RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Désinformation contre la Chine : l’enquête sur Apple en Chine entâchée par un bidonnage

« La charge menée dans les médias contre les conditions de travail des ouvriers chinois d’Apple tourne au fiasco », écrit Le Figaro. [1]

Tout a commencé par le témoignage d’un acteur américain, Mike Daisey, qui s’est rendu à l’été 2010 dans les usines chinoises où sont fabriqués l’iPhone, l’iPad et les autres produits Apple.

Revenu aux États-Unis, Mike Daisey explique sur les ondes d’une radio publique très populaire comment les usines des sous-traitants d’Apple sont protégées par des gardes armés et qu’il y a vu travailler des enfants de 12, 13 et 14 ans.

Les médias occidentaux s’empressent aussitôt de colporter le témoignage accablant de Mike Daisey. Le temps que son interprète révèle que la plupart des scènes décrites avaient été inventées ou déformées. L’acteur n’aurait visité que trois usines, et non une dizaine, et rencontré assez peu d’ouvriers.

Aujourd’hui, la radio qui a diffusé les propos de Mike Daisey admet que ceux-ci étaient frappés d’« importantes inexactitudes ». L’acteur lui-même reconnaît une « série d’imprécisions ».

LA CHINE DANS LE COLLIMATEUR

Derrière ce « coup médiatique » se profile une question : Comment un simple amuseur public a-t-il pu, du jour au lendemain, bénéficier d’une tribune sur une grande radio et dans la presse des États-Unis (Le New York Times lui a même confié un de ses éditoriaux) ?

C’est que les médias occidentaux nourrissent une telle hostilité envers la Chine qu’ils sont prêts à diffuser toute « information » pouvant, d’une manière ou d’une autre, ternir l’image de ce pays - y compris, comme on le voit, en recourant aux mensonges purs et simples.

A l’époque de la diffusion des élucubrations de Mike Daisey, un site [2] a rapporté les réactions de la presse chinoise :

« Si la presse reconnaît que les conditions de travail dans les usines chinoises sont loin d’être idéales, les conditions extrêmes sont plus susceptibles d’être rencontrées dans de petites usines indépendantes que dans les unités d’un géant taiwanais.

Quant au travail d’enfants dans ces usines, cela paraît hautement improbable ».

Pas dupe, la presse chinoise commentait également : « Dans un climat économique mondial qui rend le public occidental très ouvert aux théories anti chinoises, le succès de ce type d’émission n’est pas étonnant ».

« L’une des plus grandes réussites de l’humanité à la fin du XXème siècle est passée quasiment inaperçue en Europe : les Chinois mangent pratiquement tous à leur faim. Actuellement 1,2 milliards de Chinois sur 1,3 ne connaissent plus la famine, dans un pays où les terres cultivables sont très limitées et où les problèmes liés à l’eau représente un véritable défi... ». [3]

Or, si cette réussite est ignorée de l’opinion publique occidentale, c’est qu’elle leur a été cachée.

Comment ne pas discerner derrière l’arrogance des médias occidentaux la nostalgie d’une époque où, pour les impérialismes, la Chine n’était qu’un gâteau à découper ?

A la lecture de la presse occidentale, Kishore Mahbubani [4] constate, quant à lui :

« Les journaux regorgent des mêmes discours galvaudés d’intellectuels convaincus que les 12% de la population mondiale vivant en Occident peuvent continuer à dominer les 88% d’individus vivant ailleurs ».

Jean-Pierre Dubois

http://lepetitblanquiste.hautetfort.com/archive/2012/03/25/desinformat...

[1] http://www.lefigaro.fr/hightech/2012/03/19/01007-20120319...

[2] http://www.greenetvert.fr/2012/01/26/du-travail-infantile...

[3] Bruno Parmentier, Nourrir l’humanité - Les grands problèmes de l’agriculture mondiale au XXIème siècle, Ed. La Découverte, 2007.

[4] Kishore Mahbubani, Le défi asiatique, Ed. Fayard, 2008. Né à Singapour, Kishore Mahbubani a mené une carrière de diplomate pendant près de trente ans avant de devenir professeur et recteur de l’Université nationale de Singapour.

URL de cet article 16240
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
Les Chinois sont des hommes comme les autres
Maxime VIVAS
Zheng Ruolin (Ruolin est le prénom) publie chez Denoël un livre délicieux et malicieux : « Les Chinois sont des hommes comme les autres ». L’auteur vit en France depuis une vingtaine d’années. Son père, récemment décédé, était un intellectuel Chinois célèbre dans son pays et un traducteur d’auteurs français (dont Balzac). Il avait subi la rigueur de la terrible époque de la Révolution culturelle à l’époque de Mao. Voici ce que dit le quatrième de couverture du livre de ZhengRuolin : « La Chine se (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Je pense que l’un des grands défis des Occidentaux, c’est d’être capables de mettre le curseur sur des forces politiques que l’on va considérer comme fréquentables, ou dont on va accepter qu’elles font partie de ce lot de forces politiques parmi lesquelles les Syriennes et les Syriens choisiront, le jour venu. Et je pense que oui, l’ex-Front al-Nosra [Al-Qaeda en Syrie - NDR] devrait faire partie des forces politiques considérées comme fréquentables »

François Burgat sur RFI le 9 août 2016.

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.