Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Comment les sionistes initient des formations pour falsifier les informations sur Wikipédia

Non content de l’hégémonie quasi totale qu’il exerce sur les grands médias traditionnels dans le monde occidental, le lobby sioniste ne veut pas perdre le contrôle de l’information diffusée sur Internet. Ainsi, une organisation sioniste très active, Yisrael Sheli (Mon Israël), organise des cycles de formation sous le thème « Edition sioniste pour Wikipédia », depuis 2010, à Jérusalem, à des internautes intéressés et aux blogueurs les plus actifs sur la Toile pour leur apprendre les techniques de rédaction et d’intervention sur l’encyclopédie en ligne Wikipédia, qui demeure la première source d’information dans le monde, pour veiller à ce que rien de « si dénigrant » ne soit écrit sur l’Etat d’Israël, son histoire et, plus généralement, sur tout ce qui est lié au sionisme. Interrogé par une chaîne de télévision, un membre de l’organisation explique que « si vous cherchez l’expression flottille pour Gaza, nous devrons nous assurer comment le texte qui traite de cet événement a été écrit et nous devons être sûrs que celui-ci soit conforme à la nature sioniste ». Il ne s’agit plus de rédiger des informations, mais de manipuler et de falsifier des faits avérés pour la « bonne cause ». Une internaute passionnée dira : « Nous sommes venus ici pour apprendre comment nous, en tant qu’Israéliens et juifs, pouvons défendre Israël en ligne. » Elle explique que Wikipédia est un système complexe et qu’elle a essayé de « modifier des choses », mais ses modifications « ont été effacées ou n’ont pas été retenues. » Elle estime que sur la Toile, « il y a beaucoup de termes antisémites et antisionistes ». « Nous ne sommes pas assez nombreux pour corriger tout ça », pense-t-elle. Les ateliers du séminaire sont animés par des professionnels et des rédacteurs en chef de Wikipédia, et comprennent un aperçu du projet Wikipédia et une formation pratique sur l’édition web et l’écriture. La même méthode est utilisée par d’autres groupes d’activistes intégristes, islamistes notamment, tout aussi soucieux de gagner la bataille de l’opinion, dont une grande manche se joue sur la Toile. A se demander si ces activistes islamistes n’ont pas été à la même école. C’est le cas des islamistes algériens du FIS dissous, installés à l’étranger, qui font de cet outil, Wikipédia, une arme dévastatrice en s’y investissant très tôt. Il suffit de consulter les articles consacrés à l’Algérie, à ses personnalités politiques qui y sont diffusés, pour sentir la touche des Larbi Zitout, Karim Moulay, Chouchène, Dhina et consorts, et tout le magma des propagandistes anti-algériens qui pullulent sur la Toile. La biographie dithyrambique de bout en bout de l’ancien numéro 2 du FIS, Ali Benhadj, en langue arabe est un exemple de cette manipulation et de propagande grossière, qui n’a jamais pu être dénoncée, encore moins effacée. Il serait peut-être temps que les démocrates et les patriotes s’initient eux aussi à l’édition Wikipédia.

URL de cet article 19596
   
Même Thème
Israël/Palestine - Du refus d’être complice à l’engagement
Pierre STAMBUL
Entre Mer Méditerranée et Jourdain, Palestiniens et Israéliens sont en nombre sensiblement égal. Mais les Israéliens possèdent tout : les richesses, la terre, l’eau, les droits politiques. La Palestine est volontairement étranglée et sa société est détruite. L’inégalité est flagrante et institutionnelle. Il faut dire les mots pour décrire ce qui est à l’oeuvre : occupation, colonisation, apartheid, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, racisme. La majorité des Israéliens espèrent qu’à terme, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Rien n’est aussi stupide que l’intelligence orgueilleuse d’elle-même.

Mikhaïl Bakounine


Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
53 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.