Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


DEPUIS LA NUIT ET LE BROUILLARD - FEMMES DANS LES PRISONS FRANQUISTES - de Juana Doña

traduit par à ngeles Muñoz avec la collaboration de Sara Albert

Madrid, février 1939. La Guerre d’Espagne touche à sa fin. Leonor va connaître l’exode, la torture, la condamnation à mort, et les longues années de prison...

L’horreur quotidienne de l’univers carcéral franquiste tel que l’ont vécu des milliers de femmes et d’enfants est décrite ici par Juana Doña avec un réalisme sans concession et sans complaisance. Ce livre est son témoignage.

Écrit en 1967, publié seulement après la mort du dictateur, cet ouvrage, premier témoignage de femme sur les prisons franquistes, est devenu une référence indispensable pour pénétrer au coeur de la violence de la dictature de Franco.

L’auteure

Dernière femme condamnée à mort en Espagne, Juana Doña était, pour son ami
l’écrivain Manuel Vázquez Montalbán, la « seconde dame du communisme espagnol », après la Pasionaria.

Née en 1918, à Madrid, Juana Doña entre aux Jeunesses communistes à 15 ans. Elle prend part à la défense de Madrid pendant la guerre civile avec celui qui allait devenir son mari, Eugenio Mesón, fusillé suite à un conseil de guerre franquiste en 1942. Arrêtée et soupçonnée d’un attentat contre l’ambassade d’Argentine, elle est condamnée à mort, sans preuves, en 1947. Suite à l’intervention d’Eva Perón, de visite à Madrid, sa peine est commuée : elle est condamnée à trente ans de réclusion. Elle restera en prison pendant près de vingt ans.

Informations bibliographiques :

Titre : Depuis la nuit et le brouillard
Sous-titre : Femmes dans les prisons franquistes
Titre original : Desde la noche y la niebla. Mujeres en las cárceles franquistas
Auteur : Juana Doña
Traduction : à ngeles Muñoz, avec la collaboration de Sara Albert
Date de parution : 25 septembre 2009
Éditeur : Aden
Collection : Passe-Mémoire
Format : 18.5 x 13 cm
Nombre de pages : 352 pages
ISBN-13 / EAN : 9782930402956
Prix de vente public conseillé : 20 euros

Distribution Belgique-Luxembourg : SDL Caravelle
Distribution France : Les Belles Lettres

En librairies le 13 novembre 2009
Service de presse sur demande

La collection Passe-Mémoire :

Cette collection sera consacrée à la mémoire de ceux qui combattirent, pendant la Guerre d’Espagne, pour la sauvegarde et l’idéal de la République espagnole et à celle des victimes de la ,longue et sinistre dictature franquiste.

La Guerre d’Espagne est l’un des événements majeurs du XXe siècle. D’où l’importance de l’enjeu mémoriel : ne pas laisser l’histoire être celle des vainqueurs.

Que chaque livre soit une victoire contre l’oubli.

Cette collection est dirigée par à ngeles Muñoz.

Éditions Aden, 44 rue Antoine Bréart, 1060 Bruxelles | 0032 2 534 46 61 |

Contact presse : Julie Matagne editionsaden@skynet.be

URL de cet article 9442
   
Même Thème
30 ans d’Humanité, ce que je n’ai pas eu le temps de vous dire
Michel TAUPIN
Quel plaisir de lire José Fort ! Je pose le livre sur mon bureau. Je ferme les yeux. Je viens de l’avaler d’une traite. Comme je le trouve trop court, je décide de le relire. Même à la seconde lecture, il est captivant. Cette fois, j’imagine ce qu’aurait été ce bouquin illustré par son compère Georges Wolinski comme c’était prévu. Ç’aurait été tout simplement génial. Des tarés fanatiques ne l’ont pas permis. La bêtise a fait la peau de l’intelligence et de l’élégance. De l’élégance, José Fort n’en manque pas. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

(CUBA) "Tant qu’il y aura l’impérialisme, nous ne pouvons nous permettre le luxe du pluri-partisme. Nous ne pourrions jamais concurrencer l’argent et la propagande que les Etats-Unis déverseraient ici. Nous perdrions non seulement le socialisme, mais notre souveraineté nationale aussi"

Eugenio Balari
in Medea Benjamin, "Soul Searching," NACLA Report on the Americas 24, 2 (August 1990) : 23-31.


Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.