RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Conférence internationale : L’Europe Centrale et la Russie sont "interdépendantes"

La conférence internationale de Vienne du 20 Janvier 2012 a réuni des personnalités politiques et européennes de premier plan.

Ces personnalités ont débattu dans un bon climat sur la nécessité d’intensifier les relations bilatérales entre l’Europe Centrale et la Russie.
L’ancien vice-chancelier Autrichien et actuel Coordinateur de l’Initiative de la Coopération de l’Europe du Sud, Dr. Erhard Busek, intervenant de premier plan à cette manifestation a souligné que : "L’Europe Centrale est un pont entre l’UE et la Russie dans les domaines de l’économie, l’énergie et dans le domaine des gestions des crises, ces deux espaces sont interdépendants.

Le dialogue entre la Russie et l’Europe Centrale a commencé, néanmoins il faut approfondir plus étroitement cet échange.

Les conférenciers ont conclu que pendant la période de la crise de la zone euro, la Fédération Russe est devenue un voisin et un allié de plus en plus important pour l’Europe.

La forte croissance économique peut contribuer à la stabilité de la zone euro. "L’adhésion de la Russie à l’Organisation Mondiale du Commerce est une démarche fondamentale pour améliorer les relations économiques entre la Russie et l’Europe.

Les relations économiques entre l’Europe et la Russie peuvent être une des voix de rapprochement entre la Russie et l’Europe.

La modernisation de l’économie russe a joué un rôle important dans le développement des relations économiques Europe / Russie. Il est aussi important de noter qu’une majorité des entrepreneurs Autrichiens souhaitent la réelection de Vladimir Poutine. Un autre résultat que sa réelection pourrait créer de l’instabilité pour les échanges économiques. » a ajouté Dr.Busek. Veit Sorger, le Président de la Fédération des Industries de l’Autriche, a souligné : "La Russie est une priorité pour nous… 4% de la croissance en Russie c’est dans le contexte actuel, très conséquent. Une moitié des exportations Russe se fait en direction de l’UE.

Cela montre l’importance de ces relations et l’interdépendance entre la Russie et l’Europe. Le potentiel du marché russe est immense.
Alexander Babakov, le vice-président de la Douma d’Etat de la Russie constate ainsi que : "L’adhésion de la Russie à l’OMC fait de la Russie un acteur global de plus en plus important.

De nombreux participants à cette conférence ont souligné que la réélection potentielle de Vladimir Poutine consolidera la stabilité du pays et les relations économiques entre la Russie et l’Europe
Yves Pozzo di Borgo, Senateur français a tenu a précisé lors d’un échange entre la salle et les intervenants :
« Malgré des elections à la douma contestées par une partie de l’opposition. Je pense que Vladimir Poutine a changé la Russie. L’époque où le Président Poutine a gagné les elections présidentielles a permis a la Russie de sortir d’une époque terrible sur le plan économique et social.

Vladimir Poutine a garanti la sécurité aux russes tout en redonnant a la Russie une image forte et de premier plan sur le plan international »

Helen Teplitskaya, Président de la Chambre Américaine-Russe du commerce : « Les engagements que Poutine a pris et a réalisé dans la domaine économique ainsi qu’en terme de stabilisation du pays, ont permis la Russie à devenir un pays attractif pour les investissements, Vladimir Poutine a transformé un pays endetté en pays créditeur. »

Organisé par IPM - "Middle-European Initiative et l’Institut de l’Intégration Internationale Russe’, la conférence, sous le titre « Central Europe & the Russian Federation - a dialogue for partnership. Perspectives regarding the upcoming presidential elections », a eu lieu à la Maison de l’Industrie, à Vienne. Parmi les participants il y avait Valery Fedorov, directeur du centre russe pour les enquêtes d’opinions publiques ; H.E Erhard Busek, l’ancien vice-chancelier d’Autriche ; John Lloyd, collaborateur de la rédaction au "Financial Times’ ; Veit Sorger, Président de la chambre d’industrie de l’Autriche ; H.E Sergej Netschajew, l’Ambassadeur de la Fédération Russe à l’Autriche ; Patrick Butler, membre du conseil de "Raiffeisen International’, Mikhail Starshinov, membre de la douma d état Russe "Duma’ ; en plus des membre du parlement européen.

Eventnews.fr

URL de cet article 15733
  

Israël, Les 100 pires citations
Jean-Pierre Bouché, Michel Collon
Ce livre contient 100 citations de dirigeants, stratèges et penseurs sionistes, des origines du mouvement jusqu’à aujourd’hui. À partir de ces citations, il s’agit pour les auteurs de faire une analyse à la fois documentée et ludique de la pensée sioniste à travers les années. Les auteurs montrent ainsi qu’il y a bien une pensée sioniste cohérente qui se perpétue à travers le temps. Le conflit israélo-palestinien ne vient pas de nulle part : il prend sa source au moment même où le projet sioniste s’est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le fait est que les slogans du type "soutenons nos soldats" n’ont aucun sens... Et c’est tout l’objectif d’une bonne propagande. Il vous faut créer un slogan auquel personne ne s’oppose, et tout le monde y adhérera. Personne ne sait ce qu’il veut dire parce qu’il ne veut rien dire. Son importance réside dans le fait qu’il détourne l’attention d’une question qu’il aurait fallu poser : soutenez-vous notre politique ? Mais ça c’est une question qu’on n’a pas le droit de poser.

Noam Chomsky

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.