Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


CUBA : l’Herberferon, le 1er médicament du monde contre le cancer de la peau, disponible dans toutes les pharmacies cubaines

L’un des aspects les plus remarquables de la drogue est sa capacité à contourner les lésions, en attaquant les cellules cancéreuses au niveau organique. Quelques mois après son développement, Heberferon a apporté des résultats incroyables à plus de 400 patients autour de l’île.

Le premier traitement de cancer de la peau au monde, qui cible le carcinome basocellulaire, est apparu dans les pharmacies de Cuba seulement six mois après son entrée sur le marché.

Les chercheurs ont présenté leurs résultats lors du premier atelier national de coordonnateurs du Programme national d’extension pour l’utilisation d’Heberferon, une convention de deux jours organisée conjointement avec l’atelier méthodologique de Camaguey Cancer de la peau qui a analysé les progrès réalisés par le traitement innovant.

Produit par le Centre pour l’ingénierie génétique et la biotechnologie, le médicament est conçu pour traiter le cancer de la peau aux stades complexes, multiples et avancés et peut effectivement inhiber la croissance des tumeurs tout en réduisant ou éliminant complètement les lésions.

Le Dr Priscila Torres, représentante du Programme national des registres du cancer, a déclaré à la convention que 60% des patients atteints de carcinome basocellulaire ont répondu positivement à la drogue et que beaucoup plus pourraient bénéficier de l’utilisation d’Heberferon.

Un programme qui veillera à ce que les médecins de soins de santé primaires à travers le pays aient accès au merveilleux médicament, est en cours. Le coordinateur du projet CIGB, Yutdelis Roben a rassuré les participants à la convention.

L’un des aspects les plus remarquables de la drogue est sa capacité à contourner les lésions, attaquant les cellules cancéreuses au niveau organique. De plus, depuis l’arrivée d’Heberferon sur le marché, les médecins ont assisté à une baisse des procédures chirurgicales dans des zones très sensibles, en particulier pour les yeux, le nez, la bouche, le cuir chevelu et les oreilles, ainsi que des tumeurs plus grandes.

Avec la lumière directe du soleil sur les résidents de l’île tous les jours de l’année, le cancer de la peau est l’un des carcinomes les plus courants affectant la population cubaine avec plus de 10 200 cas signalés. Bien que le taux de mortalité attribuable au cancer ne reflète pas du tout ces chiffres, les cicatrices laissées par les chirurgies apportent leurs propres difficultés aux populations de l’île.

Le chercheur du CIGB, le Dr Iraldo Bello qui dirige le projet Heberferon, a déclaré que depuis la très récente disponibilité du médicament, la vie de patients atteints d’une grande variété de cancer de la peau commune s’est considérablement améliorée.

Source : Telesur, News, Science and Tech 9.08.2017

URL de cet article 32182
   
Même Thème
Figures Révolutionnaires de l’Amérique latine
Rémy HERRERA
Cet ouvrage propose au lecteur sept chapitres consacrés à quelques-uns des révolutionnaires les plus importants d’Amérique latine et caribéenne : Simón Bolívar, José Martí, Ernesto Che Guevara, Hugo Chávez, Fidel Castro et Evo Morales. L’Amérique latine et caribéenne offre depuis le début des années 2000 l’image de peuples qui sont parvenus à repasser à l’offensive, dans les conditions historiques très difficiles qui sont celles de ce début de XXIe siècle. C’est cette puissante mobilisation populaire qui est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Lorsque l’on tente, comme ce fut le cas récemment en France, d’obliger une femme à quitter la Burqa plutôt que de créer les conditions où elle aurait le choix, ce n’est pas une question de libération mais de déshabillage. Cela devient un acte d’humiliation et d’impérialisme culturel. Ce n’est pas une question de Burqa. C’est une question de coercition. Contraindre une femme à quitter une Burqa est autant un acte de coercition que l’obliger à la porter. Considérer le genre sous cet angle, débarrassé de tout contexte social, politique ou économique, c’est le transformer en une question d’identité, une bataille d’accessoires et de costumes. C’est ce qui a permis au gouvernement des Etats-Unis de faire appel à des groupes féministes pour servir de caution morale à l’invasion de l’Afghanistan en 2001. Sous les Talibans, les femmes afghanes étaient (et sont) dans une situation très difficile. Mais larguer des "faucheuses de marguerites" (bombes particulièrement meurtrières) n’allait pas résoudre leurs problèmes.

Arundhati Roy - Capitalism : A Ghost Story (2014), p. 37


« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
41 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.