ans, la France reconnaissait la Chine (20 janvier 2024).
https://www.legrandsoir.info/un-excellent-millesime-chine-france.html

3- Où va l’économie chinoise ? (14 mars 2024).
https://www.legrandsoir.info/ou-va-l-economie-chinoise.html

URL de cet article 39713
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
La Chine sans œillères
Journaliste, écrivain, professeur d’université, médecin, essayiste, économiste, énarque, chercheur en philosophie, membre du CNRS, ancien ambassadeur, collaborateur de l’ONU, ex-responsable du département international de la CGT, ancien référent littéraire d’ATTAC, directeur adjoint d’un Institut de recherche sur le développement mondial, attaché à un ministère des Affaires étrangères, animateur d’une émission de radio, animateur d’une chaîne de télévision, ils sont dix-sept intellectuels, qui nous parlent (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB.

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.