RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Costa Rica : Alvarado contre Alvarado au second tour de la présidentielle

Le premier tour de l’élection présidentielle au Costa Rica donne un résultat inédit et singulier où les deux candidats qualifiés pour le second tour sont deux journalistes homonymes, Fabricio Alvarado et Carlos Alvarado. Parmi les six candidats en lice, aucun n’a franchi le seuil des 40 % pour être élu directement. Leur point commun s’arrête pourtant là.

Fabricio est un prédicateur évangéliste, soutenu par l’extrême droite et les milieux les plus conservateurs, farouche opposant au mariage pour tous et au droit à l’avortement, alors que Carlos est issu de la droite modérée au pouvoir et qui y est favorable.

Fabricio Alvarado, RN (Restauration Nationale) : 24,8 %
Carlos Alvarado, PAC (Parti Action Citoyenne) : 21,6 %
Antonio Alvarez, PLN ( Parti de Libération Nationale) , seul candidat à pouvoir être considéré de gauche et longtemps donné en deuxième position, n’obtient finalement que 18,9 % des suffrages.

Fabricio était donné dans les enquêtes d’opinion, il y a quelques mois encore, à 2 ou 3 %. Sans doute que son talent d’orateur aura pesé lourd dans la balance pour réussir un tel score final. Carlos se situe dans la lignée de ceux qui l’ont précédé, notamment le président Solis actuellement en place.

On savait que les évangélistes avaient, depuis un certain temps déjà, une influence notoire dans les affaires politiques au Brésil. Le fait est assez surprenant au Costa Rica.

Le droit au mariage pour tous a été le point de clivage lors de cette élection et il est très probable que Fabricio ait fait le plein des voix au premier tour, ce qui permettrait à Carlos de l’emporter assez largement, ce qu’il faut souhaiter, faute de mieux, à ce petit pays centro-américain démilitarisé qui possède une longue tradition démocratique et qui fait de la sauvegarde de la nature et de l’environnement un atout majeur.

En même temps que l’élection présidentielle, ce sont tenues également les élections législatives où 57 sièges étaient à pourvoir :

PLN : 15 députés
RN : 13 députés
PAC : 9 députés

Les 20 autres sièges se répartissent sur des petits partis ou des candidats locaux.

Il est donc clair que Carlos Alvarado est le mieux placé, dans l’immédiat, pour conduire une politique consensuelle, tâche qui s’avèrerait très complexe pour son rival, Fabricio. Il ne fait aucun doute que ce prédicateur sorti de nulle part, populiste et profondément réactionnaire, ferait courir au pays un danger imprévisible comme celui que nous pouvons constater chez le grand voisin du nord. Les Costariciens en sont réduits à choisir le moins pire des deux.

Ça vous rappelle quelque chose ?

Christian RODRIGUEZ

URL de cet article 32921
  

L’Espagne dans nos coeurs
Loic RAMIREZ
On a beaucoup écrit sur la guerre civile espagnole et si peu sur ses suites. Refusant la défaite, les républicains ont poursuivi leur combat durant plus de trente ans contre la dictature franquiste. Majoritairement exilés en France, ils ont eu pour principal soutien le parti communiste français et ses militants. Diffusion de tracts et de propagande, campagnes de solidarité, déplacement de clandestins et soutien logistique, les femmes et les hommes du PCF ont prêté main-forte aux "rouges" tout au (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Comment devenir un expert médiatique millionnaire :

- Ne jamais avoir la moindre idée de ce dont vous parlez.
- Avoir systématiquement tort sur tout.
- Ne jamais admettre qu’on vous a prouvé que vous aviez tort.
- Dire la vérité uniquement lorsque cela sert le pouvoir.
- Ne jamais recevoir d’invités de gauche ou anti-impérialistes.

Caitlin Johnstone

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.